Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

L'Union des villes suisses salue le Message culture 2016-2020

Bern (ots) - Avec le Message culture 2016-2020 adopté ce jour par le Conseil fédéral, la Confédération reconnaît l'importance d'une collaboration étroite, en matière de politique culturelle, avec les cantons, les villes et les communes. L'Union des villes suisses soutient le projet et espère que les Chambres fédérales l'accueilleront également favorablement.

L'encouragement public de la culture et la politique culturelle représentent, comme peu d'autres domaines, une tâche commune typique entre les cantons, les villes et communes et la Confédération. Les cantons et les centres urbains assument respectivement près de 40% du financement public de la culture, la Confédération et les autres communes un peu plus de 10%. Dans le Message culture qu'il transmet au Parlement, le Conseil fédéral reconnaît la valeur de cette collaboration. L'Union des villes suisses et la Conférence des villes en matière culturelle (CVC) saluent l'intention, exprimée dans le Message, d'approfondir cette collaboration dans le cadre du Dialogue national sur la politique culturelle suisse.

Le Message culture présente de façon dynamique l'orientation stratégique de la politique culturelle de la Confédération pour les années 2016 à 2020. Il exprime une volonté forte d'aménager la politique culturelle. Le projet explique ainsi très bien le rôle important joué par la culture pour répondre aux défis des mutations de la société.

Les nouveautés sont bien choisies et les moyens supplémentaires sont justifiés

Les nouveautés proposées par le Conseil fédéral couvrent les domaines adéquats et les moyens supplémentaires proposés sont tout à fait justifiés. Les villes les approuvent. Il faut saluer tout particulièrement le nouveau programme de Promotion de l'investissement dans la cinématographie en Suisse (PiCS), le plus grand poids donné à l'encouragement des traductions littéraires entre les langues nationales et les mesures pour promouvoir la participation culturelle, comme par exemple la lecture.

Les villes saluent également le fait que le Conseil fédéral ait intégré diverses revendications exprimées durant la procédure de consultation. Ainsi, le Message est aujourd'hui plus clair sur ce qu'est «la politique culturelle nationale», qui doit viser une coordination plus étroite des tâches de politique culturelle entre la Confédération, les cantons, les villes et les communes, sans que les compétences respectives des uns et des autres ne soient remises en question. Les villes saluent également les adaptations apportées dans le domaine de la politique muséale et dans la formation musicale. Elles regrettent toutefois que le Conseil fédéral continue à rejeter une solution d'assurance nationale pour les prêts aux musées. En fin de compte, le Message sur la culture 2016-2020 convainc par ses impulsions, sa conception et la pertinence de ses priorités.

Contact:

Fabien Ruf, Chef du service de la culture de la Ville de Lausanne,
président de la Conférence des villes en matière culturelle (CVC),
021 315 25 25.
Martin Tschirren, directeur suppléant de l'Union des villes suisses,
076 561 16 52.



Plus de communiques: Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

Ces informations peuvent également vous intéresser: