Travail.Suisse

Prévoyance vieillesse : pas de démantèlement des rentes sans en référer au peuple !

Bern (ots) - Travail.Suisse est fâché par la manière d'avancer de la commission sociale du Conseil national concernant la réforme de la prévoyance vieillesse. On essaie ici de réduire les rentes par la petite porte.

En 2010, presque trois quarts de la population avait voté contre un abaissement du taux de conversion dans la prévoyance professionnelle. Le camp bourgeois essaie maintenant, emmené par l'UDC, de baisser le taux de conversion en contournant la décision du peuple. C'est du plus mauvais style politique et traduit une vision bien particulière de la démocratie : si le peuple ne décide pas comme on le veut, alors on le dépouille de ses compétences.

La question du taux de conversion n'est pas seulement une question technique car il en va du niveau des futures rentes. Ce dernier doit faire l'objet de négociations dans un processus démocratique où, dans le cas d'un référendum, le peuple a son mot à dire.

Travail.Suisse se prononce pour envisager la prévoyance vieillesse d'une façon globale, comme le Conseiller fédéral Berset l'a aussi annoncé. Seul un paquet global qui tient suffisamment compte des intérêts justes des travailleurs et travailleuses et protège le niveau des rentes, pourra recueillir une majorité. Toute volonté d'aller de l'avant, ne prenant en compte que des aspects partiels de la réforme, échouera.

Contact:

Matthias Kuert Killer, Responsable Politique sociale, Tél.
031/370'21'11, 078/625'72'73,www.travailsuisse.ch



Plus de communiques: Travail.Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: