Travail.Suisse

A l'occasion de la fête des pères : 120 000 signatures en faveur de l'initiative pour le congé paternité

Bern (ots) - Voici presque un an, les associations faîtières des salarié(e)s (Travail.Suisse), des familles (Pro Familia Suisse), des femmes (Alliance F) et des organisations d'hommes et de pères (männer.ch) ont lancé l'initiative populaire intitulée « Pour un congé paternité raisonnable - en faveur de toute la famille » avec au total plus de 140 organisations affiliées. Après une forte mobilisation durant le sprint final, l'association « Le congé paternité maintenant ! » a le privilège d'annoncer, un jour avant la fête suisse des pères, que plus de 120 000 signatures ont été récoltées. La collecte est terminée - les signatures seront déposées cet été.

Le Parlement ayant balayé plus de trente interventions en faveur du congé paternité ou parental au cours des dix dernières années, une vaste alliance de la société civile a décidé de lancer une initiative populaire pour un congé paternité de 20 jours à prendre de manière flexible. Ça y est, nous avons les 120 000 signatures ! « Nous sommes fiers d'être en mesure de déposer l'initiative pour le congé paternité après un an déjà. Et très heureux de pouvoir faire aux papas de notre pays ce précieux cadeau qu'est le congé paternité », explique Adrian Wüthrich, président de l'association « Le congé paternité maintenant ! ».

Un modèle intelligent - gagnant-gagnant pour les deux parties

D'après un sondage, plus de 80 pour cent des votants seraient favorables à un congé paternité. De nos jours, les pères sont beaucoup plus présents au sein des familles que voici trente ans ; la plupart des mères retournent travailler après leur congé maternité ; souvent, les grands-parents n'habitent plus assez près pour pouvoir garder facilement leurs petits-enfants. Tous ces faits parlent d'eux-mêmes : Une seule journée de congé paternité ne répond absolument plus aux besoins des familles d'aujourd'hui. Le modèle de 20 jours à prendre avec flexibilité constitue une solution raisonnable et donc typiquement suisse. Il est bon pour les familles puisqu'il permet au père d'être là après l'accouchement pour sa compagne et les frères et soeurs du bébé, le cas échéant. Mais il est bon aussi pour les patrons parce qu'il donne la possibilité aux hommes salariés de négocier avec leurs supérieurs hiérarchiques une solution qui convienne aux deux parties. Ainsi, par exemple, un père pourrait-il rester chez lui dès le jour de l'accouchement et pendant deux semaines, puis prendre les jours restants isolément durant la première année de vie de l'enfant. Tandis que pour une autre famille, il conviendrait peut-être mieux que le père s'occupe des enfants un jour par semaine pendant vingt semaines.

Le congé paternité : une chance pour l'économie suisse

La situation actuelle en Suisse est inéquitable : car si de grandes entreprises peuvent offrir un congé paternité rémunéré à leurs salariés, ce n'est pas le cas des petites entreprises. Il vaut donc mieux avoir la chance de travailler pour une grande société aux conditions de travail modernes - en général protégées par une convention collective de travail. « La présente situation désavantage les PME sur le marché suisse du travail. Il faut une solution nationale, applicable à l'ensemble des salariés et des entreprises", affirme Clivia Koch, vice-présidente de l'association « Le congé paternité maintenant ! ». La plupart des papas doivent soit se contenter d'un seul jour, soit sacrifier des jours de vacances, ou prendre un congé non payé - ce qui n'est pas à la portée de tout le monde. Le modèle proposé, de par son financement par les allocations de perte de gain (APG), permet à toutes les entreprises, quelle qu'en soit la taille, de proposer un congé paternité. C'est-à-dire des conditions équitables pour toutes les entreprises.

Fructueuse campagne en ligne

Presque 60'000 personnes ont annoncé sur la plateforme wecollect.ch leur intention de signer l'initiative en faveur du congé paternité. Plus de la moitié des promesses ont été tenues : avec environs 29'000 signatures, l'initiative pour le congé maternité montre comment la démocratie peut fonctionner à l'avenir. « Avec notre initiative et la campagne en ligne, nous avons atteint des gens qui s'intéressent peu à la politique et n'avaient peut-être jamais signé une initiative. Cela révèle bien l'élan de soutien en faveur de notre initiative, qui nous renforce pour la suite du débat politique », déclare A. Wüthrich.

Pour de plus amples informations : www.conge-paternite.ch/

   -> Remarque à l'attention des médias : dès que la Chancellerie 
fédérale aura confirmé la date du dépôt des signatures, nous vous 
enverrons une invitation. 

Contact:

Adrian Wüthrich, président de l'association « Le congé paternité 
maintenant ! » ; président de Travail.Suisse
Portable : 079 287 04 93

Clivia Koch, vice-présidente de l'association « Le congé paternité
maintenant ! » ; membre du comité d'Alliance F
Portable : 079 417 79 58


Plus de communiques: Travail.Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: