WWF Schweiz

Le WWF exige l'abandon de l'électricité issue du charbon

    Zurich (ots) - Ces dernières semaines, toute une série de projets de centrales au charbon ont été stoppés en Allemagne, et la résistance s'accroît. Mais certains producteurs d'énergie suisses misent toujours sur l'électricité sale issue du charbon. Le WWF a déposé une plainte auprès de l'UE à Bruxelles et exige l'abandon de tous les projets suisses de centrale au charbon.

    Cette semaine se déroulent les négociations sur le projet de centrale au charbon de Brunsbüttel (Nord de l'Allemagne), un processus accompagné des protestations véhémentes des riverains. Malgré tout,  Groupe E (FR), Romande Energie (VD), Rätia Energie (GR), SN Energie (SG) et Elektra Birseck (BL) veulent continuer à investir dans ce projet controversé, faisant fi du caractère préhistorique de cette technologie. Le mois dernier, pas moins de trois projets de ce genre ont été abandonnés en Allemagne. En raison de l'augmentation du prix des droits d'émissions de CO2, les perspectives économiques de tels projets sont très douteuses. La société bernoise FMB s'est elle aussi retirée d'un tel projet de centrale au charbon pour des motifs économiques. En plus, les résistances sont de plus en plus fortes. Le WWF Allemagne a déposé une plainte auprès de la Commission européenne à Bruxelles, considérant que les centrales au charbon prennent des mesures insuffisantes de réduction des émissions de CO2.

    Malgré cela, le Groupe E (FR), AET (TI), Rätia Energie(GR), et d'autres entreprises maintiennent leurs intentions de dépenser l'argent des consommateurs suisses dans du courant sale obtenu à partir du charbon. Comme chacun sait, l'électricité issue du charbon est le mode de production le plus polluant. Le plomb, le cadmium et les poussières fines émis polluent l'environnement et des quantités gigantesques de CO2, le polluant par excellence, sont rejetés dans l'air. La centrale au charbon de Brunsbüttel émettrait autant de CO2 que tout le parc automobile helvétique.

    La plupart des producteurs d'énergie suisses étant des sociétés de capitaux publics, ils devraient être les premiers à assumer leur responsabilité envers l'environnement et la population. Le WWF Suisse exige donc que les producteurs d'énergie suisses se retirent immédiatement de tous les projets de centrales au charbon. Les investissements dans les énergies renouvelables, telles que l'énergie éolienne sont non seulement plus écologiques, mais aussi bien plus prometteurs sur le plan économique.

    Informations complémentaires: Le présent communiqué de presse et la vue d'ensemble des projets de centrales au charbon des producteurs d'électricité suisses peuvent être consultés sur www.wwf.ch/medias.

    Photos Téléchargement d'une image d'une centrale au charbon: wwf.ch/fotos

    Versione italiana: www.wwf.ch/media

Contact: Ulrike Saul, spécialiste climat & énergie, WWF Suisse, tél. 078 745 23 41 Pierrette Rey, porte-parole pour la Suisse romande, WWF Suisse, tél. 022 939 39 75



Plus de communiques: WWF Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: