Pro Juventute

Le Club Suisse des Parents de Pro Juventute lance une campagne de sensibilisation sur le thème de la puberté

Zurich / Lausanne (ots) - Obligation de réussir à l'école, endettement des jeunes ou cyber-mobbing: les parents sont aujourd'hui confrontés à de nouvelles questions en matière d'éducation de leurs adolescents. Mais le fait que des parents touchent à leurs limites est un sujet tabou en Suisse. C'est ce que montre l'expérience faite au cours de la première année du Club Suisse des Parents. Des parents n'osent bien souvent pas parler de leurs doutes et ne savent pas vers qui se tourner. C'est la raison pour laquelle Pro Juventute lance aujourd'hui avec le Club Suisse des Parents une campagne nationale sur le thème de la puberté, avec l'objectif de sensibiliser la population aux défis auxquels doivent faire face les parents et de leur indiquer où ils peuvent trouver de l'aide.

«Les parents des adolescents sont isolés», déclare Stephan Oetiker, directeur de Pro Juventute et du Club Suisse des Parents. C'est ce que montrent les analyses faites par le Club Suisse des Parents. L'obligation de réussir à l'école, la consommation d'alcool, la sexualité ou le cyber-mobbing: aujourd'hui, les jeunes à l'âge de la puberté doivent se confronter à de nombreux nouveaux domaines sur le chemin vers leur vie d'adultes. Ceci peut être difficile pour les parents. Et ils ne trouvent souvent aucune aide. «Alors que les nouveaux parents n'ont pas honte de demander de l'aide, parce que leur bébé pleure par exemple toute la nuit, les problèmes d'éducation des enfants à l'âge de la puberté sont un sujet tabou dans notre pays», dit Oetiker. «Nous voulons faire tomber ce tabou et indiquer aux parents où ils peuvent se faire aider.»

La «boîte à parents» aborde le thème des difficultés à surmonter en matière d'éducation des adolescents

Pro Juventute lance par conséquent aujourd'hui avec le Club Suisse des Parents une campagne nationale de sensibilisation sur le thème de la puberté. La campagne a pour but de faire tomber le tabou des difficultés que rencontrent les parents d'adolescents, afin que les parents osent demander de l'aide et sachent où la trouver. Car, pendant la puberté, les parents sont souvent considérés par leurs enfants comme gênants et énervants. Les adolescents préféreraient simplement les 'éliminer', au moins à certains moments. Bien au contraire: les jeunes ont besoin des parents et les parents ont encore de l'influence sur les jeunes. Pour que les parents n'atterrissent pas involontairement dans la «boîte à parents», ils peuvent se faire conseiller auprès du Club Suisse des Parents, rechercher des solutions et échanger entre eux.

Des actions dans le public et sur Internet, ainsi que des clips vidéo, des annonces et des actions sur Facebook montrent que ce processus d'émancipation est normal et que les parents peuvent être aidés. La plate-forme en ligne www.clubsuissedesparents.ch/boite-a-parents informe les parents sur les services d'aide. Les parents sont conseillés par téléphone dans toute la Suisse en trois langues et 24 heures sur 24. Des articles spécialisés et des contributions sur le blog traitent du thème de l'éducation pendant la puberté avec toutes ses difficultés et donnent des idées sur la manière dont les parents peuvent gérer la situation.

Cyber-mobbing, pression des notes, endettement des jeunes: les difficultés pendant la puberté augmentent

«En Suisse, nous avons tendance aujourd'hui à devoir représenter la famille parfaite. C'est inquiétant», déclare Daniela Melone, responsable du conseil Club Suisse des Parents. «Il est donc urgent et nécessaire que notre population soit sensibilisée aux besoins des parents.» Les parents sont aujourd'hui confrontés à de nouveaux problèmes que la plupart ne connaissaient pas dans leur jeunesse. Nombreux sont ceux qui se présentent à la consultation pour les parents parce que leur adolescent est victime de cyber-mobbing ou parce qu'il a des idées suicidaires et ils ne savent pas comment l'aider. Chaque année en Suisse, près de 100.000 jeunes ont l'intention sérieuse de se suicider. On voit aussi augmenter la pression des notes et des bons résultats, l'endettement des jeunes, le sexting sur Internet, le TDAH ou les dépressions des jeunes et les parents ne peuvent bien souvent pas tout gérer seuls et, d'après la spécialiste, ne le doivent pas. «Les enfants n'ont encore jamais été éduqués seulement par les parents, et ces derniers n'ont pas non plus à le faire aujourd'hui», selon Melone.

La campagne s'adresse aux employeurs

Avec des mailings d'information et des annonces spécifiques, la campagne appelle également les employeurs à soutenir leurs collaborateurs dans leur rôle de parents. «Les entreprises ont besoin d'une main d'oeuvre forte», dit Stephan Oetiker. Mais concilier la vie professionnelle et familiale demande souvent beaucoup d'énergie aux parents. Et lorsque les difficultés liées aux enfants à l'âge de la puberté viennent s'ajouter, ça prend de l'énergie aux salariés. «Les sociétés qui les soutiennent dans ces situations contribuent de façon inestimable à la santé de l'entreprise, ainsi qu'à la productivité de leurs collaborateurs», ajoute Oetiker.

Informations sur la campagne:

Photos: http://www.projuventute.ch/2330.0.html?&L=1 

Key-Visual: http://www.projuventute.ch/2331.0.html?&L=1 

Clip vidéo: http://www.projuventute.ch/2329.0.html?&L=1 

Club Suisse des Parents de Pro Juventute. Des familles pour les familles.

Le Club Suisse des Parents de Pro Juventute propose un service national des plus complets aux parents et aux membres de la famille. Une hotline nationale 24h/24 avec un conseil immédiat, des «Live Coachings», un portail en ligne pour les parents avec des articles spécialisés, des conseils loisirs et des forums communautaires, ainsi que des services spéciaux pour les parents. Informations: www.clubsuissedesparents.ch ou 058/261'61'61.

Contact:

Pro Juventute, Stephan Oetiker, Directeur
Thurgauerstrasse 39
8050 Zurich
Tél.: +41/44/256'77'77

Pro Juventute, Marianne Affolter
Responsable Communication
Tél.: +41/44/256'77'74
Mobile: +41/79/659'67'33
E-Mail: marianne.affolter@projuventute.ch


Plus de communiques: Pro Juventute

Ces informations peuvent également vous intéresser: