SGMC / SSCM

Philipp Richter à la présidence de la Société suisse de codage médical (SSCM)

Lors de sa dernière assemblée générale ordinaire, la Société suisse de codage médical (SSCM) a élu un nouveau président en la personne de Philipp Richter. La SSCM a son siège à Bienne et compte 122 membres. Elle est au service du secteur suisse de la santé dont elle vise à améliorer et à uniformiser le codage médical. Texte ...

    - Indication: Du matériel iconographique peut être téléchargé      
        sous:  http://www.presseportal.ch/fr/pm/100016304  -

    Bienne (ots) - Lors de sa dernière assemblée générale ordinaire, la Société suisse de codage médical (SSCM) a élu un nouveau président en la personne de Philipp Richter. La SSCM a son siège à Bienne et compte 122 membres. Elle est au service du secteur suisse de la santé dont elle vise à améliorer et à uniformiser le codage médical.

    La SSCM a été fondée afin d'organiser les codeuses et les codeurs, de renforcer leur position et de leur donner une voix unie. La SSCM collabore étroitement avec les organes politiques et les institutions suivantes: l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'Association des hôpitaux H+, SwissDRG, la FMH et d'autres organismes qui soutiennent le codage médical. Les codes ICD-10 sont fournis par les hôpitaux aux directions cantonales de la santé publique qui les transmettent à l'Office fédéral de la statistique. Ils sont également utilisés, entre autres, pour la planification des prestations, le financement et la budgétisation.

    Des études montrent l'importance financière que revêt le codage depuis l'introduction des forfaits par cas. L'étude des charges montre que le temps nécessaire au codage des traitements est relativement minime comparé à l'important besoin financier supplémentaire. L'accroissement des tâches administratives oblige, pour des raisons de gestion, à employer des spécialistes du codage.

    Des codeuses et des codeurs de Suisse entière adhèrent en nombre croissant à la SSCM et participent aux rencontres du groupe de concertation. La croissance du nombre des membres reflète un besoin de rencontres et d'échanges réguliers avec les collègues. Le codage médical est encore une discipline jeune; ainsi, ceux qui débutent peuvent profiter de l'expérience des autres. Philipp Richter, président de la SSCM, en a la certitude: "La fondation de la SSCM était nécessaire pour uniformiser la manière de coder. Nous souhaitons transmettre notre expérience, car nous pouvons ainsi optimiser la pratique encore jeune du codage."

    Le comité directeur de la SSCM

    Philipp Richter, président; Dr Bettina Holzer, vice-présidente; Suzanne Cornejo, secrétaire; Jana Efe, trésorière; Dr Cristina Pangrazzi, assesseure; Patric Fuchs, assesseur

    Création des DRG (diagnosis related groups)

    Leur développement a débuté à la fin des années 1970 aux États-Unis: l'objectif central consistait alors à réunir des patients aigus dans des groupes de frais équivalents, de sorte que les DRG puissent également être utilisés comme unités de facturation dans le cadre d'accords tarifaires. La répartition des diagnostics était effectuée par des organes médicaux selon une clé générale établie sur la base d'une analyse statistique. Ce système de classification a été appliqué par l'assurance vieillesse étatique dès 1983. Par la suite, d'autres assurances se sont intéressées à la couverture forfaitaire des prestations hospitalières. Mais comme le nombre de patients concernés était supérieur, la répartition a dû être plus finement différenciée. Cet effort a débouché en 1991 sur les AP-DRG (all patient diagnosis related groups), lesquels comprennent plus de 600 groupes. Une version adaptée à la situation locale en a été introduite pour la première fois en Suisse dans le canton de Zurich et en Suisse romande.

ots Originaltext: Société suisse de codage médical (SSCM)
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Clinique Schulthess
Susanne Cornejo
Responsable Documentation médicale
Lengghalde 2
CH-8008 Zurich
Tél.:    +41/44/385'76'42
E-Mail: susanne.cornejo@kws.ch

Monique Unterrassner
Service de presse
Dorfstrasse 1
CH-3274 Bühl
Tél.:    +41/79/251'22'61
E-Mail: munterrassner@bluewin.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: