IFBC AG

Étude IFBC: Une création de valeur régulière pour les banques cantonales et régionales

    Zurich (ots) - La plupart des banques cantonales sont une nouvelle fois parvenues à augmenter leur résultat économique en 2007 et 11 établissements sur 24 ont obtenu une rentabilité des fonds propres supérieure à leur coût. Les banques régionales ont fait preuve de la même constance, 9 des 16 entreprises examinées ayant accru leur résultat économique l'an dernier. Les banques privées ont elles aussi une nouvelle fois réussi à accroître sensiblement leur création de valeur en 2007. Telles sont les conclusions de la dernière étude de la société IFBC qui, pour la troisième fois depuis 2005, a enquêté sur la création de valeur dans le secteur de la banque en Suisse et mesuré pour la première fois l'influence de l'attractivité du marché sur la création de valeur.

    En 2007, 11 des 24 banques cantonales ont dégagé un résultat économique positif et de nombreux établissements l'ont encore amélioré par rapport à l'exercice précédent. C'est la banque cantonale de Saint-Gall qui affiche le plus fort surcroît de rendement de toutes les banques cantonales, tant sur la période 2001-2007 que sur une durée plus courte (2005-2007). Derrière ce leader incontesté, on trouve les banques cantonales de Bâle-Campagne et d'Argovie. Les banques cantonales de Lucerne, Schaffhouse et Schwyz ont également connu une évolution satisfaisante.

    L'étude s'est aussi penchée sur l'influence qu'exerce

    l'attractivité du marché sur la création de valeur dans les banques cantonales. Elle a été appréhendée à travers la densité de la concurrence et l'attractivité des différents cantons en tant que lieux d'implantation, et comparée avec la création de valeur moyenne des dernières années. L'étude montre que les banques cantonales n'ont pas toutes réussi à tirer parti d'un environnement de marché propice. Inversement, quelques établissements ont prouvé qu'il est encore possible de créer de la valeur quand les marchés sont difficiles. Ainsi, par exemple, les banques cantonales de Lucerne et Saint-Gall ont obtenu des résultats supérieurs à la moyenne en matière de création de valeur, bien que l'attractivité de leur lieu d'implantation soit inférieure à la moyenne.

    Des résultats en progression pour les banques régionales

    4 des 16 banques régionales étudiées ont dégagé un résultat économique positif en 2007. Une fois de plus, c'est le groupe Raiffeisen qui affiche le plus fort surcroît de rendement. L'an dernier, son résultat économique se montait à plus du double  de celui de toutes les autres banques régionales réunies.  En 2007, 9 banques ont accru leur résultat économique.  Celles où il a le plus fortement progressé sont le groupe Clientis, Valiant Holding et la banque Coop.

    Croissance soutenue pour les banques privées

    Dans le contexte d'une évolution favorable des Bourses, les banques privées ont encore accru fortement leur résultat d'exploitation tout en serrant les coûts en 2007. Une fois de plus, leur résultat économique a nettement augmenté par rapport à l'année précédente, en particulier chez Julius Bär. Vontobel, Rothschild et LLB ont aussi amélioré leur résultat économique en 2007.

    Les répercussions de la crise financière sur les grandes banques

    L'UBS, qui ces dernières années avait été l'établissement créant le plus de valeur, a vu son résultat économique subir une déperdition de près de 16  milliards de CHF en raison des lourdes pertes essuyées sur les prêts subprime aux Etats-Unis, une destruction de valeur sans précédent. Selon les calculs de l'IFBC, c'est en 2004 que le Crédit Suisse a réussi pour la première fois à dégager un résultat économique positif. Depuis, la banque a créé jusqu'à 8,2 milliards de CHF de valeur, en 2007. En tout état de cause, sa forte création de valeur risque de subir une forte correction vers le bas en 2008.

    Le meilleur de la classe dans chaque catégorie de banques

    Il existe dans tous les types de banques des établissements qui se distinguent de leurs pairs. Il convient de distinguer entre ceux qui réalisent les meilleures performances (c'est-à-dire les banques dont le résultat économique a le niveau le plus élevé) et ceux dont les performances sont en amélioration (banques dont le résultat économique a le plus augmenté). Dans toutes les catégories de banques, les meilleures par le niveau des performances se sont bien comportées par rapport aux dernières enquêtes. Parmi elles, on peut citer les banques cantonales de Saint-Gall et de Bâle ainsi que deux banques régionales, le groupe Raiffeisen et la banque Migros, et deux banques privées, le groupe Bellevue et la banque Rothschild. En revanche, on observe des décalages annuels chez les établissements améliorant leurs performances.

    IFBC (www.ifbc.ch)

    IFBC est une société de conseil spécialisée dans la gestion financière. Elle aide des entreprises nationales et internationales à axer leur gestion sur la création de valeur dans les secteurs Corporate Finance et Corporate Treasury ainsi que dans les questions spécifiques relevant des normes internationales de présentation des comptes.

ots Originaltext: IFBC
Internet: www.presseportal.ch

Kontakt:
Dr Thomas Vettiger, Managing Partner
Riedtlistrasse 19
CH-8006 Zurich
Tél.:      +41/43/255'14'55
Fax:        +41/43/255'14'50
E-Mail:  thomas.vettiger@ifbc.ch
Inernet: www.ifbc.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: