Travail.Suisse

Le Parlement continue à refuser un congé paternité

Bern (ots) - La même commission qui s'était prononcée il y a moins d'un an pour un congé paternité de deux semaines a fait marche arrière dans sa nouvelle composition. Cela montre bien que le congé paternité, attendu depuis longtemps, ne deviendra réalité que si la population prend les choses en main au moyen d'une initiative populaire.

La Commission sociale du Conseil national recommande à celui-ci de ne pas donner suite à l'initiative parlementaire Candinas pour un congé paternité de dix jours. Même si le besoin est avéré depuis longtemps, qu'il améliorerait nettement les conditions cadres pour les jeunes familles et qu'une grande partie de la population est en faveur d'un congé paternité, le Parlement y reste sourd pour des raisons idéologiques. C'est pourquoi, sans la pression d'une initiative populaire pour un congé paternité, rien ne bougera. C'est la raison pour laquelle Travail.Suisse a déjà décidé en décembre 2015 de préparer avec d'autres organisations une initiative populaire.

Contact:

Matthias Kuert Killer, Reponsable de la politique sociale, tél. 079
777 24 69, www.travailsuisse.ch



Plus de communiques: Travail.Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: