Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Dorothy Iannone Censorship And The Irrepressible Drive Toward Love And Divinity 30/08 - 09/11/2014 Vernissage : 29/08/2014, 18-21h

Dorothy Iannone
Censorship And The Irrepressible Drive Toward Love And Divinity

30/08 - 09/11/2014
Vernissage : 29/08/2014, 18-21h
Dorothy Iannone, The Next Great Moment In History Is Ours, 1970 73 x 102 cm Published by Galerie Wilbrand, Cologne Courtesy the artist, Air de Paris, Paris and Peres Projects, Berlin Photo: Hans-Georg Gaul, Berlin

Zürich (ots) - Depuis le début des années 1960, l'artiste Dorothy Iannone (*1933 à Boston, vit et travaille à Berlin) tente de représenter l'amour absolu. Son oeuvre est composé de peintures, de dessins, de collages, de sculptures vidéos, d'extraits sonores, d'objets et de livres d'artistes. Ses travaux sont traversés d'un fil narratif, alimenté aussi bien par la littérature, l'histoire et la mythologie, que par des évènements personnels, des sentiments et des relations. Cette première grande rétrospective individuelle en Suisse met en lumière l'oeuvre de Iannone. Elle prend sa source dans le livre d'artiste "The Story Of Bern", réalisé en 1969 en réaction à la censure subie par ses travaux. L'authenticité et l'originalité de l'oeuvre de l'artiste ont contribué, depuis les années 1960, à la libéralisation de la sexualité et au renforcement de l'autonomie féminine. En présentant publiquement ses travaux, l'artiste fait preuve d'une appréhension pertinente par rapport à une thématique souvent traitée, et aujourd'hui encore, dans la gêne et la controverse.

Le Migros Museum für Gegenwartskunst présente les créations de Dorothy Iannone dans une sélection d'oeuvres étalées sur plus de cinquante ans. L'artiste s'y consacre de diverses manières à la représentation d'expériences amoureuses extatiques et à travers elles, à l'idée d'un amour absolu. Bien que la conception de la sexualité se soit inscrite dans l'esprit de la rupture sociale des années 1960 et 1970, ses représentations se trouvaient en contradiction avec les notions de morale courante. Dans son art, Iannone se soustrait à toutes frontières sociales, normatives ou artistiques, ainsi qu'à toute tentative de classification. Son langage pictural, entre pop art et art brut, n'est pas sans rappeler l'esthétique de certaines bandes dessinées. Les caractéristiques sexuelles schématiques sont particulièrement mises en avant et appliquées à des corps stylisés - tout en étant souvent combinées à des textes sans équivoque, comme dans l'oeuvre "Let Me Squeeze Your Fat Cunt" (1970-1971) ou "I Begin To Feel Free" (1970), qui fait partie d'une série de représentations grand format d'ébats amoureux d'une grande variété. Point de départ et colonne vertébrale de l'exposition de Zurich, le livre de l'artiste intitulé "Censorship And The Irrepressible Drive Toward Love And Divinity" (première édition, 1982) retrace en détail les expériences de l'artiste avec la censure. Dans le cadre de l'exposition, le livre est publié dans une version revue et augmentée de deux textes supplémentaires. Iannone commence son récit par un événement clé : à la douane de l'aéroport de New York, ses livres d'Henry Miller, qu'elle rapportait de Paris, lui furent confisqués. En 1961, avec le soutien de l'American Civil Liberties Union (ACLU), elle remporta un procès spectaculaire contre cette saisie. Cette décision contribua grandement à légaliser l'importation des livres de Miller aux États-Unis. Iannone rapporte également la censure à laquelle furent confrontés ses tableaux lors de diverses expositions : pour l'exposition collective Freunde à la Kunsthalle de Berne, quatre artistes suisses - Daniel Spoerri, André Thomkins, Karl Gerstner et Dieter Roth - invitèrent des amis artistes à proposer des oeuvres. Iannone se trouvait parmi eux, mais, sous la pression de ses collègues, elle dut retirer ses oeuvres avant l'ouverture de l'exposition. En signe de solidarité, Roth retira également toutes les oeuvres dans la partie de l'exposition qui lui était consacrée (travaux de Roth, Iannone et Emmett Williams). Iannone relate abondamment cet épisode dans son livre "The Story Of Bern" (1969). Dans notre exposition, la série des dessins originaux de "The Story Of Bern" est présentée dans sa totalité. Comme annoncé dans le titre "Censorship And The Irrepressible Drive Toward Love And Divinity", la dimension mythique de l'oeuvre de Iannone est d'une importance primordiale dans l'exposition. Iannone développe son propre monde d'images qui gravite autour de la notion philosophique de l'Éros. Ce terme implique l'idée que l'homme est envahi par son désir. Le désir est considéré comme une force naturelle animée par l'amour, l'extase et la déliquescence du Moi - cette aspiration à une union du physique et du psychique.

Outre la présentation du Migros Museum für Gegenwartskunst, l'oeuvre de Iannone a également été présentée en 2014 lors d'une rétrospective à la Berlinische Galerie, Museum für Moderne Kunst, Berlin. Ces dernières années, ses travaux ont été présentés de façon complète au Camden Art Center de Londres (2013) et au New Museum de New York (2009).

Dans le cadre de l'exposition, le livre d'artiste "Censorship and The Irrepressible Drive Toward Love and Divinity" de Dorothy Iannone sera publié dans une nouvelle édition augmentée d'essais de Maria Elena Buszek et de Heike Munder.

Contact:

René Müller, chef du service de presse et des relations publiques: 
rene.mueller@mgb.ch
T +41 44 277 20 50


Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: