Congrès de l'EAACI

L'immunothérapie offre une protection à long terme contre l'asthme

    Vienne, Autriche (ots) -  L'immunothérapie spécifique permet d'obtenir d'excellentes réponses thérapeutiques chez les patients souffrant d'asthme et de rhinites d'origine allergique. De nouvelles études et une base de données de recherche en constante expansion ne cessent de venir grossir les rangs des indications thérapeutiques potentielles. A l'occasion du 25ème Congrès de l'Académie Européenne d'Allergologie et d'Immunologie Clinique (EAACI, European Academy of Allergology and Clinical Immunology) de Vienne, Lars Jaocbsen, Danemark, a présenté les données à dix ans d'études sur les avantages préventifs de l'immunothérapie spécifique (ITS) aux allergènes intacts chez les patients asthmatiques.

      Un patient sujet aux rhinites allergiques sur trois finit par
devenir asthmatique, la propension aux allergies ayant en effet
tendance à s'étendre de la muqueuse nasale à la muqueuse bronchique.
L'OMS (Organisation mondiale de la santé) et l'initiative ARIA
(Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma, la rhinite allergique et
son impact sur l'asthme) considèrent donc la rhinite allergique comme
une affection respiratoire chronique majeure nécessitant un
traitement systématique.

      L'étude sur le traitement préventif des allergies (PAT,
Preventive Allergy Treatment) présentée par le Dr Jacobsen a porté
sur le traitement administré à des enfants souffrant d'un rhume des
foins (ou rhinite allergique saisonnière) dû à une allergie aux
pollens des graminées ou du seigle. Les enfants de l'un des groupes
d'étude ont reçu un traitement purement symptomatique, tandis que les
enfants de l'autre groupe ont reçu un traitement d'immunothérapie
spécifique par injection sous-cutanée. L'asthme constituait un
critère d'exclusion dans les deux groupes dès le début de l'étude.
Cette dernière a été réalisée avec la participation de sites danois,
finnois, suédois, autrichiens et allemands.

      Cette étude multicentrique sur le traitement préventif des
allergies montre que l'immunothérapie causale aux allergènes
normalisés intacts sur le plan fonctionnel permet de prévenir le
développement de l'asthme chez près de la moitié des enfants
souffrant de rhinite saisonnière allergique. Cet effet préventif se
révèle durable : à l'issue d'un suivi de dix ans, 24 enfants sur 53
(soit 45%) avaient développé de l'asthme dans le groupe de contrôle,
contre seulement 16 enfants sur 64 (soit 25%) dans le groupe ayant
reçu le traitement actif. Les chiffres indiquent qu'un traitement
d'immunothérapie spécifique de trois ans permet d'obtenir une
prévention à long terme de l'asthme chez au moins un enfant sujet aux
rhinites allergiques sur deux. "L'immunothérapie spécifique est le
seul traitement causal disponible pour les patients allergiques. Nous
savons désormais que cette option thérapeutique permet également
d'assurer une protection à long terme contre l'asthme", a expliqué
le Dr Jacobsen.

      Les patients traités par ITS sous-cutanée se voient administrer à
intervalle régulier par injection sous-cutanée des doses
progressivement croissantes d'un produit allergène. Ces injections
accroissent la tolérance aux allergènes du système immunitaire.
L'immunothérapie spécifique a permis d'obtenir des taux de réponse
allant jusqu'à 90% chez les sujets allergiques aux pollens. Elle
procure par ailleurs un soulagement à long terme des symptômes, et
diminue ainsi la quantité de médicaments anti-allergiques nécessaires
aux patients. Dans de nombreux cas, la sensibilité allergique du
système immunitaire finit même par se résorber totalement et les
patients sont guéris de leurs allergies.

ots Originaltext: Allergie Kongress (Congrès sur les allergies)
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Bureau de Presse du Congrès 2006 de l'EAACI
c/o MasterMedia
Julia Loncar
Bodelschwinghstr. 17
D - 22337 Hambourg
Allemagne
Tél. : +49/40/507'113'35
Fax :  +49/40/504'783
E-Mail: loncar@mastermedia.de



Plus de communiques: Congrès de l'EAACI

Ces informations peuvent également vous intéresser: