E-Voting.CC

2ème atelier international sur le vote électronique 2006

    - Du 2 au 4 août au château Hofen, à Bregenz, Autriche

    Lochau /Bregenz (ots) - Le centre de compétence E-Voting organise près du Lac de Constance (Autriche) le deuxième atelier international sur le vote électronique, en coopération avec le Conseil de l'Europe et la Fondation européenne de la science. Les principaux experts mondiaux en matière de vote électronique se réuniront à Bregenz pour un échange de savoirs unique. Cent participants internationaux, de pays aussi divers que la Nouvelle Zélande, la Norvège et le Venezuela, discuteront de leurs expériences et des possibilités concernant la mise en place du vote électronique.

    "Pour le Conseil de l'Europe, cette conférence représente une opportunité permettant d'évaluer l'application de la Recommandation sur le vote électronique, adoptée par son Conseil des ministres en 2004. Le vote électronique propose de nouveaux moyens aux électeurs, encourage leur participation, et accroît la proximité des centres de vote et la mobilité des électeurs" explique Robert Krimmer, fondateur et directeur du centre de compétence autrichien.

    Ylle Madise, de la Commission électorale estonienne, le professeur Shin Dong Kim, de l'Université Hallym de Corée du Sud et Nadja Braun, de la Chancellerie suisse, présenteront les essais réalisés dans leurs pays respectifs. D'autres présentations lors de cet atelier de trois jours offriront des discussions concernant les aspects sociaux, politiques, juridiques et démocratiques du vote électronique. L'accent sera mis sur le thème de l'observation électorale. L'observateur de renommée mondiale Kare Vollan partagera ses conclusions.

    L'Autriche et le vote électronique

    "L'Autriche fait figure de pionnière en matière de gouvernement en ligne et constitue une force motrice pour l'ensemble de l'Union européenne" déclare Christian Rupp, porte-parole de la plate-forme Digital Austria. En Autriche, le vote électronique est actuellement réduit à un sujet de débat pour universitaires. Robert Krimmer explique: "Le système électoral autrichien fonctionne de façon très économique et sans faille. Le niveau de participation des Autrichiens est relativement élevé en comparaison avec la moyenne internationale. Les besoins en termes de vote électronique sont très limités, du moins en ce qui concerne les machines à voter. Le vote électronique à distance offre de nouvelles possibilités de participation pour les Autrichiens vivant à l'étranger." Le vote électronique reste néanmoins un concept futuriste. Sa mise en place est loin d'être simple tant pour les hommes politiques que pour les experts. Ses concepteurs doivent proposer un système ouvert qui permette un maximum de transparence. Ensuite, les principes constitutionnels doivent être respectés afin de garantir la conformité avec la législation nationale. Enfin, une prise de conscience du public et une volonté politique sont nécessaires. "La confiance est importante. Néanmoins, le contrôle par le biais de l'observation électorale est un facteur clé" souligne M. Krimmer, en se fondant sur son expérience d'observateur international.

ots Originaltext: E-Voting.CC
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
E-Voting.CC
Centre de compétence pour la participation et le vote électroniques
Robert Krimmer
Tél.         +43-664-2055990
E-Mail:    r.krimmer@e-voting.cc
Internet: http://www.e-voting.cc/2006