SRG SSR

L'avenir de la diffusion radiophonique suisse est numérique Le groupe de travail «DigiMig» publie le rapport relatif à la migration des OUC vers le DAB+

Bern (ots) - Un groupe de travail composé de représentants de la SSR et des radios privées suisses, chapeauté par l'Office fédéral de la communication (OFCOM), a conçu un scénario pour le passage à long terme de la radiodiffusion analogique (OUC) à la technologie numérique DAB+. Les membres du groupe de travail ont transmis aujourd'hui le résultat de leurs travaux à la Conseillère fédérale Doris Leuthard, cheffe du DETEC.

Formulant 15 recommandations concrètes, le rapport «DigiMig» esquisse un scénario pour passer des OUC au DAB+. D'après le groupe de travail, les programmes radio seront essentiellement diffusés par voie numérique dans toute la Suisse d'ici à 2024 via la technologie DAB+, les émetteurs OUC analogiques étant progressivement mis hors service. Pour mener à bien cette migration, le groupe de travail propose de procéder en deux grandes étapes:

La 1re étape courra jusqu'en 2019. Elle consistera en des mesures concrètes, notamment dans le domaine de la communication-marketing, visant à favoriser l'utilisation, à domicile et en voiture, des programmes diffusés par voie numérique. La nouvelle loi sur la radio et la télévision (LRTV) permettra en outre de promouvoir activement cette technologie. Une étude d'audience accompagnera cette étape.

La 2e étape prévoit une mise hors service progressive et coordonnée sur le plan régional des émetteurs OUC entre 2020 et 2024. Le secteur radiophonique entend réaliser ce processus en toute autonomie et élabore actuellement un accord à cet effet.

Le rapport relatif à la migration doit servir de base aux autorités et aux radiodiffuseurs pour définir le paysage radiophonique de demain. Il concrétise la stratégie formulée en 2006 par le Conseil fédéral pour l'avenir de la diffusion de programmes radio numériques. Ce dernier est parti du constat que les OUC, en tant que dernier maillon analogique de la chaîne radio, ont atteint les limites de leurs capacités dans un monde radiophonique par ailleurs complètement numérisé. Les possibilités techniques sont épuisées: il n'existe plus de fréquences OUC disponibles en Suisse. Toutes les stations radio de la SSR et plus de la moitié des stations privées sont déjà diffusées en numérique via la technologie DAB+ parallèlement aux OUC, et certaines même exclusivement en numérique.

Au printemps 2013, la branche radio a mis sur pied avec l'OFCOM un groupe de travail Migration numérique (GT DigiMig) qui se compose de l'Association suisse des radios privées (ASRP), l'Union Romande des Radios Régionales (RRR), l'Union des radios locales non commerciales (UNIKOM), la SSR, l'OFCOM, le secteur automobile et d'autres milieux concernés. Ce groupe de travail a débuté ses travaux en mars 2013.

Annexes (disponibles surwww.bakom.admin.ch/themen/radio_tv/01214/02292/04666/index.html?lang=fr)

   - Résumé du rapport final, 15 mesures pour la migration numérique
   - Rapport final du groupe de travail Migration numérique 

Contact:

- SSR: MCDT, Béatrice Merlach, +41 44 366 1147; 
beatrice.merlach@mcdt.ch
- VSP: Jürg Bachmann, +41 79 600 3262; juerg.bachmann@privatradios.ch
- RRR: Philippe Zahno, +41 79 459 72 85; pzahno@urrr.ch
- UNIKOM: Lukas Weiss, +41 79 373 22 33; president@unikomradios.ch
- OFCOM: Service de presse, +41 58 460 55 50; media@bakom.admin.ch


Plus de communiques: SRG SSR

Ces informations peuvent également vous intéresser: