WWF Schweiz

écorating: une boussole pour les élections de cet automne

Zurich (ots) - Lors des élections fédérales, chaque voix compte pour l'environnement, car les déci-sions parlementaires sont souvent prises suite à des votes très serrés. Le dernier éco-rating des organisations environnementales montre que Verts, PS, PVL et PEV sont clairement en faveur de l'environnement, que PBD et PEV le sont dans la moitié des cas, alors que PLR et UDC votent en sa défaveur. Dans de nombreux partis, l'éventail des positions est souvent très large.

La sortie du nucléaire, les objectifs climatiques de la Suisse et l'écologisation de l'agriculture seront en jeu lors des élections fédérales, comme l'a montré l'Alliance-Environnement lors de la conférence de presse qui a eu lieu aujourd'hui à Berne. Grâce au dernier écorating, les électrices et les électeurs peuvent savoir quels partis et quels candidats s'engagent pour quels objets à caractère environnemental. L'éventail est particulièrement large au sein du PDC: il s'étend de 82% de compatibilité environ-nementale (Barbara Schmid-Federer) à 22 % (Daniel Fässler). La diversité est égale-ment grande pour le PBD (Rosmarie Quadranti 73%, Urs Gasche 38%) et le PLR (Christa Markwalder 53%, Petra Gössi 8%). A noter que si les Alémaniques occupent les deux extrémités, les politiciens romands se situent, de manière générale, au centre de l'éventail.

Il y a peu de divergences internes chez les Verts, le PS et le PEV qui soutiennent très largement les objets à caractère environnemental et qui sont par conséquent un choix sûr (cf. chiffres ci-dessous). Même leurs parlementaires les moins portés sur l'environnement font un meilleur score que les représentants les plus portés sur l'environnement du centre et de la droite. Le centre, avec le PBD et le PDC, vote en moyenne dans la moitié des cas en faveur de la nature et de l'environnement. Le PLR vote dans le trois quart des cas en défaveur de l'environnement et l'UDC plus de 9 fois sur 10 en défaveur également. Pour établir cet écorating, Greenpeace, Pro Natura, ATE Association transports et environnement, WWF Suisse, ASPO/BirdLife Suisse et la Fondation Suisse de l'Energie ont notamment analysé les décisions du Parlement sur les 48 votes les plus importants en matière environnementale.

Des votes serrés, des élections importantes

«Les élections fédérales sont décisives pour l'environnement», relève Rico Kessler, chef de la division Politique de Pro Natura. La composition du Parlement est centrale pour le succès des projets du siècle de politique environnementale car, aujourd'hui déjà, les votes sont très serrés. Pour les exigences de sécurité des centrales nucléaires une voix a fait la balance, et pour l'économie verte, le président a dû trancher. Thomas Vellacott, directeur général du WWF Suisse, précise sur ce point: «Cette année, il n'y a pas d'action plus importante pour la planète que d'élire des candidats respectueux de l'environnement».

Pourfendeur de l'environnement en manteaux verts

Tous les partis se déclarent explicitement en faveur de l'environnement. Toutefois comme le relève Markus Allemann, co-président de Greenpeace: «Avant les élections, les candidats aiment bien s'annoncer comme verts mais, après les élections, les pro-messes sont vite oubliées.» Les organisations environnementales ont examiné et mis en exergue les déclarations comme «Le PLR se soucie de l'environnement» ou «L'UDC est tournée vers la préservation de l'environnement».

Les sondages représentatifs montrent que les électeurs des partis de droite sont net-tement plus en faveur de l'environnement que leurs parlementaires. Les organisations écologistes appellent par conséquent les citoyens à consulter l'écorating avant les élections. Et pour les partis dont l'éventail est large, suivre le conseil environnemental: tracer les candidats qui ne sont pas en faveur de l'environnement et doubler ceux qui le défendent.

fonctionnement de l'écorating

L'écorating est composé de deux parties. D'une part, l'analyse des votes montre com-ment les membres du Parlement ont voté sur les 48 objets à caractère environnemental de ces quatre dernières années (Conseil des Etats: depuis l'introduction du vote électronique). Sur la base de ces résultats, une moyenne des partis est également cal-culée. D'autre part, chaque candidat est également interrogé sur des thèmes centraux de la prochaine législature. Plus de 1000 candidats au Conseil national et au Conseil des Etats ont déjà fait part de leurs engagements électoraux. Tous les résultats peuvent être consultés sous www.écorating.ch.

écorating des partis (analyse des votes)

Verts: 98% des votes en faveur de l'environnement (éventail: 97% - 100%)

PS: 98% (éventail: 93% - 100%)

PVL: 96% (éventail: 88% - 98%)

PEV: 94% (éventail: 92% - 97%)

PBD: 57% (éventail: 38% - 73%)

PDC: 50% (éventail: 22% - 82%)

PLR: 28% (éventail: 8% - 53%)

Lega : 14% (éventail : 10- 17%)

UDC: 8% (éventail: 2% - 30%)

Informations complémentaires: Vous trouverez sous www.écorating.ch:

   - l'analyse des votes de tous les parlementaires et de tous les 
     candidats
   - une étiquette environnementale pour tous les candidats de la 
     classe A (très respec-tueux de l'environnement) à la classe F 
     (très peu respectueux de l'environnement)
   - l'écorating des partis, graphiques inclus
   - le dossier de la conférence de presse d'aujourd'hui
   - des explications relatives à la méthode et d'autres informations
     sur l'écorating
   - Pour vérifier les affirmations des politiciens et des partis : 
  www.umweltrating.ch-eco_check 

Contact:

Rico Kessler, membre de la direction et chef de la division Politique
et International de Pro Natura, rico.kessler@pronatura.ch, 078 723 24
20
Markus Allemann, co-président Greenpeace Suisse,
markus.allemann@greenpeace.org, 079 833 15 69
Thomas Vellacott, directeur général du WWF Suisse,
thomas.vellacott@wwf.ch,
044 297 22 33
Pierrette Rey, porte-parole pour la Suisse romande, WWF Suisse, tél.
021 966 73 75 ou tél. portable 079 662 47 45



Plus de communiques: WWF Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: