WWF Schweiz

WWF/Earth Hour: participation record en Suisse

Zurich (ots) - Demain, samedi 29 mars, le monde entier éteindra la lumière pour demander une meilleure protection du climat et de lutter contre le gaspillage de l'énergie. En Suisse, un nombre record de villes participent à la plus grande action de défense de l'environnement au monde.

Pour qu'il soit possible de freiner le réchauffement climatique, le monde entier doit unir ses efforts. Avec l'action Earth Hour qui se déroule demain samedi, les villes, entreprises et particuliers du monde entier témoignent de leur volonté de s'engager pour le climat et contre le gaspillage énergétique. En éteignant la lumière pendant une heure à 20 h 30 locales, tous font la preuve concrète de leurs intentions. Aucune autre action de défense de l'environnement n'est aussi globale: l'Empire State Building à New York y participe au même titre que la tour de la télévision de Téhéran, les 26 atolls des Maldives et la plupart des 20 plus grandes mégapoles de la planète.

Presque toutes les grandes villes suisses soutiennent également cet appel en faveur d'une meilleure protection du climat, plongeant leurs monuments dans le noir pour une heure. Le Château de Chillon, le jet d'eau de Genève ou le Château d'eau de Lucerne resteront ainsi dans l'obscurité à l'occasion de cette heure pour la planète. Avec près de 40 villes et communes, la participation en Suisse n'aura jamais été aussi importante qu'en 2014. «Cette année et l'an prochain, des jalons essentiels seront définis en matière de politique énergétique et climatique, tant au niveau global que national. Ce signe émanant de milliers de villes et de millions d'individus est donc d'autant plus important», affirme Thomas Vellacott, directeur général du WWF Suisse.

Earth Hour est toutefois davantage qu'une heure symbolique dans l'obscurité. En Suisse, le WWF a saisi l'occasion pour faire la lumière sur la consommation d'électricité de l'éclairage public, qui consomme chaque année du courant pour 150 millions de francs. Avec un sondage réalisé auprès des communes helvétiques, le WWF a montré lesquelles étaient particulièrement efficaces en matière énergétique et lesquelles gaspillaient l'électricité.

Ailleurs dans le monde, le WWF utilise aussi l'élan issu d'Earth Hour pour faire avancer des projets environnementaux concrets: une zone de protection maritime en Argentine, une loi pour la construction durable à Brunei, le premier cinéma fonctionnant avec de l'électricité renouvelable au Kenya, une semaine scolaire sur le climat dans les écoles finlandaises, un concours pour la ville la plus durable en Roumanie ou 4000 cuisinières économes en bois de chauffage à Madagascar n'en sont que quelques exemples.

Le premier Earth Hour a été lancé en 2007 par la ville de Sydney et le WWF australien. L'an dernier, 7000 villes ont participé dans 150 Etats.

Informations complémentaires:

Les résultats du sondage réalisé sur l'éclairage public auprès des communes sont disponibles sur www.wwf.ch/earthhour.

Des photos des anciennes éditions d'Earth Hour et des liens vidéos sont à disposition sur www.wwf.ch/photos.

Vous trouvez ce communiqué de presse et d'autres informations au sujet d'Earth Hour sur www.wwf.ch/medias.

Earth Hour 2014: les participants en Suisse Aarau Adliswil Baden Bärschwil Basel Bellinzona Bogis-Bossey Brissago Château de Chillon La Chaux-de-Fonds (Place du Marché, Place de la Carmagnole, place Espacité) Chiasso Delémont (Hôtel de Ville et la Porte-au-Loup) Fisibach Fribourg (monuments historiques) Genève (Jet d'eau, Siège des SIG au Lignon, Pont de la Machine) Interlaken Lausanne (Cathédrale, Théâtre municipal, Hôtel de ville, Eglise St- François, Château cantonal, cheminée Pierre de Plan, Pavillon thaï (Denantou), Tour Haldimand) Le Locle (Hôtel de Ville, place du Premier Août, rue de la Côte 2 à 14, Grand-Rue 21 à 25) Locarno Lugano Luzern Mendrisio Montreux (Marché Couvert) Neuchâtel (La Collégiale, le Palais du Peyrou, le Château, l'Hôtel de Ville, les embellissements d'arbres) Oekingen Pratteln Rapperswil-Jona Rolle (les quais du Lac et l'Ile de la Harpe) Scheuren Sion (le bâtiment énergies Sion région, les châteaux Valère et Tourbillon, Passerelle de Vissigen, Hôtel de Ville, Bâtiment Grenette, la tour des sorciers, points lumineux sur le sol de la place du midi et de la rue du Grand-Pont) St. Gallen Stans Täsch Thun Uster Vauffelin Wettingen Winterthur Yverdon Zürich

Et quelques participants dans le monde

Allemagne: Porte de Brandebourg, Berlin Australie : Opéra et Harbour Bridge, Sydney Brésil: Statue du Christ Rédempteur, Rio de Janeiro France: Tour Eiffel, Paris Inde: Porte de l'Inde, Mumbai Italie: St-Pierre, Rome Russie: Kremlin, Moscou Turquie: Pont du Bosphore, Istanbul Grande-Bretagne: Buckingham Palace, Big Ben, Tower Bridge, Londres Etats-Unis: Golden Gate Bridge, San Francisco; Empire State Building, New York EAR: Burj Khalifa (la plus haute tour du monde), Dubaï

Contact:

Pierrette Rey, porte-parole pour la Suisse romande, WWF Suisse, tél.
portable 079 662 47 45



Plus de communiques: WWF Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: