Journées biennoises de la communication

L'avenir de la télévision au menu de la 7e édition des Journées biennoises de la communication

Bienne (ots) - L'avenir de la télévision a été le thème central de la seconde Journée biennoise de la communication. Les orateurs ont débattu des nouvelles technologies et des orientations stratégiques des chaînes de télévision. Au total, ce sont plus de 750 personnes qui ont suivi les conférences. Cette forte audience atteste une fois encore du succès des Journées biennoises de la communication. En ouverture, Isabel Wenger (Mediapulse) a présenté une étude sur l'utilisation des médias qui montre notamment que les jeunes remplacent les médias traditionnels par les médias modernes: "les contenus ne sont plus liés à un média particulier." Karlheinz Kögel (propriétaire de Thomson Media Control) et Fredy Collioud (directeur de Publicis) ont évoqué l'étendue et l'importance de la publicité. La publicité met en oeuvre une réaction en chaîne qui pousse la concurrence à renchérir. Fredy Collioud a expliqué que, grâce à la combinaison son-image, la publicité à la télévision restait le meilleur outil pour modifier au plan émotionnel l'image d'une marque. "L'avenir appartient à l'image en mouvement car elle crée des mondes imaginaires à même de provoquer ces changements." La télévision "traditionnelle", bientôt plus qu'un souvenir ? Marco Wanders (directeur principal de Microsoft Mediarooms) a montré quelles répercussions auront les nouvelles technologies sur la télévision. "La technologie IP va modifier fondamentalement la télévision. La mobilité ainsi que la télévision à la demande personnalisent l'usage" a relevé Marco Wanders. Ce thème a également été abordé par le PDG de Swisscom Broadcast Jean-Paul de Weck qui s'est penché sur les expériences réalisées en Suisse avec la télévision sur portable. Une large couverture, la qualité de l'image et une offre de contenus live sont les recettes de son succès. "Pour répondre aux besoins des clients, la qualité ne doit pas être bonne, mais excellente." Catherine Mühlemann (patron de Andmann Media Holding) a parlé de l'avenir de la télévision linéaire. Elle a souligné l'importance de la convergence. "La TV linéaire est en pleine mutation et se développera comme une option parmi d'autres." Geoffrey Goodwin (Head of BBC Switch) a mis en avant le positionnement de la BBC qui a développé, sous le slogan "Celebrate British Teens", des feuilletons et des produits en ligne destinés spécifiquement aux adolescents. Pour Elmar Oberhauser, (directeur de l'information de l'ORF), l'information est au coeur de l'orientation stratégique de sa station. "L'information est l'emblème d'une chaîne publique." La télévision suisse alémanique axe en revanche sa stratégie sur les plateformes multimédias. Pour Ingrid Deltenre (directrice de Schweizer Fernsehen), "il ne suffit plus de réfléchir uniquement aux contenus, nous devons commencer à penser de façon transversale." Cette 7e édition s'est terminée par un débat réunissant Roger Schawinski (entrepreneur des médias), Günter Heuberger (patron de Top Medien), Jürg Bachmann (président de l'Association suisse des radios privées) et Martin Dumermuth (directeur de l'OFCOM). La table ronde dirigée par Hans Peter Trütsch (chef de la rédaction de Schweizer Fernsehen au Palais fédéral) avait pour thème le paysage radio-TV à la veille de l'octroi des nouvelles concessions aux médias privés. Roger Schawinski a évoqué l'appauvrissement du paysage radiophonique en Suisse. "J'aimerais contribuer à une plus grande diversité". L'incertitude demeure tant que les nouvelles concessions n'auront pas été octroyées. Jürg Bachmann qualifie également la situation actuelle de période difficile. "Il est pesant de ne pas savoir si nous pourrons encore émettre l'année prochaine." Martin Dumermuth a rétorqué qu'il était faux de se mettre aujourd'hui sous pression. "L'octroi de concession est une procédure complexe et nécessite du temps. Nous voulons pouvoir motiver juridiquement nos décisions." Günter Heuberger a espéré quant à lui que les nouvelles concessions amènent plus de profondeur dans les programmes. Les présentations et les vidéos des orateurs sont publiées sur le site des Comdays (Rubrique "Programme"), plusieurs liens vers des blogs s'y trouvent également. ots Originaltext: Journées biennoises de la communication Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Andreas Sutter Fondation Journées biennoises de la communication Tél.: +41/79/356'19'10

Ces informations peuvent également vous intéresser: