FONDATION FRANZ WEBER

Fondation Franz Weber - Lutte contre la corrida: Recul tragique en France et lever de soleil jaune en Equateur

Montreux (ots) - La France inscrit la corrida dans l'inventaire des biens culturels immatériels et s'engage au niveau étatique à encourager la cruelle et inutile mise à mort des taureaux. Ainsi, la France va dans une direction totalement opposée à celle d'autres pays, qui justement votent sur l'abolition de cet acte barbare et désuet envers les animaux. En effet, en Equateur, une campagne de votation de grande envergure bat son plein en ce moment.

La Fondation Franz Weber (FFW) est révoltée face à la décision française d'inscrire la corrida au «patrimoine culturel immatériel de la France». Avec l'admission de la corrida dans l'inventaire du patrimoine immatériel, l'Etat français s'engage à sauvegarder et encourager la pratique de la torture et des sévices envers les animaux. La FFW exige - en association avec l'organisation française Robin des Bois - dans une lettre adressée au Ministre de la culture français, Frédéric Mitterrand, avec copie au président Sarkozy, d'annuler l'admission de la corrida dans l'inventaire. «Les corridas sont un crime envers les animaux. «Le fait d'autoriser ces crimes, importés de l'Espagne, depuis le 19ème siècle ne justifie aucunement une inscription au patrimoine d'un Etat français moderne, évolué et doté d'une haute moralité publique.» est dans l'essence le message de la lettre adressée à Mitterrand.

On peut faire autrement - L'Equateur montre l'exemple

Les citoyens et citoyennes de l'Equateur viennent de vivre un lever de soleil tout en jaune! Des milliers et des milliers de post-it jaunes tapissent aujourd'hui les rues et places dans tout le pays. Voici le message inscrit: «en la 8 vota SI, porque la violencia nos afecta todos», en français: «A la question 8, votez OUI, car la violence nous concerne tous».

La Fondation Franz Weber (FFW) a soutenu cette campagne nationale en faveur d'une votation révolutionnaire en Equateur. Le président Raphaël Correa laissera le peuple décider lui-même du sort de la corrida en Equateur le 7 mai prochain. Afin de soutenir la plate-forme "Ecuador por la Vida" (Equateur pour la vie) d'une manière stratégique, la Fondation Franz Weber a envoyé son représentant hispanophone en Equateur, le renommé Leonardo Anselmi, connu en tant que coordinateur en chef de la campagne réussie en Catalogne qui a abouti à l'abolition de la corrida dans cette région espagnole.

La campagne pour l'abolition de la corrida en Equateur utilise comme élément visuel un post-it jaune avec le slogan "Pegatelo en la frente" (Colle-le toi sur le front).

«Si l'Equateur abolit les corridas, ce serait la confirmation d'un mouvement amorcé en Espagne, et qui s'étendra rapidement au monde entier. C'est pourquoi nous plaçons un grand espoir dans cette votation» dit Vera Weber, directrice de campagne de la FFW. Elle rappelle ainsi que les actions de la FFW commencent à porter leurs fruits après des interventions aussi au Mexique et en Colombie. «Le monde entier a les yeux virés vers l'Equateur et vers la date du 7 mai, convaincu qu'une société plus humaine est possible.» ajoute Vera Weber.

Les résultats officiels de cette votation seront annoncés autour du 22 mai 2011.

Kontakt:

Vera Weber, Fondation Franz Weber, 079 210 54 04, 031 992 02 56, 
veraweber@ffw.ch, www.ffw.ch

Site officiel de la campagne pour le OUI:
http://www.pegateloenlafrente.com/


Ces informations peuvent également vous intéresser: