Congrès de l'EAACI

25e Congrès de l'Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique

    - Les chercheurs européens se battent ensemble contre les allergies à Vienne

    Vienne (ots) - Vienne est pendant quatre jours au centre de la recherche européenne sur les allergies. Du 10 au 14 juin 2006, se tient dans la métropole autrichienne le 25e Congrès de l'Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (EAACI). 6'000 chercheurs de toute l'Europe échangeront des informations dans l'Austria Center Vienna sur l'état actuel de la recherche en matière d'allergologie en Europe. Si l'on considère le nombre élevé de personnes souffrant d'allergies et d'asthme en Europe, la recherche sur les allergies est un des thèmes médicaux les plus importants de notre temps. "Vienne jouit d'une longue tradition dans la recherche sur les allergies. Nous nous réjouissons beaucoup d'être les hôtes d'un congrès qui donnera un nouvel élan aux efforts conjoints en Europe visant à l'amélioration des soins des patients souffrant d'allergies" a dit aujourd'hui à Vienne le président du congrès, Pr. Rudolf Valenta. Pr. Valenta est fier que cet important congrès ait lieu dans la métropole sur le Danube exactement cent ans après la création et l'introduction du terme "allergie" par le pédiatre viennois Baron Clemens von Pirquet.

    La moitié des européens souffrent d'allergies?

    Selon des estimations de l'EAACI, d'ici l'an 2015, la moitié des européens et des européennes souffriront d'allergies.(1) À l'heure actuelle, déjà plus de 80 millions de personnes souffrent d'allergies en Europe. 30 millions de personnes souffrent d'asthme, dont un cinquième très fortement.(2) Et ces chiffres ne cessent d'augmenter. La situation chez les enfants est encore plus alarmante : un tiers des enfants en Europe souffrent d'allergies, de 30 à 50 % de ces enfants souffriront aussi d'asthme à l'avenir.(1)

    Une personne par heure meurt d'asthme en Europe

    Les allergies ont de nombreuses facettes. Elles peuvent affecter les muqueuses nasales, les bronches, les yeux, la peau ou, en cas de chocs allergiques, le corps tout entier. Les allergies peuvent persister des années et même être chroniques et, dans les cas graves, elles peuvent même s'avérer mortelles par exemple chez les personnes souffrant d'asthme ou d'une allergie à un produit alimentaire ou à une piqûre d'insecte. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'une personne par heure meurt d'asthme en Europe. D'un autre côté, des méthodes de traitement très efficaces sont à notre disposition de nos jours. L'objectif de ce congrès de Vienne est d'échanger des informations sur l'état le plus récent de la recherche et de convertir ces résultats dans la pratique pour le bien des patients.

    (1) Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (EAACI): www.eaaci.net/media/PDF/E/820.pdf

    (2) Fédération européenne des associations de patients souffrant d'allergies et de maladies des voies respiratoires (EFA) www.efanet.org

ots Originaltext: Allergie Kongress/Congrès de l'EAACI
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Bureau de presse du Congrès de l'EAACI 2006
À l'attention de MasterMedia
Julia Loncar
Bodelschwinghstr. 17
D-22337 Hambourg
Allemagne
Tél.      +49-40-507113-35
Fax:      +49-40-504783
E-Mail: loncar@mastermedia.de



Plus de communiques: Congrès de l'EAACI

Ces informations peuvent également vous intéresser: