Schweiz. Gesellschaft für Allgemeine Innere Medizin - SGAIM

La plus grande société médicale spécialisée de Suisse: L'Assemblée constitutive de la Société Suisse de Médecine Interne Générale (SSMIG)le 17 décembre 2015

Logo Société Suisse de Médecin Interne Générale (SSMIG). Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100012509 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Schweiz. Gesellschaft für Innere Medizin - SGIM"

Bâle/Berne (ots) - Assemblée constitutive de la Société Suisse de Médecine Interne Générale (SSMIG)

Un moment historique pour la médecine interne générale

Le 17 décembre 2015, la SSMG et la SSMI ont fusionné pour former la plus grande société médicale spécialisée de Suisse lors d'une assemblée constitutive solennelle qui s'est tenue au Forum Yehudi Menuhin à Berne. Désormais, tous les détenteurs d'un titre de spécialiste de médecine interne générale sont réunis sous une même enseigne.

Les internistes travaillant en hôpitaux ou dans les universités et les médecins de famille exerçant en cabinets ont en commun la volonté de soigner le patient dans toute sa complexité, avec une même vision, celle d'une médecine globale, inscrite dans la continuité, coordonnée et, surtout, humaine. Afin que la médecine interne générale soit à la hauteur de sa réputation, les deux sociétés qui existaient jusqu'à présent, la SSMG et la SSMI, ont décidé de former désormais une société de discipline unique. La fusion a eu lieu à l'occasion d'une assemblée constitutive solennelle le 17 décembre 2015 à Berne. Il s'agit là d'un pas historique qui va à l'opposé de la tendance actuelle de la surspécialisation en médecine.

La future mission de la SSMIG, plus grande société médicale spécialisée de Suisse puisque comptant quelque 8000 membres, consistera à soutenir les internistes généraux grâce à des possibilités de formation de base et continue de haut niveau - notamment par l'organisation de congrès ainsi que par l'examen de spécialiste - et à enrichir leur travail par le biais d'une recherche spécifique. L'encouragement de la relève sera l'un de ses grands axes d'activité. La nouvelle société permettra d'effacer ce qui sépare actuellement les domaines ambulatoire et hospitalier, et les différences de cultures seront considérées comme une chance. La nouvelle société veut souscrire à l'exigence d'une médecine critique, prête à s'interroger, à se remettre en question et à se fixer des limites basées sur les évidences scientifiques. La volonté des organisations, telles qu'elles existaient auparavant, d'être proches des patients et des familles, reste inchangée et les efforts en ce sens se poursuivront. Ainsi, l'attention sera portée sur la réalité d'une complexité et d'une polymorbidité croissantes des patients d'aujourd'hui. Cette fusion va conférer à la SSMIG plus de force pour défendre les intérêts de la médecine interne générale vis-à-vis des différents acteurs et des autorités du système de santé. Elle considère également comme une de ses tâches d'informer non seulement le corps médical mais aussi la population sur des thèmes d'actualité touchant à la médecine interne générale.

Contact:

Prof. Dr méd. Jean-Michel Gaspoz, co-président de la SSMIG:
tél. 078 759 37 20
Dr méd. François Héritier, co-président de la SSMIG:
tél. 079 280 09 89
Bernadette Häfliger Berger, secrétaire générale de la SSMIG:
tél. 079 874 46 67



Plus de communiques: Schweiz. Gesellschaft für Allgemeine Innere Medizin - SGAIM

Ces informations peuvent également vous intéresser: