Sapaldia

L'étude SAPALDIA débute une troisième phase de mesures

Basel (ots) - SAPALDIA, la plus importante étude de longue durée sur la population suisse, débute sa troisième phase ces jours-ci. A l'échelle nationale, ce sont plus de 8.000 personnes qui seront à nouveau invitées à passer des examens de santé. L'objectif de l'étude est d'évaluer les effets des polluants atmosphériques (par exemple, les particules fines) sur la santé de la population. En 1991, au commencement de SAPALDIA, 9651 personnes sélectionnées au hasard parmi la population de toute la Suisse ont été examinées. L'objectif des chercheurs portait essentiellement sur les trois principales maladies respiratoires que sont l'asthme, la bronchite chronique et les maladies pulmonaires obstructives chroniques (« BPCO », parfois appelée aussi «poumon du fumeur»). En 2002, la deuxième phase de mesures de l'étude a été menée. Les personnes qui avaient participé à SAPALDIA 1 ont été recontactées et 8047 d'entre elles sont venues à nouveau pour répondre aux questionnaires et pour se faire examiner. Cet énorme travail est reconduit aujourd'hui : plus de 8000 participants seront contactés et sollicités pour la poursuite de l'enquête. Les investigations s'étendront jusqu'à la fin de l'année dans les centres d'études situés à Aarau, Bâle, Davos, Genève, Lugano, Montana, Payerne et Wald. L'étude est financée par le Fonds National Suisse, ainsi que par des contributions de plusieurs cantons et d'autres institutions. "Cette fois, l'accent est mis principalement sur les mécanismes complexes impliqués dans le développement des maladies", déclare Nino Kuenzli, professeur de médecine sociale et préventive et membre de la direction de l'étude SAPALDIA. "Nous voulons mieux comprendre l'influence de différents facteurs tels que les polluants atmosphériques, le tabagisme, l'alimentation, l'activité physique et les facteurs génétiques sur la fonction pulmonaire et cardio- vasculaire." L'étude SAPALDIA a obtenu jusqu'ici de nombreux succès. Ainsi, l'introduction d'une valeur limite pour la concentration de particules fines en Suisse repose sur des données issues de l'étude. En outre, les publications de SAPALDIA ont permis d'acquérir des connaissances importantes sur la fréquence de l'asthme et des maladies respiratoires et cardiaques en Suisse. Elles ont aussi permis d'analyser les effets du tabagisme passif sur la santé et ont été saluées par la communauté scientifique internationale. ots Originaltext: Sapaldia Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Direction et investigateur principal Prof. Thierry Rochat Service de Pneumologie, Hôpitaux Universitaires de Genève E-Mail: thierry.rochat@hcuge.ch Tél.: +41/22/372'99'02 Direction Prof. Nino Künzli Schweizerisches Tropen- und Public Health Institut E-Mail: nino.kuenzli@unibas.ch Tél.: +41/61/267'65'00 Direction «Biobanque et programme gènes-environnement» Prof. Nicole Probst-Hensch Schweizerisches Tropen- und Public Health Institut E-Mail: nicole.probst@unibas.ch Tél.: +41/61/267'65'18 Coordinatrice Dr. Denise Felber Dietrich Schweizerisches Tropen- und Public Health Institut E-Mail: denise.felber@unibas.ch Tél.: +41/61/267'65'13 (lundi-mercredi-jeudi) Responsables Locaux: Aarau: Dr Robert Bettschart Tél.: +41/62/836'75'80 E-Mail: robert.bettschart@hin.ch Bâle: PD Dr Daiana Stolz Tél.: +41/61/328'71'93 E-Mail: stolzd@uhbs.ch Davos: Dr Thomas Rothe Tél.: +41/81/414'42'22 E-Mail: thomas.rothe@zhd.ch Genève: Dr Margaret W. Gerbase E-Mail: margaret.gerbase@hcuge.ch Lugano: Dr Marco Pons Tél.: +41/91/811'63'55 E-Mail: marco.pons@eoc.ch Montana: Prof. Jean-Marie Tschopp contact: Elisabeth Voland Tél.: +41/27/603'81'80 E-Mail: Marie-Paule Martignoni Tél.: +41/27/603'46'78 Payerne: Dr Luc Burdet E-Mail: luc.burdet@hibroye.ch Wald: Dr Alexander Turk Tél.: +41/55/256'61'06 E-Mail: alexander.turk@zhw.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: