WWF Schweiz

M13: une mort inutile

Zurich (ots) - Le WWF Suisse est extrêmement déçu de l'abattage de l'ours M13 aux Grisons. «Ce tir a eu lieu beaucoup trop tôt, il aurait fallu continuer et renforcer les mesures d'effarouchement», explique Joanna Schönenberger, spécialiste des ours au WWF. «M13, contrairement à JJ3, n'était en aucun cas un ours problématique. Sa mort est le résultat du manque d'acceptation des ours dans le Poschiavo, qui est une conséquence directe d'un manque d'information de la population.»

Depuis 2006, huit ours sont entrés en Suisse, et l'avenir verra d'autres jeunes animaux émigrer depuis le Trentin italien vers les Grisons. «Il n'est pas concevable de tuer des ours strictement protégés parce que nous n'avons pas fait nos devoirs!», insiste Joanna Schönenberger. A long terme, il n'y a aucun moyen pour les régions alpines concernées de faire l'impasse sur leur préparation au retour naturel des grands prédateurs.

C'est pour cela qu'il faut agir davantage au Poschiavo. Tous les acteurs doivent s'engager: depuis la Confédération en passant par les cantons jusqu'aux communes, pour afficher des succès tels que dans le Val Müstair. «Pour ce faire, il est nécessaire d'appliquer des mesures de prévention telles que la protection des troupeaux, des poubelles anti-ours et des ruches sécurisées», affirme l'experte ès ours du WWF, Joanna Schönenberger. «Le plus important à présent est d'informer la population de manière objective, car pour la survie de l'ours brun dans les Alpes il est décisif que les habitants des régions touchées l'acceptent.»

Contact:

Joanna Schönenberger, spécialiste de l'ours au WWF Suisse, portable: 
079 377 49 76
Philip Gehri, département Communication WWF Suisse, portable: 079 699
65 84


Ces informations peuvent également vous intéresser: