Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Diabétiques particulièrement en danger - Campagne sur la tension artérielle de la Fondation Suisse de Cardiologie

    Berne (ots) - L'hypertension artérielle menace le cerveau et le coeur. Ceux des bien portants, mais plus encore ceux des diabétiques, un groupe d'importance croissante. Dans le cadre de sa campagne sur la tension artérielle, la Fondation Suisse de Cardiologie s'adresse à ces patients et leur montre qu'il vaut la peine de limiter leurs risques.

    Qu'est-ce qu'ont à voir l'hypertension artérielle et le diabète (un excès de sucre dans le sang)? Pas grand-chose, à première vue. Les valeurs de tension artérielle sont un témoin de la pression avec laquelle le sang s'écoule dans les artères. Le diabète quant à lui est un trouble du métabolisme. Et pourtant, il existe un rapport évident entre les deux maladies: «La probabilité d'une hausse de la tension artérielle est chez les diabétiques (diabète de type 2) deux à trois fois plus élevée que chez les personnes indemnes de diabète», explique Lukas Zimmerli, médecin responsable de la Clinique et polyclinique de l'Hôpital universitaire de Zurich. «Et chez ceux qui souffrent d'hypertension, on voit survenir plus fréquemment un diabète de type 2».

    Le communiqué complet est disponible à l'adresse www.swissheart.ch/medias

ots Originaltext: Fondation Suisse de Cardiologie
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Fondation Suisse de Cardiologie
Caroline Hobi, Dr phil.
Case postale 368
3000 Berne 14
Tél.:        +41/31/388'80'96
Fax:         +41/31/388'80'88
E-Mail:    hobi@swissheart.ch
Internet: www.swissheart.ch



Plus de communiques: Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Ces informations peuvent également vous intéresser: