Continental AG

Nouvelle étude internationale de Continental: les Suisses sont très bien informés sur les technologies hybrides

    - Indication: Du matériel iconographique peut être téléchargé      
        sous: http://www.presseportal.ch/fr/pm/100010257  -

    Hannovre (ots) -

    - 43,8 % des citoyens suisses achèteraient un véhicule à propulsion hybride     - Un Suisse sur cinq peut s'imaginer l'achat d'un véhicule électrique

    Il ressort d'une comparaison au niveau international que les Suisses s'y connaissent bien dans le domaine de la technologie hybride : 88,5 % connaissent les technologies et propulsions hybrides. 43,8 % des Suisses achèteraient "à coup sûr" ou "très vraisemblablement" une voiture hybride. Pour ce véhicule écologique, ils seraient même prêts à payer jusqu'à 5 016 francs suisses de plus que pour une voiture sans technologie hybride. C'est ce qui ressort d'un sondage représentatif réalisé pour le compte de l'équipementier automobile international Continental qui a publié lundi sur son site Internet les premiers résultats pour la Suisse à l'occasion du Salon automobile de Genève. L'étude complète doit être présentée au début de l'été de cette année.

    L'institut de sondage d'opinions renommé TNS Infratest a interviewé au total plus de 7 000 automobilistes en Suisse (1.000), en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne, aux U.S.A., en Chine et au Japon. En ce qui concerne la disposition d'achat d'un véhicule hybride, les Suisses se rangent à la 3e place, étant précisé que davantage de femmes (45,5 %) que d'hommes (43,6 %) peuvent s'imaginer avoir un véhicule hybride dans leur garage. 59,7 % des Suisses qui auparavant ne réfléchissaient pas à un tel achat, achèteraient une voiture hybride exonérée de taxes. Ici également le pourcentage de femmes (67,8 %) est plus élevé que celui des hommes (54,7 %). Donc au total 71,6 % des automobilistes suisses envisageraient l'achat d'un véhicule à propulsion hybride si, de surcroît il était subventionné par l'État.

    36,1 % des Suisses connaissaient "la force des deux moteurs" sur un véhicule hybride. Ils savaient que "l'hybride à moteur à essence et moteur électrique" est un système de propulsion économisant du carburant.

    Actuellement, il n'y a, dans aucun autre pays européen où a été réalisé le sondage pour Continental, plus de conducteurs de véhicules hybrides qu'en Suisse. Selon leurs propres déclarations, 1,9 % ont déjà fait l'expérience d'une voiture hybride. Depuis 2003 déjà, Continental livre, en tant que 1er équipementier européen, des systèmes hybrides en série.

    En raison du potentiel élevé de réduction de la consommation de carburant, surtout en ville, les propulsions hybrides passent pour être des propulsions très prometteuses pour l'avenir. Et le couple moteur supplémentaire fourni apporte en outre un plus grand plaisir de conduite. "Les thèmes CO2 et durabilité sont pour nous l'une des grandes tendances qui occupera le plus l'industrie automobile. Continental en sa qualité de fournisseur de systèmes dans le domaine Powertrain/Systèmes de propulsions est très bien implantée dans ce domaine" précise M. Neumann, Membre du Directoire de Continental en charge du développement technologique. "Nous travaillons depuis de nombreuses années sur les hybrides ainsi que sur la technologie des accumulateurs et l'incontournable gestion de l'énergie. Nous partons du principe que de plus en plus de systèmes Stop-and-go seront utilisées dans les voitures, puis des systèmes dits mild-hybrid ou/et full-hybrid, et pour terminer également des véhicules électriques. Dans les deux cas, on ne saurait renoncer à la gestion de l'énergie car c'est là que se situe notre cœur de métier."

    Les Suisses attachent une importance telle au thème de l'environnement que 13,6 % sont même d'avis qu'un véhicule hybride ne doit pas forcément s'amortir par une économie de coûts puisqu'en définitive il y va de la protection de l'environnement et du climat. De plus, 20,1 % des Suisses peuvent "tout à fait" s'imaginer acheter une voiture ne dégageant absolument aucune émission, propulsée par une batterie d'accumulateurs et uniquement conçue pour rouler en ville si elle était de surcroît exonérée de taxes. "Ces faits abondent dans notre sens : nous nous attendons en effet à ce que, parallèlement aux véhicules possédant des moteurs à combustion de plus en plus optimisés, apparaisse de plus en plus un marché pour les véhicules électriques, par ailleurs favorisé par les nouvelles législations entrant en vigueur. Un exemple précoce de cette évolution est Londres où les voitures électriques peuvent rouler gratuitement dans le centre ville" conclut M. Neumann ses propos.

    Le Groupe Continental, qui compte réaliser un chiffre d'affaires de plus de 26,4 milliards d'euros en 2008, est l'un des grands fournisseurs automobiles du monde entier. En tant que fournisseur de systèmes de freinage, de systèmes et de composants pour la propulsion et les châssis, d'instruments, de systèmes d'infotainment, d'électronique automobile, de pneumatiques et de produits industriels en élastomères, l'entreprise contribue à une sécurité de conduite accrue et à la protection du climat. Continental est en outre un partenaire compétent en matière de communication automobile intégrée. L'entreprise emploie actuellement environ 150 000 personnes sur près de 200 sites dans 36 pays.

    Base de données médiatiques sur Internet: www.mediacenter.continental-corporation.com

Contact :
Hannes Boekhoff
Chef des Relations médiatiques
Continental AG
Vahrenwalder Straße 9
30165 Hannover
Tél.:    +49/511-938-1278
Fax:      +49/511-938-1055
E-mail: prkonzern@conti.de

Antje Lewe
Continental AG
Attachée de presse
Vahrenwalder Straße 9
30165 Hannover
Tél..:    +49/511-938-1278
Fax:        +49/511-938-1055
E-mail : prkonzern@conti.de



Plus de communiques: Continental AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: