AmVac AG

De nouvelles possibilités pour combattre le cancer du pancréas

ZOUG, Suisse (ots) - La reconduction du contrat de licence entre AmVac et le Helmholtz Centre concernant l'adjuvant Malp-2 recèle un potentiel durable pour les patients, les médecins traitants ainsi que pour la recherche pharmaceutique et médicale.

La prolongation de la licence marque une étape majeure

La licence concernant l'adjuvant Malp-2 vient d'être prolongée jusqu'en novembre 2014. L'adjuvant peut désormais être utilisé en première pour toutes applications préventives et thérapeutiques comme les cancers, particulièrement le cancer du pancréas, entamant ainsi un nouveau chapitre dans la réussite de Malp-2. Auparavant, l'adjuvant était combiné dans la phase clinique à divers vaccins, permettant la réduction de la dose de vaccin tout en augmentant son efficacité.

Une situation avantageuse en découle : la personne vaccinée bénéficie d'un double avantage et le fabricant réalise des économies de coûts. Grâce à l'accord de licence exclusif signé avec le Helmholtz Centre for Infection Research de Braunschweig, AmVac élargira significativement les applications de Malp-2. L'accent est mis sur certains domaines où le vaccin présente des possibilités prometteuses, comme le traitement de certains cancers, notamment le cancer du pancréas. Malp-2 peut être utilisé seul ou en combinaison avec d'autres médicaments.

L'étude indique que Malp-2 est susceptible de prolonger la vie des patients cancéreux.

En 2007, une étude menée à l'hôpital universitaire de Heidelberg démontrait les nouvelles possibilités que présente Malp-2. L'objectif principal de cette étude consistait à démontrer l'innocuité de Malp-2 chez les patients atteints de cancer du pancréas, ainsi qu'à confirmer ses indications initiales d'efficacité contre le cancer. L'étude a prouvé l'innocuité de Malp- 2 chez les patients souffrant de cancer du pancréas et la prolongation significative de leur survie. Les indications initiales soulignaient l'activation efficace du système immunitaire de l'organisme contre les tissus cancéreux. Le cancer supprime habituellement ce mécanisme.

Des informations détaillées au sujet de Malp-2 et de ses applications sont disponibles sur le site Web du professeur Peter Mühlradt à la page http://malp-research.de/index.html.

La prochaine étape de développement est une étude clinique de phase II visant à identifier exactement l'efficacité de l'adjuvant Malp-2 en fonction de la dose administrée ainsi que la clarification de son mode d'action contre le cancer. Le potentiel d'AmVac AG est significativement accru par cette prolongation de la licence. « Grâce aux diverses possibilités qui se présentent, nous pouvons renforcer considérablement notre gamme de produits en cours et en étendre les applications », a souligné Melinda Karpati, PDG d'AmVac. De plus, la participation accrue du Helmholtz Institute dans AmVac constitue un autre signe positif de cet accord de licence.

Tumeurs persistantes

L'adénocarcinome du pancréas et ses variantes figurent parmi les tumeurs malignes les plus fréquentes. L'adénocarcinome est une tumeur maligne développée à partir de cellules glandulaires. À l'origine de 18 000 à 100 000 nouveaux cas par an, l'adénocarcinome est le troisième cancer du tube digestif en termes de fréquence. Le cancer du pancréas représente environ 3 pour cent des cancers diagnostiqués en Allemagne, étant classé neuvième et septième en termes de fréquence respectivement chez les hommes et les femmes. En Suisse, chaque année environ 1 100 personnes reçoivent un diagnostic de cancer du pancréas, soit 3 pour cent de tous les cancers. Le taux élevé de mortalité est particulièrement frappant : en Europe, le cancer du pancréas se classe entre la quatrième et la septième place en termes de taux de mortalité en fonction des pays.

Qu'est-ce que Malp-2 ?

Malp-2 est connu comme médicament potentiel. Cette petite molécule est composée de lipides et de peptides. Son activité a été découverte par hasard dans les cultures cellulaires contaminées par des mycoplasmes. Les mycoplasmes sont de très petites bactéries considérées auparavant des virus, car elles passent à travers les filtres qui retiennent les bactéries.

Voici le fonctionnement de Malp-2 : nous disposons d'un système immunitaire inné et d'un autre acquis qui mémorisent les maladies déjà vaincues, par exemple. Le système immunitaire inné comporte entre autres des phagocytes, notamment des macrophages. Le système immunitaire acquis est composé de globules blancs, ou lymphocytes. Les cellules dendritiques et les macrophages (qui surveillent le système immunitaire) travaillent avec les lymphocytes par le biais de messagers et de contacts cellulaires. Chez les souris, Malp-2 a stimulé la production d'anticorps en plus d'accélérer la guérison des plaies chroniques chez les souris obèses. Ces animaux développent un diabète et leurs plaies sont tout aussi difficiles à guérir que chez les humains. En outre, Malp-2 a été injecté chez les humains dans des tumeurs inopérables durant les interventions chirurgicales. La survie des patients atteints de cancer du pancréas a ainsi été prolongée.

À propos d'AmVac

AmVac est une société biopharmaceutique qui met au point et commercialise des vaccins novateurs. Société internationale basée à Zoug, en Suisse, AmVac possède des laboratoires de recherche en Allemagne et en Italie et un site de production en Hongrie et réunit des experts européens de premier plan dans le domaine.

Le portefeuille d'AmVac comprend actuellement cinq vaccins candidats et trois technologies de plateforme (Gynevac, Sendai et Malp), concédées sous licence par un partenaire hongrois et des instituts allemands prestigieux de la Helmholtz- und Max-Planck-Gesellschaft.

Gynevac, produit phare d'AmVac, est déjà homologué pour certaines indications et l'utilisation dans certaines régions et il est actuellement largement développé pour le traitement des maladies urogénitales particulièrement fréquentes. Grâce à son profil de sécurité sans pareil, Gynevac offre en première un moyen de prévention ou de traitement efficace et pratiquement sans effets secondaires du grossissement bénin de la prostate, de l'inflammation de la prostate, de la vaginite bactérienne et de l'infection à Trichomonas.

Contact:

Marie-Christine Kopkow, présidente du CA 
Tél. : +41-(41)-7253230, e-mail: kopkow@amvac.eu
AmVac AG, Metallstrasse 4, 6300 Zoug, Suisse
http://www.amvac.eu


Ces informations peuvent également vous intéresser: