Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Fondation Suisse de Cardiologie - Prix de la recherche 2007 - Faut-il toujours utiliser le stent le plus cher?

    Berne (ots) - Le plus cher en médecine aussi n'est pas forcément le meilleur. C'est ce que montre une étude de l'Université de Bâle prenant l'exemple de stents destinés à rétablir la circulation dans des vaisseaux coronaires sténosés. L'auteur, le Dr Christoph Kaiser, va recevoir le 14 juin le Prix de la recherche 2007 de la Fondation Suisse de Cardiologie pour son travail.

    Un nouveau traitement médical est-il non seulement bon mais aussi économique? Le Dr Christoph Kaiser, cardiologue bâlois, a fait le calcul en prenant l'exemple des stents, ces fins tubes métalliques grillagés utilisés pour rétablir la circulation sanguine dans un vaisseau coronaire sténosé. L'objectif de l' "Etude BASKET" (Basel Stent Kosten Effektivitäts-Trial, Essai bâlois coût-efficacité sur les stents) était d'évaluer le rapport coûts-bénéfices médicaux d'une plus récente, mais plus chère, génération de stents.

    Des différences entre patients

    Pour mettre en place cette armature interne du vaisseau, il suffit d'une intervention relativement anodine, qui économise une opération (un pontage coronaire) à de nombreux patients. Cependant, les stents traditionnels ont un point faible: chez environ un quart des patients ainsi traités, à l'endroit où l'on pose le stent, du tissu cicatriciel prolifère qui obstrue de nouveau le vaisseau (resténose). Ces patients doivent revenir à l'hôpital pour y subir une nouvelle intervention. Ce danger est sensiblement diminué par l'utilisation d'une nouvelle génération de stents. Leur surface est recouverte de médicaments qui empêchent une trop grande prolifération de tissu cicatriciel: un avantage, qui en dépit d'un coût plus élevé, a conduit rapidement à une vaste percée dans les cinq dernières années, avant tout en Suisse et aux USA. La question que le Dr Christoph Kaiser et son équipe ont investiguée est la suivante: le prix plus élevé des stents à élution de médicaments est-il compensé par une possible économie ultérieure en journées d'hôpital? Pour s'en faire une idée, les scientifiques ont suivi et examiné 826 patients pendant six mois.

    Le communiqué complet et des photos du lauréat peuvent être consultés à: http://www.swissheart.ch/f/service/medienmitteilungen.shtm#222

ots Originaltext: Fondation Suisse de Cardiologie
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Rahel Bracher, secrétariat scientifique
Schwarztorstrasse 18, case postale 368, 3000 Berne 14
Tél.:    +41/31/388'80'87
Fax:      +41/31/388'80'88
E-Mail: bracher@swissheart.ch, www.swissheart.ch

Le lauréat 2007:
Dr. Christoph Kaiser
Chef du Laboratoire de cathétérisme cardiaque
Universitätsspital Basel
Tél.:    +41/61/265'25'25
E-mail: kardiologie@uhbs.ch



Plus de communiques: Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Ces informations peuvent également vous intéresser: