Journées biennoises de la communication

La diversité des réseaux au cœur de la 7e édition des Journées biennoises de la communication

Bienne (ots) - Lors du premier jour des Journées biennoises de la communication, 17 intervenants ont parlé du dernier kilomètre et des réseaux de téléphonie mobile dans les télécommunications, comparé les réseaux électriques et les réseaux de télécommunication, et tenté de répondre à la question de savoir laquelle de ces infrastructures se prête le mieux aux défis attendus sur le marché des médias et des télécommunications. La journée s'est terminée par la remise du prix décerné dans le cadre du championnat suisse des métiers de l'informatique. Dans son exposé, le conseiller fédéral Moritz Leuenberger a souligné l'importance des réseaux et raconté l'histoire de Pfahli, le lacustre, qui demande aux trois dieux Orange, Swisscom et Sunrise un plus grand filet qui lui permettrait d'attraper plus de poissons. A la question de savoir de combien de filets l'être humain a besoin, Pfahli répondait toujours: une infinitude de filets. "Plus une société se développe, plus elle fonctionne en réseaux", a déclaré Moritz Leuenberger. "L'homme invente sans cesse des réseaux et doit apprendre à en faire façon". "De combien de réseaux l'homme a-t-il besoin?" Christoph Brand (PDG de Sunrise) a expliqué pourquoi il est nécessaire de séparer le réseau et les services offerts lorsqu'un fournisseur de services de télécommunication ne dispose d'aucune infrastructure propre lui permettant d'atteindre ses clients. Il estime qu'une telle séparation entraînerait une chute radicale des prix. "Les éléments physiques, à savoir les chambres ou les armoires de répartition, confié à une filiale". Carsten Schloter (PDG de Swisscom) a au contraire souligné l'importance de la concurrence en matière d'infrastructures. "Une segmentation de notre infrastructure serait artificielle; elle irait à l'encontre de l'esprit novateur qui règne dans la branche". Peter Messmann (chef des entreprises électriques zurichoises) s'est posé en tant que challenger dans la lutte pour le dernier kilomètre. "Notre modèle de libre accès est à la disposition de tous les fournisseurs de services, à des conditions identiques pour chacun. Opérer des choix stratégiques à temps permet d'éviter des doublons dans la construction des réseaux. La table ronde organisée en fin de journée a réuni les orateurs du matin pour débattre de la concurrence future sur le marché de la fibre optique. Grant Forsyth (vice-président de British Telecom) et Richard Lalande (directeur général suppléant de la SFR) ont insisté sur la nécessité d'offrir un accès équitable au dernier kilomètre. Pour Christoph Brand, un modèle doit être proposé à tous les concurrents, à des conditions d'accès identiques et en évitant d'ériger des barrières commerciales infranchissables. Carsten Schloter fait confiance aux forces du marché, en fonction desquelles l'industrie choisit ses orientations. Considérations sur les réseaux La diversité des réseaux a été au centre des interventions de l'après-midi: Emin Gurdenli (T-Mobile) et Fredrik Jejdling (Ericsson) se sont exprimés sur l'utilisation commune des réseaux de téléphonie mobile et sur les avantages du partage de réseaux. Selon eux, réunir deux réseaux en un seul élargit la couverture et améliore la qualité. H.P. Aebi (PDG de Swissgrid) a comparé les réseaux électriques et les réseaux de télécommunication. "Comme pour l'électricité, l'accès aux maisons est un goulet d'étranglement sur le marché des télécommunications. Que plusieurs fournisseurs fassent tirer un câble dans une maison n'a aucun sens". Orkut Buyukkokten (Google) et Anton Gunzinger (professeur à l'EPF de Zurich) ont parlé des inventions qui ont jalonné l'année de l'informatique. En fin de journée, le premier prix du championnat des métiers "Les champions de Suisse" dans le domaine IT/applications logiciel a été remis à Martin Dörig pour l'établissement d'un formulaire électronique d'inscription. Dans le secteur web design, c'est à Patrick Zahnd qu'est revenu le premier prix, pour sa conception du site internet pour un photographe avec des galeries photo. Quant à Florian Meier, il a reçu le premier prix en matière de techniques de réseau, pour sa mise en place d'un réseau destiné à une petite entreprise. ots Originaltext: Journées biennoises de la communication Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Andreas Sutter Fondation Journées biennoises de la communication Tél.: +41/79/356'19'10

Ces informations peuvent également vous intéresser: