Swissgrid AG

ETRANS introduit le système de gestion des programmes prévisionnels : Un pas en direction de l'Europe pour l'électricité suisse

Laufenburg (ots) - L'introduction du système de gestion des programmes prévisionnels (system FPBG), le 14 décembre 2005, a marqué le début d'une nouvelle ère pour ETRANS et pour une grande partie du secteur suisse de l'électricité. Ce système permet de mettre en place des processus de notification de programme prévisionnel standardisés selon le modèle européen, pour les négociants d'électricité suisses et étrangers. En franchissant cette étape, ETRANS contribue activement à l'harmonisation politique et économique du commerce électrique suisse avec l'Europe et affirme le rôle de la Suisse en tant que plaque tournante du secteur électrique. En outre, le système FPBG apparaît comme une condition à l'introduction de vente aux enchères aux frontières suisses, où cette allocation de capacité de transfert basée sur le marché doit permettre d'éliminer les congestions. Historiquement, la Suisse occupe une position importante sur le marché européen de l'électricité. Située au coeur de l'Europe, elle apparaît comme une plaque tournante du secteur électrique, dont les lignes à très haute tension font transiter chaque jour d'importantes quantités d'énergie électrique. D'un point de vue technique, le rattachement au réseau interconnecté européen est réaliste depuis longtemps. Avec l'introduction du système FPBG, ETRANS et une grande partie du secteur suisse de l'électricité franchissent maintenant, en termes d'harmonisation politique et économique, un pas significatif vers l'Europe, du fait de la mise en oeuvre d'une grande partie de l'adaptation exigée par l'UE, opération qui sert également les intérêts de la place économique suisse. Homogénéisation du marché suisse de l'électricité Le système FPBG permet d'appliquer des processus de notification de programme prévisionnel conformes au modèle européen. Les négociants suisses et étrangers de Suisse peuvent ainsi ouvrir un groupe-bilan-programme et conclure, avec à un groupe-bilan-programme correspondant, des affaires dans le domaine de l'électricité au-delà des frontières. A l'échelle internationale, seule apparaît encore la zone de réglage Suisse, c'est-à-dire ETRANS. Les anciennes zones de réglage des entreprises du réseau d'interconnexion suisse d'électricité également actives sur le plan international (Atel, BKW, CKW, EGL, EOS, EWZ et NOK) deviennent ainsi des zones de bilan. Les ventes aux enchères éliminent les congestions Le système FPBG constitue la base d'une autre exigence importante de l'UE, à savoir l'allocation de capacité de transfert aux frontières suisses en phase avec le marché. Jusqu'ici, l'allocation de capacité sur une ligne définie reposait sur les droits de propriété appropriés. Avec l'introduction des ventes aux enchères réalisées pour la Suisse et coordonnées avec nos voisins par ETRANS, à compter du 1er janvier 2006, la capacité de transfert sera attribuée sans discrimination au-delà des frontières. Par ailleurs, comme les coûts appliqués seront dorénavant basés sur les pratiques du marché, les congestions notoires observées aux frontières du pays de transit qu'est la Suisse seront éliminées. Toutefois, cette réglementation ne touche pour le moment pas les importants contrats de longue durée de la Suisse portant sur l'approvisionnement en électricité (p. ex. avec la France). Ainsi, dans un premier temps, aucune capacité de transfert ne devra être achetée aux enchères pour les contrats à long terme et les approvisionnements en électricité sur lesquelles ils portent. ETRANS Centre de coordination indépendant pour le réseau de transport de l'énergie électrique suisse, ETRANS coordonne et contrôle les flux d'électricité sur les niveaux à très haute tension (220/380 kilovolts) en Suisse et lors d'échanges avec l'Europe. ETRANS garantit la sécurité du réseau et donc l'approvisionnement sûr de la Suisse en électricité. Membre de l'Union pour la coordination du transport de l'électricité UCTE et des gestionnaires de réseaux de transport européens ETSO, elle se charge en outre de tâches dans les domaines de la surveillance et de l'utilisation du réseau dans le cadre d'échanges d'électricité en Europe. Les sept entreprises du réseau d'interconnexion suisse d'électricité Atel, BKW, CKW, EGL, EOS, EWZ et NOK détiennent la totalité du capital-actions d'ETRANS, qui emploie quelque 115 collaborateurs. ots Originaltext: ETRANS Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: ETRANS Media Service Werkstrasse 12 5080 Laufenburg Tel. +41/58/580'24'24 Fax +41/58/580'24'84 E-Mail:media@etrans.ch Internet: http://www.etrans.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: