Schoeller Technologies AG

Original ou copie? - Le projet Textil-DNA de Schoeller peut vous donner la réponse en quelques secondes

    Sevelen (ots) - Le projet Textil-DNA de Schoeller peut vous donner la réponse en quelques secondes

    Les préjudices économiques que les produits contrefaits génèrent à travers le monde sont estimés à entre 200 et 300 milliards d'euros*. Le problème ne s'arrête pas à la copie de bonnes marques. Les faux et les copies remettent en question la sécurité des produits techniques et par conséquent, les réclamations vis-à-vis de la responsabilité des fabricants sont de plus en plus nombreuses. Á l'occasion du salon Techtextil de Francfort, le concepteur suisse de technologies, Schoeller, a présenté pour la première fois le projet Textil-DNA.

    Cette innovation porte le nom de DNAtex(TM). Selon les estimations actuelles, ce produit est adapté à l'ensemble de la chaîne de production textile: des produits chimiques aux fibres en passant par les matières textiles et les produits finis tels que les vêtements et les sacs. «Grâce à DNAtex(TM) sommes en mesure d'attribuer un «identifiant unique» à chaque produit. Avec cette caractéristique unique, le produit est facilement identifiable ultérieurement, explique Hans U. Kohn, directeur de l'exploitation de Schoeller Technologies AG.

    Transparence en quelques secondes

    Comment reconnaissez-vous un effet textile, une fibre, une veste ou un sac contrefait? DNAtex(TM) reconnaît clairement et rapidement les faux grâce à un petit scanner électronique. M. Kohn explique: «Vous scannez le produit identifié et l'appareil recherche «l'identifiant unique». Il émet ensuite de simples signaux: «original» ou «faux». Les contrefaçons sont détectées immédiatement». Ces types de vérifications peuvent être effectuées à la douane, par exemple, de manière à ce que les produits issus de la contrefaçon ne puissent même pas être mis en circulation. Selon la société Schoeller, DNAtex? a d'abord été développé pour protéger les tissus et les technologies de l'entreprise qui impliquent un investissement considérable en temps et en argent. «Nous avons ensuite compris que nous nous attachions peut-être qu'à une petite partie du problème, ajoute M. Kohn. Il ne s'agit pas uniquement de la copie des conceptions ou des idées». C'est surtout une question de sécurité par rapport au produit d'autant que la responsabilité des fabricants vis-à-vis de la contrefaçon préoccupe les entreprises aujourd'hui.

    http://www.schoeller-tech.com

    *Source : http://www.plagiarius.de

ots Originaltext: Schoeller Technologies AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Amérique du Nord
Shannon Walton    
Tél.:    +1/206/265-2421    
E-Mail: shannon@schoellerusa.com

Suisse
Beatrice Gille    
Tél.:    +41/81/786'09'50
E-Mail: b.gille@schoeller-tech.com



Plus de communiques: Schoeller Technologies AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: