Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Fibrillation auriculaire et attaque cérébrale: nombreux ne connaissent pas le rapport
Enquête de la Fondation Suisse de Cardiologie à l'occasion de la journée de l'accident vasculaire cérébral

Berne (ots) - Environ 100 000 personnes en Suisse sont déjà atteintes de fibrillation auriculaire, l'arythmie cardiaque la plus fréquente. Deux patients sur cinq ne sont pas conscients du fait que ce trouble accroît le risque d'attaque cérébrale. Dans la population générale, les lacunes de connaissances sont encore grandes au sujet des symptômes d'attaque cérébrale. C'est ce que révèle une enquête réalisée par la Fondation Suisse de Cardiologie en août 2012.

La fibrillation auriculaire multiplie par cinq le risque d'attaque cérébrale (ou accident vasculaire cérébral, AVC). Mais comme le révèle une enquête représentative de la Fondation Suisse de Cardiologie, deux patients sur cinq l'ignorent. On peut donc estimer que sur 100 000 personnes touchées, 40 000 ont à tort plus peur de la mort cardiaque subite que du risque cérébral. Les connaissances de la population en matière d'attaque cérébrale laissent également à désirer: un tiers des personnes interrogées ne sont pas en mesure de nommer des symptômes de l'attaque cérébrale. Élément positif en revanche, les facteurs de risque d'attaque cérébrale sont bien connus.

Le communiqué de presse complet et des illustrations sont disponibles sous www.swissheart.ch/medias

Contact:

Christa Bächtold
Responsable patients
Fondation Suisse de Cardiologie Berne
Tél.: +41/31/388'80'96
E-Mail: baechtold@swissheart.ch


Plus de communiques: Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Ces informations peuvent également vous intéresser: