Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Migros Museum für Gegenwartskunst
«20 - An Exhibition in Three Acts»

Marc Camille Chaimowicz, Celebration? Realife Revisited, 1972-2000, Assemblage of various materials, Dimensions variable Detail, Sammlung Migros Museum für Gegenwartskunst, Photo: Stefan Altenburger, Courtesy the artist and Cabinet, London / Texte complémentaire par ots et sur... plus

Zürich (ots) -

15.10.2016-05.02.2017 
Vernissage: Vendredi, 14.10.2016, 18-21h00, suivi par une fête 

Le Migros Museum für Gegenwartskunst fête son 20ème anniversaire. Il tourne exceptionnellement à cette occasion le regard vers lui-même - par l'ouverture de perspectives et par une rétrospective. Une confrontation diversifiée est ainsi ouverte avec l'histoire de l'institution et du fonds, mais également avec la programmation curatoriale de l'établissement. La partie d'exposition au rez-de chaussée Museum Revisited - 1996-2016 consacrée à l'activité quotidienne du musée offre des regards inattendus derrière les coulisses. La médiation artistique joue là un rôle de premier plan. L'évolution du musée au cours de ces deux décennies est en outre retracée au moyen de publications, affiches, documentations photographiques et vidéo, mais aussi d'archives. Parallèlement, le cycle d'exposition bipartite à l'étage présente des oeuvres de la collection: d'une part des oeuvres performatives et liées à des processus des années 1960 à 1982 et, d'autre part, une sculpture éphémère de Karla Black (née en 1972 à Alexandrie, Écosse, vit et travaille à Glasgow). Ces deux parties d'exposition sont reliées par une interaction au travail d'Eva Kot'átková (née en 1982 à Prague où elle vit et travaille). La présentation du jubilé est accompagnée d'une anthologie à paraître en janvier 2017 - conçue en collaboration avec l'Institut d'histoire de l'art de l'université de Berne et la Haute Ecole de graphisme et d'art du livre de Leipzig qui examine les fonctions d'un musée d'art contemporain à partir de différentes perspectives.

En tant que lieu de production et de réflexion, le Migros Museum für Gegenwartskunst s'est imposé au cours des vingt dernières années comme une institution d'art contemporain et comme un musée qui remet sans cesse en discussion son propre format institutionnel. Dès le début, sa priorité a consisté à encourager une participation active du public, mais également une confrontation discursive avec l'art.

C'est en ce sens que 20 - An Exhibition in Three Acts reçoit ses visiteurs avec le travail spatial Landschaft, metaphysisch und konkret (nach Max Bill) (1998) d'Olaf Nicolai (née en 1962 à Halle an der Saale, Allmemange, vit et travaille à Berlin). Il témoigne de la focalisation sur l'art participatif, caractéristique du Migros Museum für Gegenwartskunst - surtout dans les années 1990. L'installation, qui peut être «utilisée» de différentes manières, est durant tout le jubilé à la fois une sculpture et un lieu de flânerie, de discussion, de souvenir collectif ou de lectures approfondies. L'oeuvre sert également de plate-forme pour la médiation de l'art, intégrée dans les salles d'exposition sous la forme d'un «atelier de médiation». La situation d'exposition classique est interrompue de telle sorte que les visiteurs puissent, avec des spécialistes, aborder des thèmes comme la production de nouvelles oeuvres, la documentation technique et conservatoriale, la restauration, le stockage, le transport, le montage et le démontage d'expositions, ainsi que les assurances et les questions juridiques relatives aux oeuvres d'art contemporain. Le musée s'est associé à différents partenaires pour intégrer à cette occasion les perspectives les plus diverses. Il s'agit notamment de hautes écoles d'art et d'universités, ainsi que de nombreuses autres institutions culturelles et sociales.

Parallèlement à ces thématiques qui, d'une part, concernent le rapport entre musée et art contemporain et, d'autre part, interrogent les fonctions et missions d'un musée d'art contemporain, le «caractère» du fonds en constante évolution depuis 1957 est révélé dans une salle consacrée à la fondation et à l'histoire du Migros Museum für Gegenwartskunst au niveau inférieur, sans oublier l'activité d'acquisition marquée par les diff érentes époques et personnalités - avec entre autres l'ouverture pour la première fois au public des archives.

Organisée autour d'un axe central du fonds de ces vingt dernières années, une exposition en deux parties présente à l'étage des oeuvres performatives et orientées processus. L'ensemble est structuré autour d'une exposition collective avec des travaux des années 1960 et 1970. Les oeuvres présentées sont signées Theo Altenberg, Judith Bernstein, Marc Camille Chaimowicz, Cosey Fanni Tutti, Eustachy Kossakowski / Tadeusz Kantor, Babette Mangolte, Graciela Gutiérrez Marx, Gustav Metzger, Luis Pazos, Maria Pininska-Beres, Xanti Schawinsky, Katharina Sieverding, Alina Szapocznikow et Stephen Willats. Ces artistes participent d'une description dynamique de l'histoire de l'art qui reste ouverte aux positions extérieures aux canons traditionnels. Vient ensuite une interaction avec l'oeuvre d'Eva Kot'átková, récemment acquise, Collection of Suppressed Voices (2014). Organisée autour de voix étouffées et de problèmes de communication, l'installation est constituéede sculptures activées par une performance. Dans la seconde partie de l'exposition, le musée présente Principles of Admitting (2009) de Karla Black: une sculpture éphémère à base notamment de plâtre, de poudre de couleur et de produits de maquillage. Ce travail présente une complexité particulièrement élevée à de nombreux points de vue - et interroge le statut d'auteur jusqu'à des problèmes de conservation. L'oeuvre de Karla Black est emblématique de nombreuses oeuvres de la collection qui confrontent sans cesse le musée à des défis totalement inédits.

L'association entre ces deux approches d'exposition différentes, à l'étage et au niveau inférieur, permet d'expérimenter le musée comme un lieu de transmission de connaissances, de confrontation créative et de débats. Son croisement inhabituellement serré entre pratique de collection et pratique d'exposition est en outre révélé de diverses façons aux visiteurs dans le contexte de l'histoire de l'établissement.

Les commissaires de l'exposition sont Heike Munder (directice, Migros Museum für Gegenwartskunst), Raphael Gygax (commissaire, Migros Museum für Gegenwartskunst) et Nadia Schneider Willen (commissaire de la collection, Migros Museum für Gegenwartskunst).

«Museum Revisited - 1996-2016» 
15.10.2016-05.02.2017 
«Collection Revisited - 1960-1982» 
15.10.-27.11.2016 
Interlude
«Eva Kot'átková: Collection of Suppressed Voices» 
02.12.-04.12.2016 
Special Reception: 01.12. 2016, 18h00 
«Karla Black: Principles of Admitting» 
09.12.2016-05.02.2017 
Special Reception: 08.12.2016, 18h00 

Contact:

Pour toute Information complémentaire et pour les visuels, prière de
s'adresser à René Müller, responsable du service de presse et des
relations publiques:

rene.mueller@mgb.ch
T +41 44 277 27 27



Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: