Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Urgence cardiaque avec happy end: La Fondation Suisse de Cardiologie décerne le prix HELP

Berne (ots) - Grâce à leur action décidée, cinq gymnastes de la section masculine de Rickenbach ont sauvé la vie de leur collègue. La Fondation Suisse de Cardiologie leur a décerné le Prix HELP 2013 pour ce sauvetage réussi le 29 avril au musée Rosengart à Lucerne.

Ils ont effectué le sauvetage le 12 avril 2012 dans la salle de sport de l'établissement scolaire local, lors de l'entraînement hebdomadaire de la section sportive masculine, au cours duquel Othmar Dommen, alors âgé de 49 ans, s'effondra tout à coup. Ses collègues d'entraînement comprennent alors vite qu'il s'agit d'une urgence cardiaque et commencent immédiatement la réanimation. Beat Dommen pratique le bouche-à-bouche sur son frère, Luca Palladino et André Bättig réalisent le massage cardiaque, Simon Wey applique le défibrillateur, tandis que Franz Schuler alerte les secours et reste en contact téléphonique avec l'ambulance. «Nous savions ce qu'il fallait faire, mais plusieurs heureux hasards ont aussi aidé à sauver la vie de mon frère», dit Beat Dommen. En effet, le défibrillateur automatique externe (DAE) venait d'être installé peu avant l'incident. Et quelques semaines auparavant, une séance d'entraînement ayant été annulée, la section masculine avait décidé de participer à un cours de réanimation de l'association locale des samaritains. Othmar Dommen, le rescapé, est agriculteur et père de trois enfants. Il porte aujourd'hui un défibrillateur implanté et est en bonne santé, de sorte que la vie a repris son cours à la ferme familiale.

Quand chaque minute compte

Nous espérons que cette histoire encouragera d'autres personnes à agir à leur tour vite et sans hésiter si une situation d'urgence similaire se présente. Chaque année en Suisse, environ 8 000 personnes subissent un arrêt cardio-circulatoire. «À chaque fois, il s'agit d'une course contre la montre et il est donc vital de savoir exactement ce qu'il faut faire», souligne PD Dr Gabor Sütsch, Président du groupe de projet HELP de la Fondation Suisse de Cardiologie. «Plus le numéro d'appel d'urgence 144 est alerté rapidement et les mesures de réanimation mises en oeuvre sans tarder, plus les chances de survie de la victime augmentent et le risque de séquelles diminue.» La technique de réanimation cardio-pulmonaire est facile à apprendre dans le cadre d'un cours ou à l'aide du kit d'autoformation MiniAnne. Elle est même devenue plus facile car l'élément décisif est le massage cardiaque qui consiste à effectuer 100 compressions vigoureuses et rapides par minute. Le bouche-à-bouche ou bouche-à-nez n'est pas indispensable pour un sauvetage réussi.

Oser aider

Toute personne profane en matière médicale, ayant, par massage cardiaque, et/ou en utilisant un défibrillateur automatique externe (DAE), sauvé la vie d'une victime d'un arrêt cardio-circulatoire peut être candidate au Prix HELP de la Fondation Suisse de Cardiologie. Les documents de candidature au Prix HELP 2014 sont disponibles sur le site www.helpbyswissheart.ch/prix ou directement auprès de la Fondation Suisse de Cardiologie.

Plus d'informations sur le sauvetage primé: www.helpbyswissheart.ch/histoires (rubrique arrêt cardio-circulatoire)

Les photos des lauréats sont disponibles sous www.swissheart.ch/medias

Contact:

Silvia Aepli
Responsable de projets information et prévention
Fondation Suisse de Cardiologie
Tél.: +41/31/388'80'95
E-Mail: aepli@swissheart.ch



Plus de communiques: Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Ces informations peuvent également vous intéresser: