Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

Quelles seront les caractéristiques la ville de demain? Sujet de la Journée des villes à Schaffhouse

Berne (ots) - «La ville à venir. Préoccupations et caractéristiques de la ville de demain.» C'est pour réfléchir à ce thème que se rassemblent ce jeudi 250 délégués et invités de l'Union des villes suisses lors de la Journée des villes à Schaffhouse. Les délégués ont par ailleurs élu au comité de l'Union des villes suisses Cyrill Wiget, maire de Kriens, et Grégoire Junod, maire de Lausanne.

Dans quelle direction les villes et agglomérations suisses doivent-elles se développer? Quels changements la numérisation, l'évolution démographique, les nouvelles formes de mobilité ou l'intelligence artificielle apporteront-elles? C'est tout particulièrement sur les questions de ce genre que se penchera la Journée des villes, qui a lieu en 2016 à Schaffhouse. «L'histoire d'une ville génère sans cesse des choses nouvelles», constate Peter Neukomm, maire de Schaffhouse lors du discours de bienvenue. Et en dépit de tous les impondérables des développements futurs, cela reste la tâche des exécutifs municipaux, continue Peter Neukomm, que de s'engager pour une haute qualité de vie et une grande ouverture d'esprit de la vie citadine.

Dans son message, le conseiller fédéral Maurer qualifie la réforme de l'imposition des entreprises III de plus grand défi de notre pays en matière de politique économique, en insistant: «La réforme de l'imposition des entreprises III est un minimum absolu pour que la Suisse puisse peu ou prou rivaliser avec d'autres places économiques. Si cette réforme était refusée, nous risquerions d'assister à des délocalisations d'entreprises, à des suppressions d'emplois et à la perte de substrat fiscal. Par ailleurs, ceci nuirait à la confiance dont jouit le pôle économique suisse.» Dans ce contexte, le conseiller fédéral Maurer appèle l'Union des villes suisses à soutenir la réforme de l'imposition des entreprises pour contribuer à une politique d'implantation responsable et tournée vers l'avenir.

Comment les nouvelles technologies influenceront-elles la ville du futur?

Dans son intervention sur l'avenir de la ville suisse, le futurologue Andreas M. Walter insiste sur la nécessité de «concevoir à l'avance» et d'imaginer des futurs qui ne sont pas encore pas du tout visibles. L'urbaniste Jérôme Chenal de l'EPF Lausanne montre à quel point sont complexes et contradictoires les exigences croissantes posées à des agglomérations où il fait bon vivre. Pour Karin Vey, du Think Lab IBM, on assistera dans différents domaines de la vie citadine à la montée en puissance de systèmes cognitifs permettant de nouvelles formes de collaboration entre l'être humain et l'ordinateur. Le président de l'EPF de Zurich, le Prof. Lino Guzzella, explique comment les innovations débouchent sur des solutions de mobilité et des solutions énergétiques plus durables et plus efficaces.

Quels souhaits et attentes les habitantes et habitants des villes de demain ont-ils? C'est ce dont débattent pour conclure la Journée des villes cinq membres de parlements de jeunes suisses.

De nouveaux membres du comité pour représenter Kriens et Lausanne

Les délégués de l'Union des villes ont par ailleurs élu deux nouveaux membres au comité: Cyrill Wiget, maire de la commune de Kriens, dans le canton de Lucerne, succède à Stefan Roth (Lucerne). Grégoire Junod, nouveau syndic de Lausanne, succède aussi au sein du comité à Daniel Brélaz, qui y a représenté la ville de Lausanne pendant 14 ans. Stefan Roth a été pendant quatre ans membre du comité de l'UVS.

Contact:

Conseiller national Kurt Fluri, président de l'Union des villes
suisses, maire de Soleure, 079 415 58 88.

Peter Neukomm, maire de Schaffhouse, 052 632 52 12.

Renate Amstutz, directrice de l'Union des villes suisses,
079 373 52 18.



Plus de communiques: Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

Ces informations peuvent également vous intéresser: