WWF Schweiz

Une année réussie pour le WWF

Zurich (ots) - En 2010, le WWF Suisse a affiché d'excellents résultats. D'importants succès ont été remportés dans le domaine environnemental et les recettes sont florissantes: l'organisation affiche près de 53 millions de francs de revenus, c'est un record. Tant sur le plan national qu'international, le WWF Suisse a enregistré d'excellents résultats cette année. Par exemple en matière de protection des forêts: le taux de déforestation en Amazonie a pu être abaissé de 45% par rapport à l'année précédente. Il affiche à présent son plus bas niveau depuis l'année 2000. Par exemple en ce qui concerne la protection de la biodiversité: les hameçons ronds spéciaux conçus en partenariat avec le WWF ont permis aux pêcheurs du Triangle du Corail, dans le Sud-Est asiatique, de réduire de 80% leurs prises accidentelles de tortues. Par exemple dans les domaines du climat et de l'énergie: la forte mobilisation de l'alliance allemande pour le climat (Klima-Allianz) et du WWF a fini par avoir raison du projet de centrale à charbon à Brunsbüttel, soutenu par cinq fournisseurs suisses d'électricité. Par exemple dans le domaine économique: grâce à l'extension du WWF Seafood Group, deux tiers des enseignes qui vendent du poisson sont en train de modifier leur assortiment pour proposer des produits issus de la pêche durable, contribuant ainsi à réduire la surpêche. Les résultats sont également positifs en matière de recettes. Elles ont affiché une hausse de plus de 25% par rapport à l'année précédente. Elles se montent ainsi à 52,9 millions de francs, un record dans l'histoire du WWF Suisse. Même après déduction des 6,5 millions de francs provenant de dons exceptionnels et de legs, qui ne se renouvelleront pas et avec lesquels le WWF ne pourra donc pas compter l'année prochaine, la croissance des recettes reste de l'ordre de 10%. Une situation très réjouissante dans la mesure où la fondation finance ses activités à 98% à partir de revenus privés. Le WWF reste par ailleurs la plus grande organisation de protection de l'environnement de Suisse. «Notre mission première est de préserver la biodiversité et de favoriser l'exploitation durable des ressources naturelles, explique Hans-Peter Fricker, directeur général du WWF Suisse. Les résultats très positifs obtenus au cours de cet exercice nous permettront de mener à bien en 2011 un nombre de projets environnementaux encore plus important en Suisse et à l'étranger.» Ce communiqué de presse et le rapport annuel se trouvent également sous: https://assets.wwf.ch/downloads/wwf_jb_2010_f_low.pdf Contact: Pierrette Rey, porte-parole pour la Suisse romande, WWF Suisse, tél. 021 966 73 75; 079 662 47 45

Ces informations peuvent également vous intéresser: