WWF Schweiz

Plus de lumière pour moins d'énergie

Zurich (ots) - Selon les estimations de SAFE, effectuées sur mandat du WWF, les foyers suisses consomment en 2014 1424 gigawattheures pour l'éclairage, soit 23 % de moins qu'en 2010. Or, cela représente toujours près de la moitié de la production de courant de la centrale nucléaire de Mühleberg: le potentiel d'économie reste donc encore élevé. Mais une réduction à 500 gigawattheures d'ici 2025 est possible. Le nouveau guide Lumière du WWF fournit des conseils à cet effet.

Le week-end dernier, nous sommes passés à l'heure d'hiver et nos besoins en lumière ont augmenté en conséquence. En 2014, les foyers suisses ont consommé 1424 gigawattheures de courant pour s'éclairer, soit près de la moitié de la production de la centrale de Mühleberg. Cette valeur, en recul par rapport à 2010 (1840 gigawattheures), poursuivra sa baisse notamment grâce à l'interdiction de la vente d'ampoules à incandescence et à des éclairages toujours plus efficaces. Selon les prévisions de SAFE, la consommation pourrait diminuer encore de deux tiers d'ici à 2015 pour tomber à environ 500 gigawattheures par an. Pour ce faire, il convient de mettre en place des mesures, comme le prévoit l'UE avec dès 2016 l'exigence minimale de la classe d'efficacité énergétique B imposée aux lampes à usage domestique traditionnelles, et A+ à partir de 2020.

Afin de faciliter l'achat des ampoules pour le consommateur, le WWF a repensé son guide Lumière sous la forme d'une application gratuite pour smartphones et l'a adapté à l'offre actuelle. Les ampoules économiques, spots de type LED et tubes fluorescents sont classés en quatre catégories d'efficacité énergétique, de «à éviter à tout prix» à «recommandable». Le guide fournit par ailleurs des indications sur la durée de vie, le prix d'achat, le coût à l'usage, l'utilisation avec variateur, l'électrosmog et la teneur en mercure.

Aujourd'hui, une LED de la classe d'efficacité énergétique A++ est cinq à neuf fois plus efficace qu'une ampoule à incandescence ou halogène. Bien que l'énergie nécessaire à sa fabrication soit en revanche près de trois à cinq fois plus élevée, un spot LED est amorti avant sa 120e heure d'utilisation. Le WWF recommande ainsi d'éliminer les ampoules à incandescence et halogènes même neuves, et de les remplacer par des spots LED.

Lien vers le guide sous forme d'application gratuite: www.wwf.ch/app

((Box)) Conseils du WWF:

   - Remplacer les ampoules, spots à incandescence et spots halogènes
     par des équipements efficaces à LED, affichant au minimum la 
     classe d'efficacité énergétique A+
   - N'acheter que des éclairages compatibles avec des lampes 
     économiques
   - Eteindre la lumière: cela permet toujours d'économiser de 
     l'électricité, même avec des spots LED, des ampoules économiques
     et des tubes fluorescents.
   - Jeter de manière appropriée et gratuitement les ampoules LED et 
     économiques défectueuses dans les points de vente. 

Pour en savoir plus:

Lien vers la fiche d'information du WWF «Plus de lumière pour moins d'énergie» http://assets.wwf.ch/downloads/2014_faktenblatt_licht_f.pdf

Capture d'écran de l'application et photos illustrant ce communiqué de presse: www.wwf.ch/fotos

Contact:

Martina Lippuner, chargée de communication WWF Suisse, 
martina.lippuner@wwf.ch, 044 297 23 14


Ces informations peuvent également vous intéresser: