EnviteC - Wismar GmbH - by Honeywell

Un appareil de mesure pratique permet de renforcer la chasse aux automobilistes coupables d'infractions dues à l'alcool sur les routes d'Europe

    Wismar (ots) - Rentrer vite en voiture après une soirée bien arrosée ou un barbecue est une attitude très répandue, car le risque d'avoir à se soumettre à un test d'alcoolémie est souvent considéré comme faible. Cela pourrait bientôt changer. Un testeur d'alcoolémie bien plus pratique, permettant des contrôles plus rapides et plus sûrs, donne à la police la possibilité d'augmenter la pression sur les automobilistes alcoolisés dans certaines régions d'Allemagne et en Autriche. L'appareil est maintenant également autorisé aux Pays-Bas.

    10 000 personnes meurent encore tous les ans sur les routes d'Europe à cause de l'alcool, comme l'atteste dernièrement une étude de la Commission européenne. Environ 10 % des accidents avec dommages corporels sont dus à l'alcool ; ce chiffre s'élève même à environ 20 % si l'on considère les morts sur la route. Certes, les contrôles d'alcoolémie effectués par la police sont contraignants et désagréables pour les automobilistes, mais ils sauvent de nombreuses vies. Les agents de la force publique sont encore plus performants dans leur chasse aux conducteurs alcoolisés grâce au testeur d'alcoolémie AlcoQuant 6020, car leurs contrôles sont plus étendus et plus efficaces.

    "L'AlcoQuant est notoirement plus rapide que les testeurs classiques", affirme Marcus Lindenlaub, directeur de l'entreprise Envitec, une filiale du groupe Honeywell, installée à Wismar, qui fabrique l'appareil. "L'ensemble du processus de test dure au maximum 20 secondes." Cette rapidité est rendue possible grâce à un capteur électrochimique qui réagit exclusivement à l'alcool, un peu comme une cellule de combustible, et à un courant électrique servant de base de calcul pour le taux d'alcoolémie. Après une mesure, l'appareil peut être réutilisé au bout de quelques secondes.

    L'AlcoQuant est utilisé en Autriche depuis la fin de l'année 2005. La police a pu multiplier plusieurs fois le pourcentage des contrôles, jusqu'à atteindre 90 % de tous les automobilistes arrêtés pour contrôle. En outre, on attend dans les semaines à venir des autorisations d'utilisation dans d'autres pays, comme par exemple les Pays-Bas.

    http://www.ima-gination.de/press_jun07/alcoquant_e.htm

ots Originaltext: Envitec - Wismar GmbH - by Honeywell
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
IMA Institut
Claudia Palozzo
Alstertor 1, D-20095 Hambourg
Tél :    +49/40/30-96-96 -0
Fax :    +49/40/30-96-96 -66
E-Mail: c.palozzo@ima-gination.de



Ces informations peuvent également vous intéresser: