Ernst & Young Schweiz

«Mergers and Acquisitions Quarterly Switzerland» d'Ernst & Young
Les activités sur le marché suisse des fusions et acquisitions ont augmenté au 3e trimestre 2010

    Zurich (ots) - Retour en force des grandes transactions au 3e trimestre 2010 alors que les perspectives générales restent sombres

    Le nombre et le volume des transactions effectuées sur le marché suisse des fusions et acquisitions ont nettement augmenté au troisième trimestre 2010. Alors que les incertitudes économiques persistent, les conditions générales pour les transactions de fusions et acquisitions devraient devenir plus favorables suite à l'amélioration de la disponibilité du crédit et du sentiment des investisseurs, d'autant plus que les taux d'intérêt devraient rester bas jusqu'à mi-2011.

    En septembre 2010, il a été annoncé que Sunrise Communications SA sera reprise pour USD 3269 millions par CVC Capital Partners Ltd., une société de private equity dont le siège est au Luxembourg. Cette annonce a été faite dans le sillage du blocage par la Commission de la concurrence de la fusion proposée de Sunrise et d'Orange Communications  SA au 2e trimestre 2010. La transaction, la deuxième de l'année en termes de volume, témoigne de la réapparition des acheteurs financiers en tant qu'acquéreurs dans des transactions de fusions et acquisitions importantes.

    Sur le plan sectoriel, le segment du commerce de détail et des produits de consommation a enregistré la meilleure performance boursière des douze derniers mois. Il a également été le secteur le plus actif en termes de nombre de transactions au troisième trimestre 2010, représentant environ 23% de toutes les transactions de fusions et acquisitions sur le marché suisse. Comme au trimestre précédent, les secteurs des médias, des technologies et des télécommunications ont été parmi les plus actifs, totalisant près de 18% de toutes les transactions effectuées au 3e trimestre 2010.

    Concernant l'ampleur des transactions, le nombre de celles supérieures à USD 250 millions a nettement augmenté au troisième trimestre 2010. Durant le dernier trimestre, neuf transactions ont été évaluées à plus de USD 250 millions contre seulement quatre au trimestre précédent. Le nombre de transactions moyennes est resté stable par rapport au 2e trimestre 2010.

    Perspectives des opérations de fusions et acquisitions en 2010

    La disponibilité du crédit s'est nettement améliorée au cours des derniers mois et les banques sont plus enclines à financer des acquisitions importantes. Etant donné que le financement par emprunt devient plus simple et que les évaluations des entreprises sont toujours intéressantes, le nombre de celles-ci envisageant une acquisition devrait augmenter. Cela dit, les acheteurs suisses sont généralement plus disciplinés et accordent une attention particulière à la solidité du bilan.

    Les perspectives économiques actuelles restent sombres, le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) prévoyant une croissance de 1,2% seulement du PIB en 2011. Cela peut aussi être attribué à la vigueur actuelle du franc suisse qui risque d'avoir un impact négatif sur la croissance économique car la fermeté de la monnaie locale nuit aux exportateurs.

    Jürg Stucker, responsable de Mergers and Acquisitions chez Ernst & Young Suisse précise: «A part les perspectives économiques modérées et les quelques incertitudes sur le marché, l'environnement actuel des fusions et acquisitions est relativement favorable. Les conditions de crédit s'améliorent et, d'un point de vue historique, les évaluations des entreprises sont toujours intéressantes. Les entreprises suisses présentent généralement des bilans solides et disposent des réserves de trésorerie nécessaires aux investissements. Par ailleurs, les entreprises cherchent à améliorer leur rentabilité par la croissance externe au lieu de générer des intérêts sur les réserves de trésorerie.»

    Bref portrait d'Ernst & Young

    Ernst & Young est un des leaders mondiaux dans les domaines de l'assurance, la fiscalité, les transactions et le conseil. Nos 144'000 collaborateurs, répartis dans le monde entier, partagent les mêmes valeurs et un engagement inébranlable pour fournir une qualité de haut niveau. En Suisse, Ernst & Young est un des leaders en audit et en conseil. Elle offre également ses services dans les domaines de la fiscalité et du droit ainsi qu'en matière de transactions et de comptabilité. Nos 1'900 collaborateurs ont dégagé un chiffre d'affaires de CHF 546 millions pour l'exercice 2008/09. C'est en aidant nos collaborateurs, nos clients et les communautés auxquelles nous appartenons à donner le meilleur d'eux-mêmes que nous faisons la différence. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur notre site Internet: www.ey.com/ch

    Ernst & Young désigne l'organisation mondiale des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited, chacune d'entre elles étant une entité juridique séparée. Ernst & Young Global Limited, société britannique, ne fournit aucun service aux clients.

ots Originaltext: Ernst & Young Schweiz
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Daniel Cavelti
Ernst & Young
Porte-parole
Tél.: +41/58/286'33'48



Plus de communiques: Ernst & Young Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: