SRG SSR

Déficit plus élevé que prévu - Pas d'adaptation de la redevance en vue - Réduction de l'offre inévitable - Regroupement des unités d'entreprise par région linguistique décidé

    Bern (ots) - Berne, le 19 mars 2009. Les comptes 2008 de SRG SSR affichent un déficit de 79 millions de francs, en hausse par rapport aux prévisions. Si jusqu'en 2007, des mesures d'économie et d'efficience avaient encore permis d'absorber une large partie de la baisse réelle enregistrée par les recettes depuis 2000, les perspectives financières se sont obscurcies. Comme SRG SSR n'envisage pas de hausse de la redevance, en raison de la crise économique, une réduction de l'offre s'avère incontournable. Les mesures afférentes seront engagées dans le cadre de la planification financière. Pour faire face aux changements qui affectent le contexte financier, mais aussi l'environnement technologique et programmatique, le Conseil d'administration SRG SSR a arrêté les objectifs et les conditions cadres pour la convergence des médias, applicables à toute l'entreprise. Le but est de regrouper les unités d'entreprise par région linguistique et d'intensifier la collaboration entre la radio, la télévision et l'Internet. Ce faisant, il s'agira de tenir compte des différences de marché et de culture, d'assurer la diversité programmatique et de maintenir les sites de production principaux.

    Déficit 2008 plus élevé que prévu SRG SSR boucle l'exercice 2008 sur un déficit de 79 millions de francs (contre 18.5 millions en 2007). Le budget prévoyait un déficit de 57 millions, imputable entre autres aux deux grandes manifestations sportives de l'année écoulée - EURO2008 et JO de Pékin -, qu'il n'est pas possible de refinancer entièrement. Les recettes commerciales ont diminué durant l'exercice sous revue, notamment celles de la publicité TV, en raison de restrictions légales qui se sont traduites par un accroissement des revenus des fenêtres publicitaires étrangères. En découvert suite à la crise financière, la Caisse de pension SRG SSR doit être assainie, ce qui occasionne des coûts non budgétés pour l'employeur. Il faudra aussi s'attendre à un déficit pour l'exercice en cours : l'importance inattendue du renchérissement fin octobre 2008 induit en effet une hausse afférente de la masse salariale de 1,9%, à laquelle s'ajoutent les mesures salariales individuelles, ce qui se traduit par une augmentation totale de la masse salariale 2009 de 2,8%, alors que les recettes commerciales sont en recul en raison de la crise économique.

    Pas d'adaptation de la redevance en vue Le cadre financier s'est rétréci ces dernières années, avec un pic atteint l'an dernier. La baisse réelle des recettes depuis 2000 ainsi que les exigences accrues posées au service public audiovisuel ont pu être largement compensées jusqu'en 2007 par des mesures d'économie et d'efficience. Compte tenu de la crise économique, SRG SSR n'envisage pas de demander une adaptation de la redevance. La réalité financière a néanmoins incité le Conseil d'administration et le Comité de direction SRG SSR à prévoir un nouveau paquet de mesures d'économie. En décembre 2008, il a été décidé de plafonner l'effectif des postes 2009 au niveau inscrit au budget 2008 et de relever le volume des économies à 100 millions de francs jusqu'en 2010.

    Réduction de l'offre de programme inévitable Baisse réelle des recettes et perspectives financières obligent, on ne pourra pas éviter de réduire l'offre et les productions maison, malgré les programmes d'économies en cours. La question de savoir où, quand et combien couper dans les trois à cinq prochaines années ne manquera pas de préoccuper SRG SSR et ses organes, qui devront en décider dans le cadre de la planification à moyen terme. Il faudra notamment veiller à ce que la qualité, l'impact et la diversité de l'offre souffrent aussi peu que possible de la réduction.

    Diversité, qualité et productivité en progression grâce à la convergence des médias La numérisation, l'évolution de la fréquentation médias et surtout les exigences accrues en matière de journalisme obligent les diffuseurs européens aussi bien publics que privés à repenser et adapter leurs modes de travail et leurs structures. La convergence des médias permet d'instaurer une collaboration cross-média, programmatique et rédactionnelle, afin de préserver et renforcer la diversité, la qualité et la productivité de l'offre globale, sans cesser d'améliorer l'accès en tout temps et en tout lieu à l'entière palette des sujets. Grâce à une collaboration systématique, les rédactions peuvent mieux exploiter leurs potentiels journalistiques, augmenter la productivité et faire ainsi droit aux nouvelles habitudes du public.

    Unités d'entreprise régionales-linguistiques indispensables à la convergence des médias Le 18 mars 2009, le Conseil d'administration SRG SSR a décidé de créer au sein des régions, durant l'année en cours, les conditions structurelles et organisationnelles de nature à assurer une convergence systématique dans le domaine rédactionnel. Pour permettre un tel mode de travail, il est prévu de regrouper au sein d'une unité d'entreprise régionale-linguistique, comme cela s'est fait à RSI et RTR, les unités radio et TV encore séparées en Suisse romande et en Suisse alémanique. Les projets régionaux de convergence devront être élaborés sans donner la prééminence à un média. Les conseils d'administration régionaux instituent à cet effet des directions de projet qui tiennent compte de cet impératif ; de même, il faudra assurer une composition équilibrée des équipes de projet. Les directeurs régionaux ne seront nommés qu'une fois que le Conseil d'administration SRG SSR aura approuvé les projets respectifs.

    Sites principaux maintenus Nés d'exigences fédéralistes, les sites principaux de Genève, Lausanne, Berne, Bâle, Zurich, Lugano-Besso, Comano et Coire sont maintenus. Par contre, on n'exclut pas les transferts au sein des studios et entre eux. Une démarche pragmatique devra assurer le respect des spécificités du marché et des cultures régionales, le déploiement par étapes et l'exploitation des synergies. Le rythme et l'ampleur des étapes pourront différer suivant les spécificités régionales.

    Optimisation des domaines de support La situation financière contraint SRG SSR à renforcer son efficience et à exploiter encore mieux les synergies. Par une standardisation des systèmes et un réaménagement des processus de support, il devrait être possible d'accroître la productivité de 10%, soit 1 à 2% de la redevance. Les moyens ainsi dégagés devraient notamment servir à financer les coûts de restructuration liés à la convergence des médias.

    Intégration du personnel concerné Le cadre et les objectifs adoptés par le Conseil d'administration SRG SSR ne font que livrer la base sur laquelle les projets régionaux de convergence pourront être planifiés. Le personnel concerné et le partenaire social seront dûment associés à ce processus de plusieurs mois. La mise en oeuvre des projets régionaux de convergence interviendra après leur adoption par le Conseil d'administration SRG SSR ; à RSI, la mise en oeuvre est déjà sur les rails, en Suisse romande, il est prévu de l'engager début 2010 et en Suisse alémanique, le coup d'envoi devrait être donné au deuxième semestre 2010 en raison de la taille et de la complexité des structures. Le passage de deux entreprises distinctes à une entreprise commune ainsi que l'évolution des processus de travail s'effectueront ensuite par paliers.

    Pour en savoir plus sur la convergence des médias, il est possible de consulter le rapport intégral soumis au Conseil d'administration SRG SSR, disponible en ligne (www.srgssrideesuisse).

    Principaux chiffres du compte de résultat 2008 de la maison mère   en millions CHF

                                 Clôture 2008                                 Clôture 2007
  
Redevances de réception    1'128.9                                         1'122.1
Recettes commerciales          361.1                                            363.4
Autres recettes                      90.7                                              84.3
Diminutions sur recettes         0.0                                              -0.6
  
  
Produits d'exploitation    1'580.7                                         1'569.2
  
Charges de personnel            693.9                                            667.1
Charges de programme et
de production                        666.5                                            636.8
Autres charges d'exploitation  217.5                                        216.1
Amortissements et corrections
de valeurs                              75.0                                              67.8
  
  
Charges d'exploitation      1'652.9                                         1'587.8
  
Résultat d'exploitation        -72.2                                            -18.6
  
Résultat financier                 -6.9                                                0.1
  
  
Résultat d'entreprise            -79.1                                          -18.5

    Le Rapport de gestion 2008 de SRG SSR idée suisse est disponible en ligne à partir du 30 avril 2009 (www.srgssrideesuisse) et sera envoyé le même jour par voie postale.

Contact: Communication d'entreprise SRG SSR idée suisse

Daniel Steiner, porte-parole, 079 827 00 66



Plus de communiques: SRG SSR

Ces informations peuvent également vous intéresser: