Bourbaki Panorama Luzern

Le panorama Bourbaki de Lucerne suscite une attraction magique

Lucerne (ots) - A l'issue de dix ans de travaux de restauration qui auront coûté neuf millions de francs, le panorama Bourbaki a été achevé en 2008. Ce travail porte d'ores et déjà ses fruits: le "nouveau" panorama Bourbaki enregistre une affluence record. Les travaux de restauration et de conservation du panorama Bourbaki de Lucerne ont duré plus de dix ans. Neuf millions de francs ont été investis pour recréer l'illusion parfaite de la peinture panoramique et du "faux-terrain" en trois dimensions d'Edouard Castres. Mission réussie: depuis son ouverture en l'an 2000, la plus grande peinture panoramique de Suisse n'a jamais attiré autant de visiteurs qu'aujourd'hui. Environ 70'000 visiteurs en 2008 Après l'achèvement des travaux de restauration en mars 2008, le nombre moyen de visiteurs par an est passé de 40'000 à 68'500. De nombreuses organisations, associations et entreprises ont en outre découvert le panorama Bourbaki comme but d'excursion et lieu événementiel. Avec 600 réservations de groupes, l'offre a été mise à profit deux fois plus que l'année précédente. Outre le jardin des glaciers et le monument au lion situés dans le même quartier, la visite de ce monument historique représente le moment fort de toute étape touristique à Lucerne. Imposant et unique Cette oeuvre monumentale de 112 mètres sur 10 est l'une des dernières peintures panoramiques conservées au monde. Elle représente l'entrée en Suisse de l'armée de l'est française du général Bourbaki durant l'hiver 1871, à la fin de la guerre franco-allemande. 87'000 soldats avaient alors pu se réfugier en Suisse. Ce fut la plus importante action humanitaire menée par la jeune Croix rouge de l'époque. Un concept d'exploitation gagnant Depuis sa réouverture en 2000, le concept du panorama Bourbaki est une première en Suisse. La direction opérationnelle du musée est assurée par la Fondation du panorama Bourbaki (Stiftung Bourbaki Panorama) qui est simultanément propriétaire de l'immeuble. Les frais d'exploitation sont financés par les entrées et les revenus fonciers, c'est-à-dire sans contributions des pouvoirs publics aux frais d'exploitation. 75 pour cent des travaux de restauration ont été financés par des dons récoltés par l'Association pour la sauvegarde du panorama Bourbaki. www.bourbakipanorama.ch La préservation - une mission permanente Avec l'achèvement de la restauration du panorama Bourbaki, une nouvelle phase de travaux a commencé pour ce patrimoine culturel unique. Depuis son transfert de Genève à Lucerne en 1889, aucuns travaux de restauration n'avaient été effectués sur la peinture panoramique. La restauration complète n'a débuté qu'en 1996. A présent, la peinture et le faux-terrain feront l'objet d'un contrôle et d'un entretien permanents afin de prévenir ou réparer tout dommage. Les futurs coûts d'entretien sont estimés à 200'000 francs par an, somme que l'Association pour la sauvegarde du panorama Bourbaki est prête à fournir. Elle travaille en étroite collaboration avec la Fondation du panorama Bourbaki et a réussi à rassembler jusqu'à présent plus de 11 millions de francs de dons. Infos détaillées et téléchargement de photos: www.creadrom.ch/mediendienst/medien_bourbaki.html ots Originaltext: Bourbaki Panorama Luzern Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Judith Christen Bourbaki Panorama Luzern Directrice du musée Mobile: +41/79/508'91'35 E-Mail: medien@bourbakipanorama.ch Pius Zängerle Stiftung Bourbaki Panorama Président Mobile: +41/79/623'12'60

Ces informations peuvent également vous intéresser: