SRG SSR

La SSR publie les coûts de ses émissions radio et TV avec son rapport de gestion 2015

Bern (ots) - Berne, le 2 mai 2016. Dans son rapport de gestion 2015, la SSR souligne sa volonté de transparence à l'égard du public. SRF a été la première unité d'entreprise à publier, à l'automne dernier, les coûts de ses émissions télévisées. Ses homologues romande, italophone et romanche font de même aujourd'hui. En outre, toutes les régions publient les coûts des chaînes radio. Le chapitre «Le service public en chiffres» donne un aperçu détaillé des recettes et des dépenses de la SSR. Les chiffres et les faits relatifs aux salaires et aux collaborateurs sont présentés de manière transparente. Enfin, les délégués de l'Association SSR ont adopté le rapport de gestion et les comptes annuels 2015 à l'occasion de l'Assemblée des délégués.

Les unités d'entreprise de la SSR publient les coûts de leurs émissions d'actualité, magazines et débats, films et séries, émissions de divertissement et émissions musicales, documentaires, reportages et émissions sportives. Elles indiquent en outre les coûts des chaînes radio.

Les coûts et les profils des programmes de SRF, RTS, RSI et RTR sont disponibles sous les liens suivants:

Schweizer Radio und Fernsehen (SRF):

www.srf.ch/sendungskosten

Radio Télévision Suisse (RTS):

www.rtsentreprise.ch/emissions-couts

Radiotelevisione svizzera (RSI):

www.rsi.ch/costi

Radiotelevisiun Svizra Rumantscha (RTR): www.rtr.ch/custs

Les délégués SSR adoptent le rapport de gestion

Le rapport de gestion 2015 présente de manière claire les recettes et les dépenses sous la forme de graphiques commentés. En outre, la SSR publie pour la première fois les dépenses pour les programmes audio et vidéo et les coûts entraînés par la technique, l'informatique et l'immobilier. Par rapport aux années précédentes, la SSR a enrichi et approfondi le chapitre concernant les collaborateurs, qui contient désormais des chiffres et des faits détaillés relatifs aux salaires et au personnel.

Les délégués de toutes les régions suisses ont adopté, sous la présidence de Viktor Baumeler, le rapport de gestion et les comptes annuels 2015 à l'occasion de l'Assemblée du 29 avril 2016. Le rapport de gestion est disponible en ligne dès maintenant à l'adresse: www.srgssr.ch/gb2015. Il ne s'agit pas d'un simple exercice de transparence, car il développe également les thèmes-clés de la qualité et du service public.

Les comptes annuels 2015 affichent une perte de 90,0 millions de francs (cf. communiqué de presse du 7 avril 2016). Ce déficit s'explique par la diminution des recettes publicitaires et par deux événements extraordinaires, l'abaissement du taux d'intérêt technique de la caisse de pension et l'arrêt du Tribunal fédéral sur la TVA. La SSR sera de nouveau dans les chiffres noirs dès 2016. Les mesures d'économies initiées en 2015 sont la garantie d'une situation financière solide, qui conduira à un résultat équilibré pour ces prochaines années.

Echange sur les scénarios d'avenir pour les médias avec Otfried Jarren, président de la COFEM

En sa qualité de plus haute instance de l'Association SSR, l'Assemblée des délégués (AD) a été mandatée pour mener et promouvoir le débat sur le service public. Otfried Jarren, président de la Commission fédérale des médias (COFEM), a présenté un rapport intitulé «Service public des médias en Suisse». Il a discuté avec les délégués des scénarios d'avenir pour les médias à l'ère du numérique, de la contribution indispensable de la SSR à la société et de son rôle de premier plan dans le processus de réflexion démocratique.

Nouvel organe de révision BDO SA

Sur proposition du Conseil d'administration, l'AD a nommé la société fiduciaire suisse BDO SA comme nouvel organe de révision externe à partir de 2016. BDO remplace donc Ernst & Young SA, qui a exécuté ce mandat pendant les sept dernières années.

Contact:

Communication d'entreprise SSR
Simon Denoth, porte-parole, 079 266 09 74,
medienstelle.srg@srgssr.ch



Plus de communiques: SRG SSR

Ces informations peuvent également vous intéresser: