WWF Schweiz

Un record discutable: Beznau 1 est la plus ancienne centrale nucléaire au monde

Zurich (ots) - Ce communiqué de presse est diffusé par les organisations suivantes: Fokus Anti-Atom, Greenpeace, Les Verts Argovie, Les Verts Soleure, Les Vert'libéraux Argovie, Les Vert'libéraux Soleure, NWA (Nie wieder Atomkraftwerke) Argovie, NWA Soleure, NWA Suisse, PS Argovie, PS Soleure, WWF Argovie, WWF Soleure, WWF Suisse, Fondation suisse de l'énergie SES:

Le 23 février 2012 - Après l'arrêt d'une centrale en Angleterre, Beznau 1 peut se targuer de détenir un record discutable: elle est désormais la plus vieille centrale nucléaire au monde. Vétuste et dangereuse, elle devrait aussi être arrêtée.

La plus vieille centrale nucléaire à ce jour est en train d'être mise hors service à Oldsbury en Grande-Bretagne. Beznau 1 est désormais la lanterne rouge du classement. Le réacteur est en effet en activité depuis le 1er septembre 1969. Même la France, pays du nucléaire par excellence, a arrêté depuis longtemps tous les réacteurs de ce type.

De nombreux problèmes de sécurité montrent que Beznau 1 a fait son temps. Sur son site Internet, l'IFSN ne comptait pas moins de 75 cas importants en suspens avant Fukushima. Les déficiences les plus graves concernaient: - le manque de fiabilité de l'approvisionnement électrique - les fissures dans le manteau du réacteur - et particulièrement la coque de confinement en acier, également fissurée.

L'enceinte de confinement doit assurer l'étanchéité entre le réacteur et l'extérieur, et ne peut pas être remplacée. Pour les quinze organisations signataires, le cas est clair: si l'enceinte de confinement est endommagée, l'installation doit obligatoirement être mise hors service. L'alimentation électrique de secours, qui devrait par exemple empêcher la fusion du coeur du réacteur après un tremblement de terre, n'est pas fiable non plus. L'IFSN indique que ces installations, qui sont toutes tombées en panne en même temps lors d'une révision en 2007, doivent être rénovées d'ici 2014. D'ici là, les exploitants de la centrale jouent la carte de la chance. Si l'IFSN prenait ses propres exigences en matière de sécurité au sérieux, Beznau devrait être arrêtée jusqu'à la fin des travaux.

Axpo, qui exploite la centrale, a l'intention d'investir 500 millions de francs ces prochaines années pour procéder aux améliorations exigées par l'IFSN avant Fukushima déjà. Suite aux vérifications les plus récentes, ce montant devrait encore augmenter. C'est une somme conséquente pour une centrale nucléaire qui a déjà largement dépassé les 25 années d'exploitation prévues à l'origine. Cet argent pourrait être investi plus judicieusement dans les énergies renouvelables. Pour amortir cet investissement, Axpo table sur une durée d'exploitation de 60 ans: ce projet inconsidéré ne tient absolument pas compte de la sécurité de centaine de milliers d'individus.

Informations complémentaires: Une documentation détaillée, en allemand seulement, accompagnée des sources complètes est disponible sur www.stopp-beznau.ch

Contact:

Catherine Martinson (WWF Suisse) 079 360 56 75
Jürg Joss (Fokus Anti-Atom) 079 330 06 60
Tonja Zürcher (WWF Aargau) 078 842 43 49
Andi Fischer (NWA Aargau) 077 443 01 20



Plus de communiques: WWF Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: