Travail.Suisse

Donner une chance à la réforme

Bern (ots) - La réforme de la prévoyance-vieillesse 2020 ne répond certes pas à toutes les exigences des fédérations de travailleurs et travailleuses. Il n'empêche : le paquet de réforme présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral au Parlement est une proposition de discussion très convenable. Grâce à la vision d'ensemble et à la procédure coordonnée entre le 1er et le 2ème pilier, il existe une marge de manoeuvre pour briser les fronts les plus durs et pour parvenir à une réforme susceptible de recueillir une majorité politique. Pour Travail.Suisse, l'organisation faîtière indépendante des travailleurs et travailleuses, c'est en particulier le relèvement du legal quote à 92% qui est un pas dans la bonne direction.

L'intention des parlementaires bourgeois de déficeler le paquet ou de le renvoyer au Conseil fédéral est suicidaire pour la réforme. « Les représentants bourgeois prétendent qu'ils veulent sauver ainsi la réforme mais, en réalité, ils veulent l'enterrer dans l'espoir de pouvoir, plus tard, réduire les prestations plus facilement » indique Matthias Kuert Killer, responsable du dossier de politique sociale à Travail.Suisse. Une telle attitude est cynique et fait preuve d'irresponsabilité. Des réductions de rente ou un âge de la retraite plus élevé détériorent la qualité de vie de la population bien davantage que les revenus supplémentaires, modérés et nécessaire, prévus pour notre prévoyance vieillesse. Tant que l'économie n'est pas prête de miser sur les travailleurs plus âgés, l'âge de la retraite à 65 ans représente déjà un sérieux défi.

Le legal quote doit être relevé à 95%

En 2013, les assureurs-vie ont pompé 678 millions de francs du 2e pilier. Depuis l'introduction de la réglementation de la quote-part légale en 2005, ce sont en tout presque 4,3 milliards de francs qui sont passés de la prévoyance professionnelle aux assureurs-vie. Pour que cette pratique prenne fin, il faut relever le legal quote à 95%. La décision du Conseil fédéral de le relever dans le paquet de la réforme de la prévoyance-vieillesse à 92% est un pas dans la bonne direction.

Travail.Suisse va s'engager maintenant et plus tard contre toutes réductions de rente, contre un âge de la retraite plus élevé et pour un relèvement du légal quote à 95%. Nous sommes convaincus qu'une grande partie de la population est de notre côté.

Contact:

Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale
mobile 079 777 24 69
kuert@travailsuisse.ch



Plus de communiques: Travail.Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: