Swiss Recycling

Swiss Recycling publie son premier bilan général

Berne (ots) - Swiss Recycling a réuni pour la première fois sous forme d'un rapport des chiffres, des faits et des éléments sur l'importance économique du recyclage, ainsi que les prestations de l'organisation faîtière et de ses différents membres. Ce rapport se penche par ailleurs sur la question de l'avenir du recyclage et de la collecte sélective.

Vous pouvez télécharger le rapport de gestion de Swiss Recycling sur le site: www.swissrecycling.ch

Ce qui est recyclé ne doit pas être incinéré. Le recyclage contribue donc à réduire la quantité de scories et de poussière de filtrage qui doit être affectée à des dépôts de déchets, mais aussi les émissions de CO2 et la consommation d'énergie. Cela apparaît clairement dans le rapport de gestion nouvellement publié de l'organisation faîtière Swiss Recycling. Alors que les déchets des agglomérations ont pratiquement doublé depuis 1980, la quantité de déchets incinérés (ou déposés dans des décharges) a pu être maintenue à un niveau constant. Cela montre que le système suisse de recyclage assorti de composants relevant de l'Etat et de l'économie privée fonctionne.

Communication et conseil

Swiss Recycling contribue considérablement à l'histoire couronnée de succès du recyclage en Suisse. L'organisation a réussi à sensibiliser la population sur le thème du recyclage et à établir la collecte séparée. «Notre mission consiste en premier lieu à représenter et faire connaître les intérêts communs de nos membres sous forme conjuguée», explique le président, Bernhard Burger. «Notre message essentiel doit s'intituler: la collecte des déchets a un sens.»

Swiss Recycling conseille par exemple les communes en matière de collecte sélective. «Il s'agit souvent de conseils d'ordre pratique utiles aux communes», précise la gérante, Isabelle Marthaler. «Par exemple, nous savons par expérience que les lieux de collecte non entretenus et négligés attirent la saleté, ce qui réduit la qualité de la collecte et fait augmenter les coûts du fait de l'obligation de procéder à un tri ultérieur supplémentaire.»

Ce travail d'information se poursuit dans le nouveau rapport de gestion: ce rapport montre qu'une exploitation plus efficiente des ressources naturelles est la clé d'une économie durable, compétitive et finalement écologique et expose les raisons pour lesquelles le recyclage reste sensé malgré des incinérateurs de déchets de plus en plus performants. De plus, la question des limites de la collecte sélective et de l'orientation possible des changements du système à l'avenir est posée.

Branche de l'avenir

Outre la portée écologique du recyclage, l'importance économique de la branche est souvent oubliée - à tort. Les matières premières se raréfient dans le monde. Et pourtant, non seulement le pétrole et le gaz, mais aussi de nombreuses matières premières métalliques sont indispensables à notre avenir technologique.

Le rapport de gestion montre l'importance croissante du recyclage des matières premières («Urban Mining») sur un marché marqué par l'intensification de la concurrence par rapport aux matières premières et par l'augmentation attendue des prix; en effet, il réduit la dépendance des importations et, du fait de la sécurité accrue qu'il apporte dans le domaine des matières premières, est une condition décisive en terme de compétitivité, croissance, emploi et prospérité. Par conséquent, le recyclage est un élément indispensable pour l'écologie, mais aussi pour l'économie nationale et les stratégies politiques. Au fil du temps, le recyclage, en tant que branche de l'éco-technologie, deviendra d'autant plus important pour l'économie suisse.

Contact:

Bernhard Burger
Président Swiss Recycling
Mobile: +41/79/276'69'92
E-Mail: kolping@bluewin.ch

Isabelle Marthaler
Gérante Swiss Recycling
Tél.: +41/44/342'20'00
E-Mail: isabelle.marthaler@swissrecycling.ch



Plus de communiques: Swiss Recycling

Ces informations peuvent également vous intéresser: