SRG SSR

SRG SSR : retour à l'équilibre financier et nomination des chef(fe)s de département SRF

    Bern (ots) - Le 1er janvier 2011, l'entreprise Schweizer Radio und Fernsehen (SRF), née de la convergence, sera sur orbite. Le Conseil d'administration (CA) de SRG SSR idée suisse a nommé aujourd'hui cinq chef(fe)s de programme, sur proposition du Comité régional de SRG Deutschschweiz (SRG.D), et arrêté un nouveau train de mesures d'économie chiffré à 20 millions de francs. Le fait que le Conseil fédéral ait reconnu l'essentiel des besoins financiers de SRG SSR et confirmé le mandat de service public permet de maintenir l'offre sans tailler dans les programmes sous concession. Entre 2011 et 2014, SRG SSR devrait rééquilibrer ses comptes.

    Sur proposition du Comité régional de SRG.D, le CA SRG SSR a nommé cinq chef(fe)s de département SRF : Hansruedi Schoch, département Programmes ; Nathalie Wappler, département Culture ; Urs Leutert, département Sport ; Diego Yanez, rédacteur en chef TV et Lis Borner, rédactrice en chef radio. Ils prendront leur fonction au sein de la nouvelle entreprise SRF le 1er janvier 2011. La procédure de nomination a été supervisée par le futur directeur SRF, Rudolf Matter.

    Hansruedi Schoch (44 ans) dirigera le département Programmes et assurera la sup-pléance du directeur SRF. Ce nouveau département répondra de l'offre TV, radio et multimédia SRF dans son ensemble. Rédacteur en chef à Schweizer Fernsehen depuis octobre 2009, M. Schoch a dirigé le projet de convergence régionale SRG.D conjoin-tement avec Rudolf Matter. Cela fait 16 ans qu'il travaille à Schweizer Fernsehen, tout d'abord comme reporter et producteur du « Tagesschau » et de « 10vor10 ». Il a rejoint ensuite la chaîne privée TV3 comme rédacteur en chef suppléant et, lorsqu'elle a mis fin à ses activités, il est devenu producteur de « SF Spezial » et a dirigé les rédactions de « MittagsMagazin » et de « MittagsTalk ». Entre 2003 et 2009, il a été rédacteur en chef adjoint de Schweizer Fernsehen et responsable des magazines et du dé-veloppement des programmes.

    Nathalie Wappler (42 ans) sera en charge du département Culture. Elle travaille depuis 2005 à Schweizer Fernsehen, où elle a débuté comme rédactrice et productrice du magazine « Kulturplatz » avant de devenir, début 2008, responsable de rédaction de l'émission « Sternstunden ». Nathalie Wappler a entamé sa carrière professionnelle en 1996 comme rédactrice de l'émission 3sat « Kulturzeit »; elle a également travaillé pour l'émission-débat « Gauck » diffusée par ARD. Elle a ensuite été rédactrice de l'émission culturelle « aspekte » et du débat politique de ZDF « Berlin Mitte » (rebaptisé « Maybritt Illner » ).

    Urs Leutert (56 ans) prendra la direction du département Sport. A la tête du Sport de Schweizer Fernsehen depuis 1991, il a été nommé en 1996 responsable de la Business Unit Sport SRG SSR, une unité du groupe SRG SSR directement subordonnée au direc-teur général. Avant de travailler à SF, il a été rédacteur et animateur dans les domaines information, tourisme, automobile et sport, puis responsable du secteur Sport à Schweizer Radio DRS.

    Diego Yanez (52 ans) devient rédacteur en chef TV. Il travaille depuis 22 ans à Schwei-zer Fernsehen, depuis 2007 comme chef de l'actualité et suppléant du rédacteur en chef. Après un début de carrière à SF en tant que rédacteur pour « Netto », il est de-venu successivement rédacteur pour « 10vor10 », correspondant pour le Proche-Orient à Jérusalem, correspondant au Palais fédéral et suppléant du rédacteur en chef pour « Quer » et « 10vor10 ».

    Lis Borner (50 ans) est nommée rédactrice en chef radio. Depuis 2007, elle est la sup-pléante de la rédactrice en chef de l'information à Schweizer Radio DRS, responsable du prime time du matin et de DRS 4 News. En 1991, elle est entrée à « Echo der Zeit » de SR DRS, pour en devenir plus tard rédactrice, productrice et animatrice. Lis Borner a ensuite été responsable de la rédaction de la mi-journée pour « Rendez-vous », « Ta-gesgespräch » et « Info3 ». Elle a participé à la mise sur pied de DRS 4 News, d'« Info3 » et de « HeuteMorgen ».

    Les postes les plus importants de la future direction de SRF sont donc pourvus. Rappe-lons les nominations précédentes : Guy Luginbühl (chef Finances), Dieter Fahrni (chef du Staff), Florian Galliker (chef Ressources humaines) et Andrea Hemmi (chef Commu-nication d'entreprise). L'évaluation des candidatures pour les postes Divertissement et Communication/Marketing est encore en cours. Un communiqué est prévu une fois les nominations du Comité régional confirmées par le Conseil d'administration SRG SSR.

    Nouvelles mesures d'économie sans coupes dans le programme Par sa décision de juin 2010, le Conseil fédéral a reconnu en grande partie les besoins financiers supplémentaires de SRG SSR pour les exercices 2011 à 2014, sans faire dé-pendre leur financement d'une augmentation de la redevance. Des recettes annuelles supplémentaires viendront s'ajouter aux économies prévues par SRG SSR pour combler le trou financier : elles seront générées par l'évolution du nombre des foyers et des entreprises assujettis à la redevance, par le passage à une facturation Billag annuelle et non plus trimestrielle et par une libéralisation de la publicité, celle-ci étant cependant soumise à certaines conditions quand elle est diffusée en ligne.

    Après avoir examiné minutieusement la situation financière, le Conseil d'administration a arrêté aujourd'hui de nouvelles mesures d'économie. Il a tenu compte aussi bien des risques liés aux recettes que de la santé de la Caisse de pension. D'un montant de 20 millions de francs, le train de mesures additionnelles comprend une limitation des mesures salariales, des coupes linéaires dans différents domaines et une diminution des événements et des partenariats médias. Des mesures d'épargne de plus de 100 millions de francs sont déjà mises en oeuvre. Elles intègrent - entre autres - le blocage des salaires du personnel décidé en juin 2009, la vente d'objets immobiliers, le gel des investissements immobiliers, ainsi que l'optimisation de Swissinfo. Enfin, les mesures d'efficience appliquées à l'échelle de l'entreprise dans les domaines de support servent à financer la convergence des médias.

    En reconnaissant dans une large mesure les besoins financiers, le Conseil fédéral, au-torité de concession, donne un signal clair : SRG SSR doit remplir sa mission sans tailler dans les programmes sous concession. Toujours en accord avec la décision du Conseil fédéral, le Conseil d'administration a décidé que SRG SSR devrait retrouver l'équilibre financier pendant la période quadriennale de planification financière 2011-2014.

Contact: Communication d'entreprise SRG SSR idée suisse Daniel Steiner, porte-parole, tél. : 079 827 00 66

Les questions touchant des décisions sur le personnel SRF sont coordonés par Urs Durrer, tel. 079 296 50 91



Plus de communiques: SRG SSR

Ces informations peuvent également vous intéresser: