Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

LAURA LIMA
Bar Restaurant

LAURA LIMA / Bar Restaurant
Laura Lima, O mágico nu (Naked Magician, 2008/10), vue d'installation, Casa França Brasil, photo: Sérgio Araújo, Courtesy of the artist

Zürich (ots) - La pratique artistique de Laura Lima (née en 1971 à Governador Valadares, Brésil ; vit et travaille à Rio de Janeiro) se nourrit de sa fascination pour la complexité des relations sociales et des comportements humains. Ses scénarios, dont le corps humain est en général le médium principal et l'élément moteur, associent des actions performatives à différents modes d'expression artistique, notamment le dessin, la sculpture et l'installation. Lima n'apparaît jamais dans ses oeuvres, elle confie cette tâche à des acteurs chargés d'exécuter ses instructions dramaturgiques. La première exposition personnelle en Suisse de l'artiste brésilienne présente sous les titres de Naked Magician (2008/10/13) et Bar Restaurant (2010/13) des oeuvres performatives-installatives empreintes de magie.

Les oeuvres de Laura Lima sont des dispositifs expérimentaux destinés à explorer notre perception de phénomènes qui se situent à la frontière de la réalité, de l'illusion et de la fiction. Dans les oeuvres présentées à Zurich, l'artiste fait appel à des mondes mystérieux qui relèvent du domaine de la magie sans jamais en prendre le caractère explicite.

L'oeuvre Naked Magician fut présentée dans une version légèrement différente dans l'exposition intitulée Grande que la Casa França Brasil de Rio de Janeiro consacra à l'artiste en 2010. Un réseau chaotique d'étagères, dont l'ordonnancement évoque la saisie instantanée de son effondrement, constitue le cadre installatif de l'intervention d'un acteur qui y agit selon les indications de l'artiste. Vêtu d'un élégant costume noir dont les manches sont beaucoup trop courtes, il vaque avec application à des occupations qui nous restent énigmatiques. L'agrégat d'objets de toutes sortes installés, défiant la pesanteur, sur les plans inclinés des étagères constitue l'arsenal de matériaux et d'outils de son activité ininterrompue dont la raison d'être reste mystérieuse mais qui ne semble jamais relever de la gratuité. Le spectateur prend le statut d'observateur de sa créativité - un continuel exercice d'équilibre entre le chaos et l'ordre, la folie et la raison : des contraires complémentaires qui paraissent indissolublement liés l'un à l'autre.

La seconde oeuvre, Bar Restaurant (2010/13), se déroule dans un bar d'un genre particulier, sur les sièges duquel personne n'est assis mais où sont placés des objets : des piles de papiers, des sacs de farine et des volumes cylindriques ou parallélépipédiques de couleurs vives occupent les chaises installées face à des tables où sont disposés des verres de bière qui se vident mystérieusement. Un acteur qui joue le rôle de serveur les remplit sans cesse, entretenant l'étrange situation. Le scénario suggère là aussi des liens avec le magique, l'indicible, et parfois l'absurde, au sein d'une « normalité » ordinaire.

Dans les deux oeuvres, l'ordre rationnel côtoie les effets d'un ordre magique sans que la préséance soit accordée à l'un ou à l'autre - un aspect qui, dans un contexte où un déferlement continu de magie envahit les médias populaires occidentaux alors même qu'une rationalisation instrumentale affecte progressivement tous les secteurs de l'existence, suggère une interprétation qui renvoie aux dualismes de notre temps.

Les oeuvres de Laura Lima ont notamment été exposées à l'Art's House de Melbourne (2013), à la Triennale de la Ruhr de Essen (2012), à la Biennale de Lyon, à la Bonniers Konsthall de Stockholm et à la Manchester Art Gallery (2011, pour ces trois dernières). Lima est en outre cofondatrice et conseillère artistique de la galerie d'artistes A Gentil Carioca de Rio de Janeiro.

Catalogue:

A l'occasion de l'exposition, paraît chez JRP|Ringier une monographie publiée en collaboration avec la Bonniers Konsthall de Stockholm qui réunit des essais de Sara Arrhenius, Victoria Noorthoorn, Heike Munder, Jochen Volz et un entretien avec l'artiste.

Conférence de presse:

22 novembre 2013, 10 h00

Commissaire:

Heike Munder, Directrice, Migros Museum für Gegenwartskunst

Exposition:

23 novembre 2013 - 02 février 2014 Vernissage : vendredi, 22 novembre 2013, 18-20h00

Contact:

Pour toute information complémentaire et pour les visuels, prière de
s'adresser à René Müller, chef du service de presse et des relations
publiques: rene.mueller@mgb.ch T +41 44 277 27 27



Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: