SRG SSR

Convergence des médias SRG SSR idée suisse : nomination des chefs de projet

Bern (ots) - Après que le Conseil d'administration SRG SSR idée suisse a défini à la mi-mars les objectifs et les conditions cadres de la convergence des médias, les premiers responsables de projet ont été nommés. Le directeur général Armin Walpen a désigné le chef de projet national « Convergence des médias et efficience » et le chef de projet partiel « Optimisation des processus de support », tandis que le Conseil d'administration RTSR a nommé le chef du projet régional en Suisse romande ; la phase de planification détaillée pourra commencer en mai. Le choix du chef de projet régional en Suisse alémanique devrait être communiqué en juin. Gérard Tschopp, chef du projet général « Convergence des médias et efficience » Gérard Tschopp, directeur de la Radio Suisse Romande (RSR), a été désigné le 22 avril chef de projet général pour la mise en place à l'échelle nationale du projet « Convergence des médias et efficience » SRG SSR idée suisse. Il conservera ses fonctions auprès de la RSR jusqu'à la mise en oeuvre du projet en Suisse romande. Gérard Tschopp est responsable de la planification, de la supervision et de la réalisation de l'ensemble du projet ; il est tenu de rendre compte du projet au comité de pilotage présidé par le directeur général Armin Walpen. Stephan Giachino, chef du projet partiel « Optimisation des processus de support » La responsabilité du projet partiel « Optimisation des processus de support », qui porte sur la question de l'efficience, a été confiée à Stephan Giachino. Il s'est distingué par sa fonction de chef du projet HKLR (comptabilité analytique harmonisée). Stephan Giachino devra rendre compte du projet au chef de projet général Gérard Tschopp dont il est aussi suppléant. Direction des projets dans les régions Le Conseil d'administration de la société régionale SSR idée suisse Romande (RTSR) a annoncé aujourd'hui qu'il avait désigné Gilles Marchand, directeur de la Télévision Suisse Romande (TSR), à la tête du projet de convergence en Suisse romande. Sous sa conduite, le comité de projet réunira de façon équilibrée des cadres de la RSR et de la TSR. Pour ce qui est de la Suisse alémanique, le Conseil d'administration SRG idée suisse Deutschschweiz définira l'organisation du projet d'ici la fin mai et en désignera le responsable avant la fin juin. En Suisse italophone, le projet est déjà en cours sous la houlette du directeur de la RSI, Dino Balestra. Prochaines étapes Début mai, Gérard Tschopp et Stephan Giachino prendront leurs fonctions et démarreront la planification des activités liées au projet, ainsi que le déploiement de l'organisation du projet national. Au sein des régions, les équipes de projet formuleront dans un rapport détaillé des propositions concernant les nouvelles offres, structures et procédures. Ces rapports seront soumis au Conseil d'administration SRG SSR pour approbation. Suivront la mise au concours des postes de direction et la nomination des directeurs dans les régions. En Suisse romande, la réalisation des projets commencera selon toute attente au début 2010, et en Suisse alémanique, du fait de la taille et de la complexité des structures, en 2011. Le passage de deux entreprises distinctes à une même unité et l'évolution des processus de travail s'effectueront pas à pas. Convergence des médias et efficience Le 18 mars, le Conseil d'administration SRG SSR a arrêté les objectifs et conditions cadres applicables au projet « Convergence des médias et efficience ». Au cours de l'année, les structures et une organisation favorables à un travail convergent seront mises en place dans les régions au niveau des rédactions. Pour rendre possible une collaboration systématique, les unités d'entreprise de Suisse romande et de Suisse alémanique qui sont encore séparées en radio et télévision, devront, à l'instar de la Radiotelevisione svizzera di lingua italiana (RSI) et de Radio e Televisiun Rumantscha (RTR), fusionner au sein d'une même unité d'entreprise régionale. Cela se fera dans le respect des différents marchés et des cultures spécifiques, en préservant la pluralité journalistique et en maintenant les principaux sites. En ce qui concerne les processus de support, il est prévu d'accroître la productivité d'environ 10% par la standardisation et le regroupement partiel des processus et des systèmes, soit une économie de 1 à 2% sur la redevance. Les moyens financiers ainsi dégagés permettront de procéder à des investissements dans le programme qui s'avèrent indispensables pour SRG SSR également, au vu de l'évolution internationale dans la branche des médias et de la constante modification des modes de consommation du public. Toutefois, la convergence des médias n'est pas un projet d'économie mais bien un projet de développement des activités journalistiques et rédactionelles. Les mesures d'économies proprement dites s'imposent indépendamment du projet et au regard du contexte économico-financier général. Contact: Communication d'entreprise SRG SSR idée suisse Daniel Steiner, Porte-parole, 079 827 00 66

Plus de communiques: SRG SSR

Ces informations peuvent également vous intéresser: