WWF Schweiz

Ménager le climat en faisant le ménage

Zurich (ots) - Le premier catalyseur de CO2 pour aspirateurs est dès à présent commercialisé. En permettant la division de l'atome de carbone et des deux atomes d'oxygène, il protège le climat. Ce dispositif révolutionnaire a été développé en collaboration avec le Xian Institut of Environmental Pollution Management et le WWF.

Dans le cadre d'un partenariat avec le Xian Institut of Environmental Pollution Management (XIEPM) en Chine, le WWF a développé le premier catalyseur de CO2 pour aspirateurs. Après sept ans de travail, il est enfin sur le marché. Baptisé «Green & Clean» par le XIEPM et le WWF, ce catalyseur facile à monter sur un aspirateur divise la molécule C (carbone) et les deux molécules O (oxygène). Le carbone est alors capturé sous forme de granulé dans un filtre, tandis que l'oxygène est rejeté dans la pièce. Un aspirateur moyen (d'une puissance de 1600 à 2000 W) neutralise ainsi 20 g de CO2 en 30 minutes, sans que sa puissance de nettoyage soit entravée.

«Nous recommandons d'ouvrir les fenêtres lors de son utilisation», explique Thomas Vellacott, directeur général du WWF Suisse. Le catalyseur est alors particulièrement efficace puisqu'il aspire ainsi encore plus de CO2. Et d'ajouter: «Il y a un aspirateur dans chaque foyer. Si en plus de nettoyer, il protège aussi le climat, nous faisons d'une pierre deux coups.» Désormais, chacun peut faire un geste contre le réchauffement climatique. Un principe que suit le WWF depuis des années dans sa lutte contre les changements climatiques. Si les 3,58 millions de foyers helvétiques utilisaient un aspirateur équipé du catalyseur 30 minutes par semaine, pas moins de 3700 tonnes de CO2 pourraient être retirées de l'atmosphère chaque année, soit l'équivalent du travail de 3700 hêtres pendant une durée de vie de 80 ans.

Le catalyseur «Green & Clean» se monte sur pratiquement tous les modèles d'aspirateurs domestiques. Il est en vente dans le commerce dès à présent. Pour éviter que le carbone capturé ne soit libéré dans l'atmosphère, un système de recyclage fermé a été mis sur pied: le WWF reprend les filtres pleins. L'organisation planche actuellement sur une solution technique permettant de compresser le granulé emprisonnant le carbone pour le transformer en diamant. Les bijoux réalisés avec ces pierres seraient ensuite vendus dans la boutique en ligne du WWF pour assurer le développement du catalyseur à l'avenir.

Photos:

Vous trouverez des photos pour illustrer ce communiqué de presse sur www.wwf.ch/photos

Contact:

Pierrette Rey, porte-parole du WWF Suisse, tél. 021 966 73 75.



Plus de communiques: WWF Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: