Bigpoint GmbH

Poisonville, le nouveau hit de Bigpoint, entre en phase de bêta ouverte

    Hambourg (ots) - Après deux ans de développement, la lutte pour le contrôle de la cité virtuelle Poisonville peut commencer

    - Le jeu le plus cher jamais développé par Bigpoint: un budget de près de deux millions d'euros

    - Des graphismes exceptionnels et un univers entièrement en 3D grâce à de nombreuses innovations techniques, à jouer sans téléchargement ni installation

    À l'occasion de l'ouverture du plus grand salon européen consacré à l'industrie du jeu vidéo, l'entreprise Bigpoint est fière d'annoncer, après près de deux ans de développement, la sortie de «Poisonville» ( http://www.poisonville.com ). La lutte pour le contrôle des rues de la ville peut enfin commencer! Ce tout nouveau MMOG d'action (jeu en ligne massivement multijoueur) en 3D ouvre une nouvelle ère dans l'histoire des jeux par navigateur. Ce sont près de deux millions d'euros qui ont été investis dans ce jeu, le plus cher jamais réalisé à ce jour par l'éditeur et développeur de jeux en ligne hambourgeois.

    L'action bat son plein dans cet univers 3D à explorer sans restriction dès l'entrée en jeu

    Sans téléchargement ni installation, directement sur votre navigateur, découvrez un monde en 3D d'une qualité jusqu'ici réservée aux jeux sur PC ou sur console. Pour parvenir à ce résultat, l'interface de programmation graphique jMonkeyEngine (jME), entièrement écrite en JAVA, a dû subir de fortes modifications et être adaptée aux besoins du jeu grâce à une remarquable maîtrise technique.

    Les techniques de capture de mouvements, consistant à capter les mouvements d'une personne réelle et à les retranscrire dans un univers virtuel, jusque-là monnaie courante dans les jeux sur console, ont été pour la première fois utilisées dans un jeu par navigateur pour la conception des animations. Une alternance jour/nuit, une intelligence artificielle particulièrement ingénieuse, des véhicules modifiables ainsi que la possibilité d'individualiser son personnage sont quelques-uns des nombreux éléments passionnants du jeu.

    En jouant à Poisonville, l'utilisateur découvre une gigantesque ville fictive où l'action est présente à chaque coin de rue, ce qui multiplie les possibilités de développement en jeu. La version bêta ouverte propose déjà 600 quêtes sur 7 cartes différentes. Pas moins de 1'500 joueurs peuvent interagir sur chacune de ces cartes, pour un total d'environ 5'000 joueurs par serveur. Le «terrain de caravaning» permet aux quatre gangs de s'affronter lors de palpitantes batailles PvP.

    Une immersion immédiate dans le jeu grâce au tutoriel

    Poisonville innove dès les premières minutes: sans même avoir à s'inscrire, le nouveau joueur peut s'immerger dans le jeu. En cliquant sur le bouton «Commencez à jouer», il est redirigé vers un éditeur pour définir l'apparence de son personnage avant de découvrir la trame principale de l'histoire, au fil des pages d'une bande-dessinée. Puis, grâce au tutoriel, il se familiarise avec les fonctions de base du jeu (commandes, utilisation d'objets et de véhicules...) et est amené à rejoindre l'un des quatre gangs se disputant la suprématie des rues de Poisonville. À ce moment-là seulement, l'inscription (gratuite) devient obligatoire pour continuer à jouer. Le joueur a ainsi le loisir de voir si le jeu lui plaît avant de s'inscrire.

    «Avec Poisonville, nous avons atteint notre objectif: révolutionner le marché des jeux par navigateur, affirme Heiko Hubertz, fondateur et PDG de Bigpoint. Une équipe composée de très bons développeurs a travaillé pendant plus d'un an et demi pour livrer une performance tant technique qu'esthétique absolument grandiose, ce dont nous sommes très fiers.»

    Full release and assets: ftp://ftp-private-pub.bigpoint.net , Username: press_gamescom, Password: gamescom_2010

ots Originaltext: Bigpoint GmbH
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Bigpoint GmbH
René Hamann
Manager des relations publiques
Tél:      +49/40/881-413-183
Fax:      +49/40/881-413-7183
E-Mail: r.hamann@bigpoint.net



Plus de communiques: Bigpoint GmbH

Ces informations peuvent également vous intéresser: