Umweltpreis / Prix Environnement - Stiftung pro Aqua - pro Vita

Les nominés pour le prix Suisse Environnement convainquent par leur force d'innovation

Bâle (ots) - Sous la direction du Prof. Dr. Rainer Bunge, le jury de professionnels mandaté par la fondation pro Aqua - pro Vita a nominé trois projets remarquables pour le prix Suisse Environnement 2014 parmi les 75 proposés dans la catégorie «Innovation». Les projets de Kies und Beton AG Pizol, de l'Empa et de l'Ecocentre de Langenbruck ont convaincu le jury par leur haut degré d'innovation, de préservation des ressources et de pertinence écologique. La proclamation des lauréats aura lieu le 21 janvier 2014 - également dans la catégorie «Ecopreneur» - dans le cadre de Swissbau à Bâle.

Le prix Suisse Environnement, l'un des prix de l'environnement les mieux dotés en Suisse avec une enveloppe de 50 000 francs, est décerné tous les deux ans par la Fondation pro Aqua - pro Vita. Le président du jury, le Pr. Dr. Rainer Bunge, s'est montré impressionné par la qualité et le nombre des projets présentés. Avec 75 dossiers, un nouveau record a été enregistré cette année. Cela montre que le prix Suisse Environnement jouit d'une excellente réputation et est devenu un rendez-vous important de la scène écologique tous les deux ans. Le Pr. Dr. Rainer Bunge - lui-même innovateur et chercheur titulaire d'une chaire de technique de l'environnement et des procédés à la haute école de Rapperswil - est convaincu que ce succès est aussi en rapport avec la conscience renforcée des entreprises pour la stratégie énergétique 2050 de la Confédération et donc pour la préservation des ressources.

Le jury de professionnels a nominé trois produits et procédés très différents en termes de degré d'innovation, de bénéfice environnemental concret et de niveau de développement des projets.

Réduction des déchets et des émissions de CO2, prix compétitif

Pour commencer, il y a la société Kies- und Beton AG Pizol à Bad Ragaz qui a mis au point avec REBA (Ragazer Erdbeton Additiv, additif pour béton de terre) un liant respectueux de l'environnement. Le projet est né du souhait de réduire la «boue de gravier» obtenue lors de l'extraction de sable et de gravier ou de trouver une solution pour recycler ce matériau - par exemple dans la construction de routes. Au cours des nombreuses séries d'essais avec différentes recettes de liant, l'entreprise est tombée sur la cendre de bois et d'autres additifs pour la substitution partielle du ciment, importante source de CO2, jusqu'ici utilisé pour de tels procédés. REBA, un liant respectueux de l'environnement, était né. Bernhard Zindel, directeur général et copropriétaire de Kies und Beton AG Pizol, est fier d'avoir réussi à faire d'une pierre trois coups: premièrement développer un liant écologique et peu coûteux, recycler la cendre de bois comme additif neutre en CO2 - qui sinon doit être éliminée à titre payant - et troisièmement transformer le sous-produit boue de gravier - qui doit également être mis à la décharge contre paiement - en un matériau de construction, le «béton de terre». Les résultats des essais à grande échelle déjà effectués montrent que le produit pourra être mis sur le marché l'année prochaine et donc apporter une contribution importante à la protection de l'environnement et à la préservation des ressources à l'avenir, surtout dans le terrassement et le génie civil. Et cela à un prix attractif pour les clients.

Efficacité énergétique - maintenant aussi pour les bâtiments anciens et historiques

En Europe, la grande majorité des bâtiments anciens est de construction massive et traditionnellement enduite d'un crépi minéral, donc pas si simple à réhabiliter. Mais la rénovation énergétique en cours n'épargne pas non plus ces bâtiments. Aujourd'hui, ils sont remis aux normes au moyen de systèmes composites d'isolation thermique. Ce procédé, avec les changements de matériau et les collages qu'il nécessite, est relativement coûteux et sujet à dégradation, mais surtout insatisfaisant sur le plan esthétique pour les constructions à forte valeur culturelle. Le service Technologie de construction de l'Empa a réussi à mettre au point, en collaboration avec Fixit AG, un fabricant suisse de crépis, un mélange pour enduit à base d'aérogel nanoporeux et de chaux qui possède une faible conductivité thermique. Le nouveau crépi isolant est utilisable aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, même sur surfaces inégales ou reliefées. La performance en matière d'innovation de l'Empa réside dans la recette du crépi isolant qui peut être projeté sans problème et sans perte d'isolation, de manière très efficace à la machine en une couche sur une épaisseur pouvant atteindre 8 cm, ce qui n'était pas possible auparavant avec les produits existants. Les propriétaires de bâtiments historiques et les conservateurs des monuments historiques se réjouiront du fait que le crépi peut être mis en oeuvre sans atteinte à l'esthétique et en préservant l'aspect historique. Le produit est commercialisé depuis janvier en Suisse avec beaucoup de succès. A partir de 2014, le fabricant entend partir à la conquête de l'Europe. Un bel exemple de la manière dont des chercheurs engagés et des entrepreneurs courageux peuvent s'unir pour diffuser l'esprit d'innovation de la Suisse dans le monde entier.

Production de courant et protection du climat à partir de la décharge

La transition énergétique est aujourd'hui un enjeu stratégique: sortie progressive de l'énergie nucléaire, moindre dépendance à l'égard des énergies fossiles, meilleure efficacité énergétique et développement des énergies renouvelables. L'Ecocentre de Langenbruck est un acteur qui prépare la transition énergétique depuis plus de trente ans. En tant que groupe de recherche, l'Ecocentre a donné de nombreuses impulsions et montré qu'il est souvent possible d'en faire plus. En collaboration avec le monde de l'économie, de nombreux projets ont été menés jusqu'à l'application commerciale. L'entreprise a donc été nominée pour le prix Suisse Environnement avec le projet «Aactor !GT - Production de courant et protection du climat à partir de la décharge». Les décharges dégagent de grandes quantités de gaz nuisibles pour le climat. La technique conventionnelle ne permet de recycler ces gaz que dans une faible mesure, voire pas du tout. Le système mis au point par l'Ecocentre, composé d'un brûleur à gaz pauvre avec microturbine inversée intégrée, fait pourtant exactement cela: il a démontré dans un test grandeur nature avec une installation mobile qu'il était capable de réduire 1 000 tonnes d'équivalent CO2, ce qui correspond à peu près au rejet de 300 maisons individuelles chauffées au fioul. Et il produit en même temps du courant. Le domaine d'emploi de la turbine va même au-delà des décharges. Les inventeurs voient un grand potentiel dans l'industrie de l'acier et du verre, dans les raffineries de pétrole et les bioraffineries ou dans l'industrie chimique. Une fois de plus, l'Ecocentre montre qu'il est possible de faire de grandes choses avec des moyens simples.

Ecopreneur - prix de reconnaissance pour les entrepreneurs

Le prix Suisse Environnement sera également décerné en janvier prochain dans la catégorie «Ecopreneur». Il récompense un chef d'entreprise qui connaît un succès visible sur le marché grâce à un engagement de longue date et durable dans la protection de l'environnement et la préservation des ressources naturelles. Le nom du lauréat sera annoncé lors de la remise des prix. Cette année, l'écopreneur vient de l'industrie du bâtiment - le verdict est attendu avec impatience!

Proclamation des lauréats et remise des prix à Swissbau 2014

La remise des prix aura lieu le 21 janvier 2014 à 17h30 dans le cadre de Swissbau à Bâle, Halle 1.0 Sud, Swissbau Focus. Lors de la remise des prix, Bruno Oberle, Directeur de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) fera un exposé introductif sous le titre: «Construire durable, un pilier central de l'économie verte». Plus d'informations et inscription: www.swissbau.ch/focus

Le prix Suisse Environnement est soutenu par les entreprises et organisations suivantes

Sponsors: Office fédéral de l'environnement OFEV, SRS Swiss Recycling Services

Donateur: Office de l'environnement et de l'énergie du canton de Bâle-Ville

Partenaires médias: baufördergelder.ch, bauwelt.ch, baublatt, kommunalmagazin et Viso

Partenaire matériel: Sprüngli Druck AG

Vous trouverez ce communiqué de presse et la documentation photographique correspondante sous le lien suivant: www.prixenvironnement.ch/media

Contact:

Muriel Mangold | Head Communications Prix Suisse Environnement
c/o MCH Foire Suisse (Bâle) SA | Case postale | CH-4005 Bâle
Tél. +41 58 206 22 57 | Fax +41 58 206 21 88
muriel.mangold@umweltpreis.ch
www.prixenvironnement.ch | www.swissbau.ch



Plus de communiques: Umweltpreis / Prix Environnement - Stiftung pro Aqua - pro Vita

Ces informations peuvent également vous intéresser: