Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Migros Museum für Gegenwartskunst Programme de l'année 2016

Zürich (ots) - Nous avons le plaisir de vous présenter notre programme 2016. La première exposition individuelle en Suisse de l'artiste Ian Cheng ainsi qu'une présentation d'oeuvres de la collection intitulée Momentary Monuments donneront le départ. De juin à septembre, la biennale Manifesta 11 s'invitera ensuite dans les locaux du musée. Enfin, l'automne marquera le début du programme de festivités pour le 20e anniversaire du Migros Museum für Gegenwartskunst.

Ian Cheng

20.02.-16.05.2016

Vernissage : vendredi 19.02.2016, 18-21h

Collection on Display : Momentary Monuments

Christine Borland, Marc Camille Chaimowicz, Dani Gal, Christian Jankowski, Fabrice Gygi, Mathilde ter Heijne, Ragnar Kjartansson, Teresa Margolles, Olivier Mosset, Henrik Olesen, Cady Noland, Thomas Schütte

20.02.-16.05.2016

Vernissage : vendredi 19.02.2016, 18-21h

Manifesta 11

11.06.-18.09.2016

www.manifesta11.org

Migros Museum für Gegenwartskunst : 20 Years

Octobre 2016-février 2017

Ian Cheng

20.02.-16.05.2016

Vernissage : vendredi 19.02.2016, 18-21h

Dans son travail, l'artiste américain Ian Cheng (*1984) étudie lecaractère des mutations mais aussi la capacité de l'homme qui y est liée à s'adapter aux changements. Dans un système prenant pour références le design des jeux vidéo, l'improvisation et les impitoyables mécanismes de la sélection naturelle de Darwin, Cheng développe ce qu'il appelle des « Live Simulations »: des écosystèmes virtuels aux propriétés programmées au départ et qui se développent de façon autonome sans être ni guidés ni déterminés par une autorité extérieure. Ses simulations prennent souvent la forme d'organismes ou d'écosystèmes imaginaires, mais se nourrissent d'exemples inspirés de l'implacable causalité de la nature. Il en résulte une cascade de comportements, qui influencent certes l'artiste mais qu'il ne parvient jamais complètement à contrôler. Ce processus se manifeste sous différents aspects tels que le chaos, l'effondrement, la cannibalisation, de nouvelles combinaisons d'éléments, la perfection, le hasard ou l'ennui. Cheng, qui a étudié les sciences cognitives à la University of California, Berkeley, définit ses simulations animées en temps réel comme une « gymnastique neurologique » pour le spectateur : un moyen de s'entraîner à expérimenter le changement irrémédiable, les états de confusion, d'oppression et de dissonance cognitive. Pour sa première exposition individuelle en Suisse, Cheng présentera une nouvelle oeuvre.

Ian Cheng (*1984, Los Angeles) vit et travaille à New York. Ces derniers temps, on a pu découvrir son travail dans des institutions européennes lors de plusieurs expositions individuelles : Pilar Corrias, Londres (2015); Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin (2015); Kunsthalle de Dusseldorf (2015) ; Standard, Oslo (2013). En parallèle, Cheng a été présent dans des expositions collectives à la Biennale de Taipei (2014), à la Triennale de Milan (2014) et à la Biennale de Lyon (2013).

Le commissaire de l'exposition est Raphael Gygax (commissaire, Migros Museum für Gegenwartskunst). Une publication accompagnant l'exposition sera publiée chez JRP|Ringier.

Collection on Display : Momentary Monuments

Christine Borland, Marc Camille Chaimowicz, Dani Gal, Christian Jankowski, Fabrice Gygi, Mathilde ter Heijne, Ragnar Kjartansson, Teresa Margolles, Olivier Mosset, Henrik Olesen, Cady Noland, Thomas Schütte

20.02.-16.05.2016

Vernissage : vendredi 19.02.2016, 18-21h

Le cycle d'expositions Collection on Display présente une sélection d'oeuvres issues de la collection du Migros Museum für Gegenwartskunst.

Sous le titre Momentary Monuments, Collection on Display présente en février 2016 des oeuvres s'interrogeant sur la signification et la fonction du monument commémoratif et plus largement sur le souvenir et l'oubli. En histoire de l'art, l'évolution de la sculpture est intimement liée à celle du mémorial. Les statues, statues équestres ou monuments réalisés par des sculpteurs pendant des siècles pour le compte des puissants illustrent toujours le goût et la mentalité de leurs commanditaires mais ils apportent également des informations sur l'état du débat dans l'art. Les mémoriaux propagent, aujourd'hui encore, les idées dominantes d'une époque et symbolisent la façon dont les détenteurs du pouvoir, les évènements ou les personnes souhaitent rester ancrés dans l'histoire officielle ainsi que dans la mémoire collective. Partant de la notion de mémorial, des artistes contemporains se consacrent aujourd'hui à la question qui a le pouvoir d'écrire l'histoire et à la représentation du pouvoir dans l'espace public. L'exposition Momentary Monuments rassemble des travaux déjà connus issus de la collection et des oeuvres encore peu montrées jusqu'ici ainsi que des nouveautés présentées pour la première fois.

La commissaire d'exposition de Collection on Display est Nadia Schneider Willen (Conservatrice de la collection, Migros Museum für Gegenwartskunst).

Manifesta 11

11.06.-18.09.2016

Manifesta est la biennale européenne d'art contemporain, dont chaque édition se déroule dans une ville et un pays différents. Vous trouverez davantage de renseignements ici : www.manifesta11.org

Migros Museum für Gegenwartskunst : 20 Years

Octobre 2016 - février 2017

Le Migros Museum für Gegenwartskunst est en fête pour célébrer ses 20 ans d'existence. À cette occasion, il jette, une fois n'est pas coutume, un regard en arrière. Mais bien évidemment, le Migros Museum für Gegenwartskunst ne s'en tient pas à une simple rétrospective sur ses 20 dernières années de travail. Depuis sa fondation en 1996, les directeurs du musée (Rein Wolfs 1996-2001, Heike Munder 2001-aujourd'hui) ont fidèlement poursuivi l'idée d'un lieu dynamique traitant et remettant en question, tant au niveau artistique qu'institutionnel, des catégories bien établies. Le traditionnel regard sur le passé imposé par le cadre des célébrations d'anniversaire sera aussi l'occasion d'une confrontation ouverte et vivante avec l'histoire du musée et de la collection ainsi qu'avec les choix de programmation de l'institution.

Des espaces divers, spatialement cloisonnés, reprennent les points forts de la pratique institutionnelle du musée. Une composante importante de ce projet est la présentation de pièces maîtresses de la collection en plusieurs étapes. En raison d'une activité de collection et d'exposition très liées depuis les débuts, le fonds de la collection est indissociable de l'histoire du musée. Ainsi, l'oeuvre de l'artiste islandais Ragnar Kjartansson The Visitors, réalisée en 2012, n'est pas seulement une oeuvre représentant la collection, mais elle évoque également l'exposition exceptionnelle avec laquelle le Migros Museum für Gegenwartskunst célébra sa réouverture en 2012 dans le Löwenbräukunst-Areal, un événement-phare de l'histoire de l'institution.

Intégrée à l'espace d'exposition, l'importance de la médiation artistique est particulièrement accentuée : l'atelier habituellement installé au sous-sol est inclus dans la galerie et devient une composante permanente des présentations de ces festivités. Une programmation conçue thématiquement ainsi que différents évènements nous invitent à aborder le Migros Museum für Gegenwartskunst de façon approfondie, mais également ludique et bien évidemment festive. De passionnants éclairages sur le passé sont visibles dans un espace d'archives. Un fonds documentaire évoque plus d'une anecdote et dévoile le fonctionnement du musée dans son quotidien ainsi que les défis qu'il relève.

En coopération avec l'institut d'histoire de l'art de l'université de Berne et avec la Hochschule für Grafik und Buchkunst de Leipzig, un cadre théorique a été proposé, qui doit permettre une réflexion critique sur des interrogations générales. Dans le cadre de cet anniversaire, une anthologie paraît qui traite des problèmes posés par la localisation de l'art dans des institutions et par les conditions de la production artistique. Cet ouvrage souhaite provoquer une réflexion autocritique sur la fonction et le rôle du musée aujourd'hui. Depuis ses débuts, la démarche du Migros Museum für Gegenwartskunst s'inscrit dans toutes ces pistes de réflexion. Considérant l'histoire de l'art comme un procédé en cours, le musée, dès sa création, remet en question le rôle traditionnel du lieu d'exposition en tant qu'institution de préservation et de collection mais aussi d'observation contemplative de l'art. La catégorie même dans laquelle s'inscrit le musée a été continuellement discutée. Ainsi, le Migros Museum für Gegenwartskunst participe activement à la conception d'une notion critique de l'art et est aujourd'hui un exemple des stratégies adoptées par l'art contemporain qui s'implanta dans des lieux physiques dans les années 1990 et généra de nouvelles interrogations concernant la production et la réception artistique, l'activité du collectionneur et celle du commissaire et enfin la fonction même du musée. En dépit de l'établissement dans une activité artistique internationale et malgré le processus d'institutionnalisation des vingt dernières années, le Migros Museum für Gegenwartskunst est considéré, aujourd'hui comme hier, comme un lieu de réflexion et de production.

Les commissaires de l'exposition sont Heike Munder (directrice, Migros Museum für Gegenwartskunst), Raphael Gygax (commissaire, Migros Museum für Gegenwartskunst) et Nadia Schneider Willen (Conservatrice de la collection, Migros Museum für Gegenwartskunst).

Contact:

Pour toute information complémentaire et pour les visuels, prière de
s'adresser à René Müller, chef du service de presse et des relations
publiques:
rene.mueller@mgb.ch
T +41 44 277 27 27



Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: