SRG SSR

Le Conseil d'administration et l'Assemblée des délégués ont choisi Roger de Weck nouveau directeur général de SRG SSR idée suisse

Bern (ots) - Le nouveau directeur général de SRG SSR idée suisse s'appelle Roger de Weck. Le président du conseil d'administration Jean-Bernard Münch l'a présenté aux médias aujourd'hui, suite à son élection par le conseil d'administration et à l'approbation de ce choix par l'Assemblée des délégués de SRG SSR. De Weck (56 ans) entrera en fonction en tant que successeur d'Armin Walpen le 1er janvier 2011. L'animateur de « Sternstunden » a été rédacteur en chef de « Die Zeit » et du « Tages-Anzeiger » et membre de la direction du groupe Tamedia. Il est président de l'Institut de hautes études internationales et du développement (The Graduate Institute) à Genève et publiciste libre. Selon le calendrier fixé lors de la mise au concours du poste à fin septembre 2009, l'élection du nouveau directeur général par le conseil d'administration et l'Assemblée des délégués de SRG SSR a eu lieu aujourd'hui. Domicilié à Zurich, le nouvel élu Roger de Weck est marié et père de quatre enfants adultes. Bilingue, il est né à Fribourg et a grandi entre Genève et Zurich. Il est licencié en sciences économiques de la Haute Ecole de Saint-Gall (lic.oec. HSG) et a effectué une formation commerciale dans l'édition à Hambourg. Il est docteur honoris causa de l'Université de Lucerne. Il s'est lancé dans le journalisme en écrivant pour la «Tribune de Genève», et par la suite également pour «24 heures» et la «Weltwoche», puis en tant que correspondant en France de "Die Zeit". Il a repris en 1990 la responsabilité de la rubrique économique de "Die Zeit" à Hambourg. En 1992, il devient rédacteur en chef du "Tages-Anzeiger" et membre de la direction du groupe Tamedia. En 1997, il revient à « Die Zeit » comme rédacteur en chef. Depuis 2001, de Weck est publiciste libre et travaille pour la télévision, la radio et la presse en Suisse et à l'étranger. En 2004, il est nommé à la présidence du Conseil de fondation du très réputé Institut universitaire de hautes études internationales à Genève, et participe à sa réunion avec l'Institut universitaire d'études du développement. Aujourd'hui, il préside l'organisme résultant de cette fusion, l'Institut des hautes études internationales et du développement (The Graduate Institute), qui compte environ 900 étudiants et 45 professeurs. Tant au « Tages-Anzeiger » à Zurich qu'au journal «Die Zeit» à Hambourg et au Graduate Institute à Genève, de Weck a oeuvré dans le sens d'une gestion du changement active, menant à bien avec les équipes en place des restructurations et des réorganisations fondamentales. "Nous sommes convaincus avoir trouvé en Roger de Weck une personnalité reconnue, experte dans le domaine des médias et intègre, mais qui dispose de surcroît d'une vaste expérience de conduite dans diverses positions, avec d'importantes responsabilités d'économie d'entreprise et financières. Il convient donc largement à notre profil d'exigences. De Weck est le garant d'un journalisme responsable, inspiré par les valeurs qui y correspondent. Avec son affinité pour les thèmes de politique sociale, ses origines romandes et son réseau étendu de relations dans le monde de la politique, de l'économie, de la culture et de la science, c'est l'homme idéal pour faire avancer notre entreprise de médias ", explique Jean-Bernard Münch, président du conseil d'administration de SRG SSR. " Je me réjouis de relever ce nouveau défi, auquel je suis en mesure d'apporter mon expérience tirée de différents points de vue médiatiques. A mes yeux, diriger, c'est la faculté de discuter ouvertement des aspects et des avis les plus divers, puis de savoir décider clairement et de mettre en oeuvre ces décisions sans attendre", déclare Roger de Weck. Il ajoute: " Dans notre pays quadrilingue, la SSR a pour mission d'Etat de contribuer à la solidarité de la Confédération ainsi qu'à la formation de l'opinion politique et sociale. C'est un service public, et aussi un service au public. J'accepte cette responsabilité avec respect, et j'entends l'exercer de manière équitable, avec diligence et cohérence." L'élection de la nouvelle directrice ou du nouveau directeur de SRG Suisse alémanique par le conseil d'administration de SRG SSR, à la demande du conseil d'administration régional SRG.D, va à présent se dérouler de telle sorte que le directeur général nouvellement élu puisse également y participer. Contact: Jean-Bernard Münch, président du conseil d'administration SRG SSR idée suisse, Belpstrasse 48, 3000 Berne 14, tél: 031 350 92 80

Plus de communiques: SRG SSR

Ces informations peuvent également vous intéresser: