FONDATION FRANZ WEBER

Protection des animaux et des espèces Le Conseil national veut une interdiction d'importation de produits de phoques

Montreux (ots) - Signal important pour la protection des animaux et des espèces. La Fondation Franz Weber applaudit la décision du Conseil national, qui c'est prononcé en faveur d'une interdiction d'importation de produits de phoques. La balle est maintenant dans le camp du Conseil des Etats.

Le Conseil national a accepté aujourd'hui, mardi 29 mai, la motion concernant l'interdiction de l'importation de produits de phoques en Suisse à une majorité de 132 contre 28 voix. Avec une satisfaction immense, la Fondation Franz Weber (FFW) prend connaissance de ce résultat réjouissant. Vera Weber parle d'un «bon signal au bon moment». Depuis plusieurs années, la vice-présidente et responsable de campagne de la FFW documente la chasse aux phoques sur place au Canada. Également ce printemps.

«Mes preuves matérielles filmées en avril sur la chasse aux phoques canadienne montrent à nouveau une réalité bouleversante : la chasse aux phoques est et reste extrêmement cruelle.» Avec l'acceptation de l'interdiction de l'importation de produits de phoques le Conseil national a tenu compte de la volonté du peuple suisse, se réjouît la protectrice d'animaux.

«Presque 100'000 personnes ont signé la pétition lancée par la FFW et OceanCare pour une interdiction d'importation de ces produits.» Vera Weber espère que le Conseil des Etats suivra maintenant la décision du Conseil national.

Selon une étude au nom de la FFW et exécutée par gfs.zürich, 89 pour cent des Suisses soutiennent une telle interdiction d'importation. «Ceci devraient être un signal clair au Conseil des Etats de suivre la décision nette du Conseil national». L'UE, les Etats-Unis, le Mexique, la Croatie, la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan connaissent tous déjà une interdiction d'importation de produits de phoques.

«Ceci est dû de manière déterminante à la documentation par images et vidéos et du travail de conviction par des organisations comme la Fondation Franz Weber» confirme Vera Weber. Elle souligne que le réchauffement climatique, la pollution et la surpêche mettent également en danger les populations de phoques.

La vidéo de la chasse aux phoques de cette année démontre que les images valent bien plus que mille mots.

http://www.youtube.com/watch?v=cIkmb1btLK8

Contact:

Pour les médias: Vera Weber, 079 210 54 04, veraweber@ffw.ch,
www.ffw.ch



Plus de communiques: FONDATION FRANZ WEBER

Ces informations peuvent également vous intéresser: